Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Saint-Étienne

La complémentaire Sainté

Dans quatre mois jour pour jour, la Ligue 1 version 2021-2022 rendra son verdict. Alors l'AS Saint-Étienne met les bouchées doubles sur le marché des transferts pour permettre à Pascal Dupraz de réussir sa mission sauvetage. L'objectif : enchaîner une 19e saison en Ligue 1. Le moyen : mettre le grappin sur des joueurs confirmés, libres ou accessibles en prêt. Une version forézienne des Expendables, où Sylvester Stallone, Jason Statham et Jet Li seraient remplacés par Paul Bernardoni, Bakary Sako et Eliaquim Mangala.


On peut enchaîner les défaites plus vite que Gérard Depardieu descend des bouteilles et rester optimiste. Arrivé sur le banc de l’ASSE il y a cinq semaines, Pascal Dupraz n’en démord pas, prise de parole après prise de parole. « Il n’y a aucune raison d’abdiquer. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. J’y croirai jusqu’au bout. Et vous verrez que j’ai bien fait d’y croire » , clamait le prophète haut-savoyard au soir de la défaite contre Lens samedi. Toujours derniers, les Verts restent sur six revers en championnat, à cinq points du premier non-relégable. Le club a annoncé la couleur : pour sauver le soldat stéphanois, il faut recruter. La machine commence justement à s’emballer. Nécessaire au vu des résultats, et plus encore avec les départs à la CAN de Saïdou Sow, Harold Moukoudi, Yvan Neyou, Wahbi Khazri et Denis Bouanga, cinq éléments majeurs de l’effectif.


Hakuna Mateta ?


Le club du Forez est allé crescendo. D'abord en rameutant un ancien de la maison, Bakary Sako (33 ans), arrivé libre pour apporter de l'expérience à un des groupes les plus verts de l'élite (deuxième plus jeune effectif de Ligue 1 en début de saison, avec une moyenne de 23 ans et 319 jours, NDLR). Puis en piochant deux cartes dans l’effectif angevin, dont un atout non négligeable du nom de Paul Bernardoni (24 ans). Une valeur sûre de notre Ligue 1 au poste de gardien, renfort nécessaire pour pallier la blessure du titulaire Etienne Green, sur le flanc plusieurs semaines. L’international sénégalais Sada Thioub (26 ans) a fait le même chemin, également en prêt. Libre depuis la résiliation de son contrat avec Séville, Joris Gnagnon (25 ans) a aussi posé ses valises à l'Étrat. Dans une condition physique loin d’être optimale, raison pour laquelle la seule apparition de l’ancien Rennais se limite jusque-là à 45 minutes en amical face au Goal FC. Un cinquième soldat a rejoint la garnison jeudi sur les coups de 20 heures, Eliaquim Mangala.


Après huit mois sans jouer, l'ancien défenseur le plus cher du monde débarque jusqu'en juin avec son statut d'international et ses 50 matchs européens. Un sacré renfort pour Pascal Dupraz, qui souhaitait des joueurs connaissant les exigences du haut niveau. « Il connaît mieux que le championnat de France puisqu'il est international et a joué dans de grands clubs » , a validé le coach pour Canal+. Dupraz espère encore un attaquant de pointe et un latéral. Le numéro 9 recherché pourrait être Jean-Philippe Mateta, bien que son retour en grâce à Crystal Palace n’arrange pas forcément les négociations (deux buts depuis le 28 décembre). Les noms de Vedat Muriqi (Lazio), Ercan Kara (Rapid Vienne) et Mikael Uhre (Brøndby IF), le meilleur buteur du championnat danois, circulent également. Le casting n’est pas encore complet, mais il prend une direction intéressante.

Peu d'argent, mais des idées


Les deux premiers matchs de l'ère Dupraz en Ligue 1 ont laissé un sentiment amer. Deux défaites par un but d’écart, scellées à la 83e contre Nantes et à la 90e+5 face à Lens. Le verre à moitié vide : zéro point. Le verre à moitié plein : les Stéphanois ont tenu la comparaison avec deux équipes du top 10. « Soit tu tires le négatif et tu n'avances pas, soit tu tires le positif, réagissait Ryad Boudebouz samedi dernier, à chaud. Dans cette situation, le mieux qu'on a à faire, c'est de tirer le positif pour aller chercher des points. On n'a pas de tricheurs, les mecs se mettent le cul par terre. C'est avec ce comportement-là qu'on pourra aller gratter des points. »




Sentiment partagé par son coach : « Si on s'en tient à la froideur des résultats, on peut considérer, c'est légitime, qu’on a échoué lors de ces deux matchs. Néanmoins, ce sont deux matchs de bonne facture, deux matchs qui se sont joués à rien. On est dans le match, on est dans la compétition. J'ai encore beaucoup, beaucoup d'espoir. Je crois même que j'en ai davantage encore que je n'en avais à ma nomination, c'est peu dire. » Un espoir assurément nourri par le retour prochain des internationaux africains et par les arrivées de joueurs confirmés, désireux de se relancer. Selon L'Équipe, les Verts disposent d’une enveloppe de 400 000 € de masse salariale pour se renforcer. En parallèle, le club a fait de la place en écourtant le prêt d'Ignacio Ramírez, reparti en Uruguay. Les moyens sont limités, situation financière inconfortable oblige, le dossier du rachat étant désespérément au point mort. Quand on veut recruter sans trop dépenser, il faut des idées et des hommes motivés. Deux cases a priori cochées. Un bon point de départ pour les 18 matchs qu'il reste à jouer, dont un derby épicé ce vendredi à Lyon.

Par Quentin Ballue
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi