Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e tour
  3. // Bordeaux-Videoton (2-1)

Sankharé met Bordeaux dans le tempo

Les Girondins ont dû cravacher pour sortir victorieux de leur premier rendez-vous européen de la saison face à des Hongrois accrocheurs. Mais Sankharé s'est chargé de donner un peu d'air à ses coéquipiers (2-1) avant d'aborder un match retour qui s'annonce compliqué.

Modififié

Bordeaux 2-1 Videoton

Buts : Sankharé (17e, 33e) pour les Girondins // Šćepović (23e) pour Videoton

Les débuts européens de ce nouveau Bordeaux méritaient le coup d’œil. Mais la rentrée anticipée a visiblement été séchée par une bonne partie des supporters bordelais, au point que les envolées de Céline Dion et des Vieilles Canailles résonnaient encore dans les tribunes clairsemées du Matmut-Atlantique jeudi soir. Pourtant, Videoton avait tout de la bande de briscards qui peut poser des problèmes aux jeunes hommes de Jocelyn Gourvennec. Les vice-champions de Hongrie ont déjà repris la compétition officielle depuis un mois et présentaient un effectif habitué aux combats musclés. Les plus anciens doivent même garder un souvenir amer du club de Székesfehérvár, puisque les Hongrois avaient sorti le PSG de Rocheteau et de Sušić des seizièmes de la Coupe de l’UEFA à l’hiver 1984, avant de s’incliner en finale face au Real Madrid.

Sankharé guitar-hero


En cette fin juillet, les Girondins sont comme cette guitare qu’on a laissée traîner dans un coin pendant quelques mois. L’instrument n’a subi que très peu de modifications pendant le mercato, ce qui permet aux Bordelais de retrouver rapidement leurs sensations. Les premiers sons rappellent aux bons souvenirs l’intéressante deuxième partie de saison dernière et qu’il serait bête de gâcher tous ces efforts en butant sur la première marche de cette campagne européenne. Les premières mesures sont hésitantes, timides, au point que c’est d’abord un nouvel accessoire défensif qui se met en évidence. Pour sa première sous le maillot au scapulaire, Benoît Costil doit repousser des poings une frappe croisée de Šćepović, qui prend à froid ses coéquipiers ankylosés (6e). Une fausse note qui a le mérite de réveiller le trio Kamano-Laborde-Malcom, qui cherche à combiner et à montrer les nouveaux accords appris pendant l’été. Mais le gaucher brésilien rate par deux fois le cadre (8e et 9e).


Pourtant, Bordeaux met progressivement la main sur le match. Dans la continuité d’un corner, le ballon navigue de gauche à droite devant la cage. C’est finalement Malcom qui dépose le ballon sur la tête de Younousse Sankharé, seul face au gardien (17e, 1-0). Un premier emballement qui entraîne un vrai relâchement. Le moment choisi pour qu’une première corde lâche. Jérémy Toulalan est pris de vitesse par Asmir Suljić qui sert au point de penalty Marko Šćepović, qui profite du laxisme de Lewczuk et Sabaly, avant de fusiller Costil (23e, 1-1). Une fausse note compromettante corrigée dix minutes plus tard, quand Malcom fixe la défense, sert Kamano en profondeur qui remet dans la foulée à Sankharé pour le doublé (33e, 2-1). Après un dernier larsen sur un coup franc lointain repris par Fejes (39e), les Girondins regagnent leur loge avec un sentiment mitigé.

Bordeaux manque de caisse


Après la pause, les Bordelais tentent de remettre de l’intensité. Kamano et Sabaly s’essaient à la frappe lointaine. Mais le jeu manque clairement de fluidité. Le jeune milieu uruguayen Arambarri cherche à faire le lien entre les lignes arrières et ses potes de devant, mais il manque de soutien, entre la discrète recrue danoise Lukas Lerager et un Sankharé qui s’éparpille à vouloir jouer sur tous les tableaux. L’ancien Guingampais commet d’ailleurs une faute à l’heure de jeu qui va mettre en danger son équipe. Sur le coup franc, Lazović balance un bon ballon devant les cages qu’aucun de ses quatre coéquipiers n’arrive à dévier (62e). À l’expérience, Videoton verrouille progressivement le jeu et arrive à réciter sa propre mélodie. Ils cherchent à conserver l’avantage de ce but extérieur qu’ils étaient venus chercher et ne se priveraient pas d’aller chercher l’égalisation. Plus le temps passe, plus les Bordelais s’éteignent, payant ici leur manque de rythme. Après des dernières poussées de Malcom, Plašil et Mendy, Bordeaux sort victorieux de cette première partie, mais s’attend à partir sur les routes hongroises avec un nœud à l’estomac. Là-bas, il ne faudra pas être pris de trac.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 11 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23