Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Valence-Real Madrid (2-1)

Sans envie, le Real tombe de haut à Valence

Totalement léthargique, le Real a concédé une défaite logique à Valence (1-2), mercredi soir en Liga. Les Chés reviennent à un point de la quatrième place de Getafe, alors que les hommes de Zinédine Zidane restent troisièmes à cinq longueurs de l'Atlético.

Modififié

Valence 2-1 Real Madrid

Buts : Guedes (35e), Garay (83e) pour Valence // Benzema (90e+4) pour le Real

Quel coup d'arrêt ! Le Real n'avait connu que la victoire en championnat depuis l'arrivée de Zinédine Zidane ? Il va lui falloir apprendre à digérer la défaite. Et celle de ce mercredi contre Valence est aussi logique que cuisante, alors que les hommes de Marcelino auront eux mis tous les ingrédients qu'il fallait pour revenir à un point de la quatrième place. Dès l'entame, le traditionnel 4-4-2 du coach valencien fonctionne à merveille pour quadriller le pré, d'autant que Mouctar Diakhaby est là pour veiller au grain derrière en cas d'alerte. Petit à petit, Valence prend confiance. Le Real est inefficace : pourquoi ne pas en profiter ? À la suite d'une perte de balle de Benzema, la supersonique rampe de lancement Guedes-Gameiro se met en action pour servir Rodrigo, seul dans la surface. Mais l'international espagnol choisit l'inexplicable : une talonnade en retrait que Marcelo est tout content de récupérer (17e). Pas de quoi décourager Gayà, qui met le souk dans la défense du Real, mais bute sur Ramos. Le corner qui suit donne lieu à un amour de relais entre Guedes, à la retombée du ballon, et Soler, qui lui remet pour zapper l'essaim merengue : la frappe au premier poteau du Portugais fait mouche (35e).

Le 4-4-2 fait des heureux


Le Real se met à reculer et laisser la possession à Valence, qui ne voit pas l'intérêt de s'arrêter en si bon chemin. Une bonne nouvelle pour les spectateurs de Mestalla, qui auront vu plus de spectacle lors des dix dernières minutes de la première période que pendant les trente premières. La tête de Gameiro au second poteau manque de surprendre Navas et le gros cachou de Kondogbia, lancé comme un bourdon, vient foutre un bon courant d'air à la barre transversale (38e).


Un autre courant d'air, les joueurs du Real ont dû le sentir passer à la pause, en provenance de Zinédine Zidane. Mais l'ont-ils vraiment compris ? Modrić et Kroos continuent de ronronner à la passe, Vázquez et Asensio ne bougent pas une oreille, et Benzema continue de dézoner à outrance. Sans mouvement, sans idées et sans envie, le Real ne propose rien qui vaille le détour. Tout le contraire de ce Valence revigoré depuis des mois, qui a enfin trouvé des repères collectifs et un nécessaire équilibre à son très offensif 4-4-2. Un Diakhaby impérial derrière, un Parejo maestro dans l'entrejeu et surtout une prise de risque énorme à la relance qui aurait tellement mérité d'être payante sans l'individualisme de Soler (53e) et la madjer inutile de Gameiro (74e).

La Mestalla est dite


Côté merengue, seul Marcelo tente de sonner la charge en jouant quasiment comme un n°10. Dommage que les frappes lointaines (quatre au total) du latéral gauche ne soient pas sa spécialité. Les entrées en jeu de Bale, Isco et Mariano ne secouent pas un Real totalement à côté de ses pompes, qui assistera en spectateur au but du break de Garay sur corner (83e). La réduction du score tardive de Benzema (90e+4), là aussi sur corner, ne changera rien : ce Real était beaucoup trop apathique pour espérer quoi que ce soit à Mestalla.



Valence (4-4-2) : Neto - Wass, Garay, Diakhaby, Gayà - Soler (79e, Torres), Parejo, Kondogbia, Guedes (72e, Cheryshev) - Rodrigo, Gameiro. Entraîneur : Marcelino Garcia.

Real Madrid (4-3-3) : Navas - Odriozola, Varane, Ramos, Marcelo - Casemiro, Modrić, Kroos (64e, Isco) - Vázquez (78e, Mariano), Benzema, Asensio (64e, Bale). Entraîneur : Zinédine Zidane.



Athletic Bilbao 3-2 Levante

Buts : Berchiche (5e), Fernandez (27e, CSC), Muniain (90e+3, sp) pour l'Athletic Bilbao // Roger (51e, sp), Cabaco (89e) pour Levante



Eibar 2-1 Rayo Vallecano

Buts : Charles (54e), Leon (74e) pour Eibar // Pozo (40e) pour le Rayo


Huesca 3-3 Celta de Vigo >

Buts : Enric (63e), Avila (71e), Pulido (73e) pour Huesca // Méndez (14e), Aspas (57e), Boudebouz (81e) pour le Celta



  • Résultats et classement de la Liga

    Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure Brouard réclame ses sous au Red Star 6

    Le Kiosque SO PRESS

    il y a 2 heures GoalControl en bataille judiciaire contre une ex-employée 20
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi