Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-ASSE (2-3)

Saint-Étienne enfonce Monaco

Bien en jambes en première période, l'ASM a sombré après la pause face à des Stéphanois plus sereins et réalistes. Les Verts en profitent pour sécuriser leur position dans le top quatre de la Ligue 1, quand Monaco va sûrement devoir se bastonner jusqu'au bout pour assurer son maintien.

Modififié

AS Monaco 2-3 ASSE

Buts : Martins (18e), Vinícius (92e) pour Monaco // Ballo-Touré (59e, CSC), Cabella (71e), Nordin (80e) pour l'ASSE

Il y a comme une désagréable odeur de danger. Laquelle a souvent été ressentie en Principauté depuis le début de la saison, et doit encore aujourd'hui subitement agresser les narines de Leonardo Jardim. Sans succès depuis six matchs en Ligue 1, dominée en seconde période par un Saint-Étienne volontaire, mais intermittent, l'ASM est décidément dans le dur et n'a donc plus que trois points d'avance sur le premier barragiste, Caen, à trois échéances de la fin de cette saison de Ligue 1. Tout le contraire des Verts, qui remontent provisoirement au troisième rang du championnat.

Sainté, la tête à l'envers


Invaincus en Ligue 1 depuis six journées, les Verts attaquent la rencontre pépère, peut-être un peu trop persuadés qu'ils sont voués à transformer en casse-dalle des Monégasques toujours enfoncés dans les bas-fonds du classement. Mauvaise idée : l'ASM a ce qu'il faut dans les jambes et l'ASSE, gênée par le pressing du quatuor Lopes-Golovine-Gelson Martins-Falcao, se met doucement, mais sûrement à frire sous le soleil de Louis-II. Falcao se procure alors la première occasion sérieuse de la rencontre en reprenant en extension un centre malin d'Adrien Silva, mais son tir termine dans les bras de Ruffier. Le portier stéphanois ne peut en revanche rien faire face à Gelson Martins, quelques minutes plus tard : bien lancé en profondeur, le Portugais expédie dans les filets adverses une frappe splendide dans un angle fermé. La défense stéphanoise est aux fraises, et dans la foulée du premier pion asémiste, Golovine, esseulé dans la surface, cochonne son duel face à Ruffier en envoyant son tir dans la niche du portier des Verts.

Le naufrage monégasque


Comme un signe que les choses vont se gâter pour l'ASM, Subašić – décidément maudit cette saison – se blesse sur une action anodine et est remplacé par Seydou Sy. Saint-Étienne en profite pour, enfin, se secouer les miches : Khazri et Cabella fusent de tous les côtés dans la surface, M'Vila repointe son museau dans l'entrejeu et Gasset choisit même d'abattre tout de suite ses cartes offensives en sortant Kolodziejczak pour Berić peu avant l'heure de jeu. Rien de transcendant, mais suffisant pour retourner le cerveau d'une ASM fragile : sur un centre anodin de Cabella, Ballo-Touré foire complètement son dégagement qui finit comiquement dans ses propres filets.


Monaco ne s'en remettra pas et ne tarde pas à encaisser un second pion, alors que Cabella profite d'une reprise déviée de Nordin pour claquer une demi-volée fouettée parfaitement placée. Les Asémistes se font subitement tout petits, au point que Nordin, du haut de son mètre 70, s'envole au-dessus de l'axe central rouge et blanc pour caler une troisième bastos qui vient achever le club de la Principauté. La réduction du score tardive de Vinícius n'y changera rien : les poulains de Gasset s'installent un peu plus chaudement dans le top quatre de la Ligue 1, quand l'ASM va devoir finir sa saison la peur au ventre : Caen, 18e et premier barragiste, n'est qu'à trois tout petits points au classement... Ça sent décidément mauvais, sur le Rocher.



AS Monaco (4-2-3-1) : Subašić (Seydou Sy, 45e) – Sidibé, Glik, Jemerson, Ballo-Touré – Silva, Naldo (Vinícius, 73e) – Martins, Golovine, Lopes – Falcao. Entraîneur : Jardim.

Saint-Étienne (3-4-3) : Ruffier – Saliba, Perrin, Kolodziejczak – Polomat, Vada, M’Vila, Debuchy - Cabella, Hamouma (Nordin, 46e), Khazri. Entraîneur : Gasset.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures Nouveau Bonus ParionsSport : 100€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 10 juin seulement !
    il y a 3 heures Canal+ et RMC Sport se partagent les droits de la Premier League 37
    Partenaires
    Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE