Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 83 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Oleksandriïa-ASSE (2-2)

Sainté lâche deux points à Oleksandriïa

Repris dans le temps additionnel alors qu'il menait de deux buts d'écart à cinq minutes du terme, Saint-Étienne sèche à Oleksandriïa dans la course aux seizièmes de finale (2-2). Si les Verts restent invincibles sous l'ère Puel, il y a de quoi broyer du noir.

Modififié

FK Oleksandriïa 2-2 AS Saint-Étienne

Buts : Bezborodko (84e) et Zaderaka (91e) pour Oleksandriïa // Khazri (24e sp) et Camara (72e) pour Sainté

C'est officiel : Saint-Étienne possède un autre visage, depuis l'arrivée de Claude Puel au poste d'entraîneur. Invaincus en cinq matchs toutes compétitions confondues, les Verts avaient pour mission de poursuivre leur bonne dynamique en rentrant d'Oleksandriïa avec quelque chose dans les poches. Et, si possible, trois points. Résultat ? Mission à moitié remplie, la faute à une fin de match complètement manquée. Grâce à deux buts sur autant de frappes cadrées, l'ASSE pensait pourtant obtenir un succès fondamental dans la course à la qualification pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa. Même si la qualification vient de s'éloigner pour ses hommes, Puel peut voir le verre à moitié plein : oui, son Sainté reste invincible. Mais les fans peuvent le voir à moitié vide : non, leur Sainté n'aurait pas dû se faire rejoindre alors qu'il menait de deux unités à cinq minutes du terme.

Ruffier assure, Khazri conjure


2234 kilomètres, soit 24 heures et 36 minutes de route sans compter les éventuels bouchons. Voilà ce que devait se coltiner tout bon supporter de l'AS Saint-Étienne adepte des déplacements européens et de la traversée des différentes frontières en voiture, pour admirer son équipe dans le fin fond de l'Ukraine. Contre une équipe qui avait su embêter les Verts à Geoffroy-Guichard, les Stéphanois démarrent la rencontre avec la première occasion du match, mais la frappe de Jean-Eudes Aholou est trop enlevée pour trouver le cadre. En guise de réponse, Oleksandriïa réagit par trois fois. D'abord, Dmytro Hrechyshkin manque également d'adresse pour inquiéter Stéphane Ruffier. Ensuite, le tir d'Evgen Banada est stoppé d'un arrêt réflexe par le portier français. Enfin, Ruffier est à nouveau déterminant sur un arrêt à la suite d'un second duel face à Banada. Malgré ces trois alertes importantes, Sainté reste dans la roue des locaux.


En apnée, l'ASSE sort la tête de l'eau au beau milieu de la première période : Arnaud Nordin lance en profondeur Wahbi Khazri, inspiré, mais accroché par Yuriy Pankiv dans la surface de réparation ukrainienne. L'arbitre n'hésite pas, désigne le point de penalty et permet à Khazri de se faire justice lui-même d'un contre-pied parfait sur Pankiv (24e, 0-1). Lancé dans une bonne dynamique, Sainté met les bouchées doubles avec Robert Berić, mais le Slovène voit son tir frôler le poteau gauche de Pankiv. Plus à l'aise en fin de première période, les visiteurs sont plus dangereux. À l'image de Nordin, toujours présent pour déborder et apporter de la percussion sur son aile droite.

La baraka de Zaderaka


Dès le retour des vestiaires, Oleksandriïa apparaît plus déterminé à changer les choses. Comme en témoigne un changement de joueur, à la pointe de l'attaque des Jaunes. De son côté, Saint-Étienne ne parvient pas à passer la vitesse supérieure pour définitivement se mettre à l'abri au score. À la suite d'une intervention virile, mais correcte de Zaydou Youssouf, les Verts pensent encaisser un but égalisateur de Hlib Bukhal. Mais la frappe du défenseur central est déviée par un de ses coéquipiers, signalé hors jeu à juste titre. Réactif comme en première période, Saint-Étienne inscrit un deuxième but dans la foulée : Denis Bouanga s'insère dans l'axe, et sert l'entrant Mahdi Camara pour son tout premier but chez les professionnels (72e, 0-2). L'affaire est-elle bouclée ? Pas du tout, puisque Denys Bezborodko réduit l'écart à la suite d'un coup de billard (84e, 1-2). Acculé en défense, Saint-Étienne ne pense plus à produire du jeu et se laisse rattraper dans le temps additionnel avec une reprise de Maksym Zaderaka sous la barre d'un Ruffier sorti aux fraises. Sale soirée pour les Verts, troisième à deux points de la deuxième place, et pour le coefficient UEFA français...



Oleksandriïa (4-3-3) : Pankiv - Pasayev, Dubra, Bukhal, Miroshnichenko - Hrechyschkin, Banada, Kovalets - Luchkevych (Zaderaka, 78e), Tretiakov, Shastal (Bezborodko, 46e). Entraîneur : Volodymyr Sharan.

Saint-Étienne (4-3-3) : Ruffier - Kolodziejczak, Perrin, Fofana, Debuchy - Youssouf, Aholou, Bouanga - Nordin (Boudebouz, 87e), Khazri (Silva, 72e), Berić (Camara, 65e). Entraîneur : Claude Puel.


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pendant que certains fêtent déjà la qualif', les Français grimacent




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible

Hier à 14:01 EuroMillions : 114 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi 2
Hier à 18:19 La World Leagues Forum crée un comité pour lutter contre le racisme 3
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible