Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne-Amiens (0-0)

Saint-Étienne coince face à Amiens

Dans un Chaudron toujours privé de son kop nord, Saint-Étienne a eu chaud face à des Picards séduisants et dangereux. Finalement, l'ASSE s'en tire avec un match nul, un moindre mal vu le scénario, même si les Verts peuvent en vouloir à la VAR.

Modififié

Saint-Étienne 0-0 Amiens



Soixante-quinzième minute, Saint-Étienne souffre de plus en plus face à de solides et séduisants Amiénois. À défaut de construire, les Verts abusent de longs ballons et obtiennent quelques corners. Sur l’un d'eux, mal dégagé, Selnæs trouve Kolodziejczak qui pique sa tête au second poteau. Malmenée, l’ASSE pense s’en sortir en ouvrant le score contre le cours du jeu. C’était compter sans la VAR, qui provoque l’annulation du pion. Dans la foulée, Berić est balayé par Dibassy dans la surface. Cette fois, pas de recours à l’arbitrage vidéo, alors qu’il semblait bien y avoir faute. Et c’est alors tout Geoffroy-Guichard qui est vert, de rage.

Des Verts pas encore mûrs


Auteurs d’un gros coup chacun lors du dernier jour du mercato, Saint-Étienne et Amiens se retrouvaient deux jours après dans le Chaudron. Si côté stéphanois la recrue Salibur est déjà titularisée, les Picards préfèrent eux laisser Ganso sur leur banc. Sur le terrain en revanche, les deux formations appliquent la même stratégie, à savoir un jeu tourné vers l’offensive avec des projections rapides et peu de phases de conservation.


Résultat, le premier acte est haletant, multipliant les occasions dans les deux surfaces. Saint-Étienne et Amiens se rendent coup pour coup, notamment via deux hommes : Cabella d'un côté et Konaté de l'autre, qui aurait dû récompenser la domination amiénoise (10e, 21e, 22e, 24e). Stéréotypé et soumis aux inspirations de Cabella et Khazri, le jeu stéphanois se délie en fin de premier acte, lorsque Amiens perd en intensité, mais sans trouver la faille. Si ce n’est sur un but sublime de Khazri, signalé hors jeu.

Video killed the radio stars


De retour sur la pelouse, Sainté tente de prendre les choses en main, tout comme Dibassy qui repousse du bras un centre de Salibur. Un geste jugé non intentionnel par la VAR. Dans la foulée, les Verts perdent Debuchy sur blessure, tandis qu’Amiens voit Zungu et Mendoza quitter le terrain sur civière. Ces trois blessures cassent le rythme d’un match jusque-là plaisant. L’entrée de Robert Berić redonne de l’air à l’ASSE qui se perd dans les longs ballons. Mais c’est bien l’assistance vidéo qui écrit le scénario de ce match, en ne prenant aucune décision malgré plusieurs situations litigieuses dans la surface amiénoise sur Berić et Selnæs. L’ASSE pousse en fin de match et s’expose à quelques contres amiénois. Qui resteront vains, alors que Sainté concède son troisième nul en quatre rencontres.



Saint-Étienne (4-2-3-1) : Ruffier – Kolodziejczak, Subotić, Perrin, Debuchy (Gabriel Silva, 55e) – M'Vila, Selnæs – Salibur (Berić, 65e), Cabella, Khazri – Diony. Entraîneur : Jean-Louis Gasset.

Amiens (4-3-3) : Gurtner – Lefort, Dibassy, Adenon, Krafth – Zungu (Ghoddos, 59e), Monconduit, Gnahoré – Otero, Mendoza (Bodmer, 64e), Konaté (El Hajam, 87e). Entraîneur : Christophe Pélissier.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Adrien Hémard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article