Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nîmes-ASSE (0-1)

Saint-Étienne se rebiffe face aux Crocos

Lanterne rouge avant le coup d'envoi de la rencontre, Saint-Étienne a souffert face à Nîmes. Mais les Verts se sont imposés au stade des Costières, grâce à un pion de Mathieu Debuchy (0-1). De quoi donner du répit à Ghislain Printant ? Rien n'est moins sûr.

Modififié

Nîmes 0-1 Saint-Étienne

But : Debuchy (67e) pour Sainté

L'image est belle. Quelques secondes après son but, Mathieu Debuchy est allé voir Ghislain Printant pour lui adresser un bisou sur le front. Ce même Ghislain Printant qui a les yeux rougis, au moment où l'arbitre siffle la fin de la rencontre et donc de la victoire de Saint-Étienne. La seconde de la saison des Verts, après celle obtenue à Dijon lors de la première journée.


Une victoire qui ne devrait pourtant pas changer les plans des dirigeants stéphanois, lesquels voudraient se séparer de l'ancien coach de Bastia pour installer Claude Puel sur le banc. Il faut dire que Sainté reste 19e de Ligue 1, et semble toujours malade. Même si visiblement, la guérison est proche.

Les Verts à moitié vides


Conscient des difficultés de Saint-Étienne, Nîmes attaque la rencontre avec le ballon dans les pieds et vers l’avant. Une stratégie qui pourrait être payante, si Jessy Moulin ne repoussait pas les deux coups de boule de Renaud Ripart (9e et 17e). En face, les Verts n’arrivent pas à aligner trois passes, ni même à traverser la ligne médiane avec le cuir dans les pieds.


Pire, les défenseurs enchaînent les maladresses techniques. À l’image de Loïc Perrin qui rate le ballon, ou de Timothée Kolodziejczak qui envoie sa remise de la tête directement en corner. Seule légère éclaircie pour Saint-Étienne, une belle demi-volée d’Arnaud Nordin obligeant Paul Bernardoni à la parade (35e). Pas de quoi faire trembler les Nîmois, qui repartent vers l’avant et touchent le poteau sur une jolie tête de Lamine Fomba (36e).

Les Verts à moitié pleins


Dépassée durant la première période, l’ASSE ne change finalement pas de stratégie pour le second acte en abandonnant volontairement le ballon à Nîmes (61% de possession). À la différence près que les hommes de Ghislain Printant se montrent bien plus justes, techniquement. Suffisant pour permettre à Denis Bouanga de chauffer les gants de son ancien partenaire Paul Bernardoni (47e), et surtout pour voir Mathieu Debuchy ouvrir le score sur un violent coup de boule (0-1, 67e).



Sauf que Sainté reste sur un fil, à l'instar de Timothée Kolodziejczak qui se prend deux petits ponts en trois minutes de la part de Zinedine Ferhat. Avant de voir le fil s'effilocher encore un peu plus lorsque Romain Hamouma est renvoyé aux vestiaires après un second jaune, pour un tacle au niveau du poteau de corner de Nîmes (73e). En infériorité numérique, Saint-Étienne active alors le mode ultra-défensif et serre les fesses. Comme sur cette parade du pied de Jessy Moulin devant Vlatko Stojanovski (87e), ou encore sur un sauvetage sur la ligne de Mathieu Debuchy (90e). Rien n'y fait pour Nîmes, Saint-Étienne voulait absolument sa victoire. Pour son Printant ?



Nîmes (4-3-3) : Bernardoni - Alakouch, Martinez, Briançon, Miguel - Valls (Denkey, 71e), Deaux, Fomba (Stojanovski, 85e) - Ferhat, Ripart, Philippoteaux. Entraîneur : Bernard Blaquart.

Sainté (4-2-3-1) : Moulin - Debuchy, Moukoudi, Perrin, Kolodziejczak - Cabaye (Youssouf, 46e), M'Vila - Nordin (Saliba, 88e), Hamouma, Bouanga - Khazri (Abi, 78e). Entraîneur : Ghislain Printant.


Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

il y a 5 heures En Italie, la VAR bientôt utilisée pour lutter contre le racisme ? 20 il y a 5 heures FC Thouroude #52: Comme l'OAIME 2
il y a 9 heures Sans club, Gourcuff fait du tennis en compète dans le Morbihan 42
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
il y a 10 heures Piqué et Dembélé sèchent l'entraînement par solidarité avec la grève catalane 73
À lire ensuite
Pas si mal, ce Real