Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 33 Résultats Classements Options

Santi Cazorla espère un retour en 2019

Modififié
Santi Cazorla aperçoit enfin le bout du tunnel.

Éloigné des terrains depuis octobre 2016, le milieu de terrain des Gunners a vécu un véritable calvaire à la suite d'une blessure à la cheville. Passé à deux doigts d'une amputation du pied droit, l'international espagnol de 33 ans garde espoir et espère bien rejouer au football.


Dans une interview accordée à la radio espagnole RTVE, l'ancien de Villarreal revient sur son calvaire, mais avoue aussi envisager un retour dans pas si longtemps : « La première opération était risquée, car j'ai pris beaucoup de corticostéroïdes et la peau s'est détériorée. On m'a ensuite proposé une greffe de peau, après ça, l'infection a mangé mon tendon. Parfois, j'avais envie d'abandonner. Je me disais : "Peut-être que ça ne vaut pas le coup de continuer." Certaines personnes ont des problèmes bien plus graves dans leur vie, mais celui-là aurait pu m'empêcher de jouer de football. Si les choses se passent bien, j'espère pouvoir rejouer au haut niveau la saison prochaine.  »

Au pire, ces longs mois passés dans les hôpitaux peuvent accoucher d'une reconversion dans la médecine. LMC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:00 Le but vainqueur de Mítroglou face à la Hongrie 8
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:30 Le corner rentrant de Salah 20
À lire ensuite
Carragher doute de Van Dijk