Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Ligue Europa – 16e de finale retour – RB Salzbourg/Ajax

Salzbourg, Red Bull donne des ailes

Depuis ses débuts en 2005, le Red Bull Salzbourg réussit sa meilleure saison. Ultra dominatrice sur la scène nationale, la formation chère au big boss de la boisson énergétique Dietrich Mateschitz cartonne également sur la petite scène européenne. Le 3-0 infligé à l’Ajax à l’aller à l’Amsterdam ArenA le prouve : les Autrichiens ne sont pas là pour beurrer les sandwichs.

Modififié
Quelle est la seule équipe qui a remporté tous ses matchs en Ligue Europa cette saison ? Le Red Bull Salzbourg. Quelle est la meilleure attaque de Ligue Europa cette saison ? Le Red Bull Salzbourg. Où joue le meilleur buteur de Ligue Europa cette saison, le dénommé Jonathan Soriano ? Au Red Bull Salzbourg. Arrêtons-là les énumérations, vous avez compris qu’on parle ici de la meilleure formation actuelle de la petite Coupe d‘Europe. Une compétition pas très excitante il faut bien l’avouer mais que les Autrichiens égayent à leur manière : en jouant le rôle de la sympathique révélation, du parfait outsider, de l’équipe fraîche et offensive, du poil à gratter idéal qui peut pourquoi pas ambitionner de disputer la finale du 14 mai prochain au Juventus stadium.

Un quatuor offensif à 88 buts cette saison !

Vainqueur de ses six matchs de la phase de groupes à l’automne et au début de l’hiver (face au Standard de Liège, à Esbjerg – le vainqueur de Saint-Étienne cet été – et d’Elfsborg), l’équipe autrichienne a proprement torché l’Ajax 3-0 jeudi dernier à l’Amsterdam ArenA pour déjà quasiment valider sa qualification au prochain tour. Avec de tels résultats, il n’y a plus tellement de place à accorder au doute ou à la chance : si elle est issue d’un championnat mineur qui n’intéresse pas grand-monde hors de l’Autriche, cette formation du Red Bull possède indéniablement un groupe de joueurs talentueux qui manie parfaitement le ballon. Sa force principale, c’est son attaque, avec un impressionnant quatuor offensif : l’Espagnol Jonathan Soriano en pointe (31 buts, 17 passes en 25 matchs cette saison toutes compétitions confondues), associé au Brésilien Alan (29 buts, 16 passes en 33 matchs), le transfuge du FC Metz Sadio Mané sur l’aile gauche (17 buts, 15 passes en 35 matchs) et le très coté Slovène Kevin Kampl à droite (11 buts, 23 passes en 34 matchs) à droite. Défensivement, c’est pas vilain non plus avec une charnière centrale composée du Brésilien Ramalho et de la révélation Martin Hinterreger, l’un des rares Autrichiens de la bande et qui a récemment rejoint David Alaba en sélection nationale (une sélection qu’il faudra certainement surveiller de près dans les années à venir).

Vidéo
L’équipe du Red Bull Salzbourg est disposée en un 4-4-2 hyper compact, qui aime presser haut et vite exploiter ses possibilités de contrer l’adversaire. L’Ajax a fait les frais de cette rare efficacité offensive et de cet opportunisme vivifiant, encaissant la semaine dernière un génial troisième but signé Soriano, d’un lob du milieu de terrain. Et en amical le 18 janvier, ce n’est rien de moins que le Bayern Munich qui a pareillement subi la foudre autrichienne, avec un 3-0 à la clé, Kevin Kampl se permettant même de manquer un pénalty. Au niveau national, c’est session boucherie-charcuterie tous les week-ends, les saucisses de Salzbourg ont déjà inscrit 79 buts en 24 journées de championnat et comptent 19 points d’avance sur le dauphin Grödig et 26 sur le champion sortant l’Austria Vienne ! Donc pas de souci ni de suspense, le Red Bull va récupérer au printemps un trophée déjà remporté quatre fois depuis le rachat de l’ex-Austria Salzbourg en 2005 : en 2007, 2009, 2010 et 2012 (avec un doublé coupe-championnat à la clé cette dernière saison).


Vidéo
Le Supporters’ Shield pour Thierry Henry

Au vrai, c’est tout le secteur football de Red Bull qui commence à enfin bien cartonner depuis quelques mois, lui qui avait pris du retard sur les sections « sports extrêmes  » et « sports automobiles » . Car en plus de Salzbourg qui ultra-domine en Autriche et joue les outsiders ambitieux sur la scène continentale, il y a également les Red Bulls de New York, qui ont enfin décroché un trophée à l’automne dernier : le Supporters’ Shield, qui récompense la meilleure équipe de la saison régulière en MLS. Il ne reste plus à Thierry Henry et à ses potes ricains qu’à remporter le titre, le vrai, avec une nouvelle saison qui débute le 8 mars. Enfin en Allemagne, le RB Leipzig est plus que jamais parti pour réaliser une deuxième promotion consécutive pour se hisser en D2 allemande la saison prochaine. Qu’on se le dise, le géant de la boisson énergétique a les dents qui rayent le parquet et la thune pour imposer ses fameuses couleurs rouge et blanche dans le plus populaire des sports.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 22

Le Kiosque SO PRESS