Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne-Strasbourg (2-1)

Sainté retrouve le sourire contre Strasbourg

Modififié

Saint-Étienne 2-1 Strasbourg

Buts : Berić (4e) et Perrin (26e) pour les Verts // Da Costa (72e) pour le Racing.

Un bol d'air pour les Verts, un vrai coup d'arrêt pour Strasbourg.


Saint-Étienne aura donc attendu l’absence des deux kops de Geoffroy-Guichard pour retrouver le goût de la victoire. Depuis la cruelle défaite contre Lyon dans le Chaudron (1-2), la machine tournait au ralenti (3 défaites, 1 nul) et les rêves de podium commençaient à s’estomper. Alors, les hommes de Gasset ont pris les choses en main dès les premières minutes de cette rencontre, mettant une grosse pression sur une équipe strasbourgeoise remaniée. Et le plan a rapidement porté ses fruits. À la réception d’un bon centre de Kolodziejczak, Berić est venu ouvrir le score de la tête (1-0, 4e), avant d’enfiler le costume du passeur pour servir la caboche du capitaine Perrin (2-0, 26e). Un début de match parfait pour l’ASSE et un Racing endormi, qui aurait pu rejoindre les vestiaires avec une addition beaucoup plus salée, sans une parade de Sels devant Monnet-Paquet (26e) et un énorme raté de Berić (31e).


Il fallait donc revenir avec d’autres intentions côté strasbourgeois. Laurey a donc choisi de remplacer N’Dour et Aaneba par Thomasson et Gonçalves, deux joueurs plus expérimentés et laissés sur le banc par le technicien. Suffisant pour métamorphoser – ce n'était pas vraiment compliqué – son équipe et voir la partie s'équilibrer, sans que les attaquants ne puissent vraiment inquiéter Ruffier. Puis, tout s'est accéléré en l'espace de deux minutes. Après avoir vu Monnet-Paquet et Khazri buter respectivement sur Sels et Mitrović pour la balle de match, les Stéphanois se sont fait surprendre sur un corner mal dégagé, profitant à Da Costa pour faire trembler les filets (2-1, 73e).


De quoi faire paniquer Sainté, largement moins souverain qu'en première période, mais qui aurait pu s'offrir une fin de match plus tranquille. Comment ? En bénéficiant d'un penalty sifflé après un contact entre Da Costa et Berić, puis annulé après consultation de la VAR dans l'incompréhension générale (83e). Une décision sans incidence sur le résultat, les Strasbourgeois ne parvenant pas à rattraper leur retard et enchaînant une deuxième défaite consécutive. Les Verts chipent la quatrième place à Montpellier et se retrouve à trois petites unités de l'OL. La bonne opération du soir.


AS Saint-Étienne (3-5-2) : Ruffier - Subotić, Lo. Perrin, Kolodziejczak - Monnet-Paquet, Aït-Bennasser (Vada, 70e), Cabella (Debuchy, 62e), M'Vila, G. Silva (Polomat, 88e) - Berić, Khazri. Entraîneur : Jean-Louis Gasset.

Strasbourg (5-3-2) : Sels - Aaneba (Gonçalves, 46e), L. Koné, S. Mitrović, Martínez, A. N'Dour (Thomasson, 46e) - I. Sissoko, Prcić, Y. Fofana (Ajorque, 80e) - Mothiba, Da Costa. Entraîneur : Thierry Laurey.


  • Résultats et classement de Ligue 1 CG
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:07 Euro Millions : 176 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi Hier à 10:42 NOUVEAU : 150€ offerts chez ZEbet pour parier sur la Ligue des champions !
    Hier à 15:08 Fulvio Collovati : « Les femmes ne peuvent pas parler de tactique » 100 Hier à 14:57 Casoni quitte déjà le Qatar 24
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
    Hier à 12:41 Guangzhou Evergrande va noter ses joueurs 65