Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Bayern Munich-Bayer Leverkusen

Sadio Mané, juste un coup de mou ?

Recruté par le Bayern Munich à Liverpool l’été dernier, Sadio Mané connaît depuis un mois une sévère baisse de régime, après avoir effectué des débuts prometteurs en Bavière. Souvent utilisé dans l’axe par son entraîneur Julian Nagelsmann, l'influence de l'attaquant sénégalais dans le jeu de son équipe s’est beaucoup réduite ces derniers temps.


Rien ne vaut un rassemblement avec sa sélection nationale pour se refaire une beauté. Comme d’autres avant lui, Sadio Mané (30 ans), qui traverse une période un peu plus compliquée qu’il ne l’avait imaginé au Bayern Munich, a profité des deux matchs amicaux des Lions de la Téranga lors de cette première trêve internationale de la saison 2022-2023, contre la Bolivie à Orléans (2-0, le 24 septembre) et l’Iran trois jours plus tard à Maria Enzersdorf (1-1), pour se changer les idées. Titulaire à chaque fois, buteur – sur penalty – et actif face aux faiblards et rugueux Sud-Américains, la star sénégalaise a refait le plein de confiance avant de retrouver Munich, où il s’est installé au mois de juillet après six saisons très bien remplies à Liverpool. « Il a fait son match, sans être étincelant. Je l’ai senti parfois un peu fatigué. Mais on attend tellement d’un joueur de son niveau qu’on devient vite exigeant, et c’est mon cas » , avoue Omar Daf, l'entraîneur de Dijon, et qui avait effectué le déplacement dans le Loiret pour observer l’équipe dont il a porté le maillot à 55 reprises avant d’être l’adjoint d’Aliou Cissé, notamment lors de la Coupe du monde 2018 en Russie, sans céder au pessimisme. « Dans quelques semaines, on parlera d’un Sadio au top de sa forme. Il faut juste lui laisser un peu de temps. Mentalement, il est très fort. »



« Il retrouvera son meilleur niveau en club dans les semaines à venir. En sélection, on lui donne un peu plus de liberté, l’équipe tourne autour de lui, il travaille pour les autres et il est heureux. » Aliou Cissé

Aliou Cissé, qui savait ne pas pouvoir échapper aux questions sur son meilleur joueur, ne s’était pas du tout montré inquiet sur le rendement du champion d’Afrique ces dernières semaines en Bavière, en diffusant à peu de choses près le même discours que son pote Daf. « Il retrouvera son meilleur niveau en club dans les semaines à venir. En sélection, on lui donne un peu plus de liberté, l’équipe tourne autour de lui, il travaille pour les autres et il est heureux. » En Allemagne, ce serait donc beaucoup moins le cas, après des premières semaines idylliques. À peine arrivé dans son nouvel environnement, Sadio Mané avait adressé à chacun des 150 employés du club une boîte de chocolat, accompagnée d’un petit mot manuscrit. Toujours disponible pour serrer des louches, signer des autographes et être pris en photo, l’ancien Messin avait parfaitement réussi son début de saison : un but et une passe décisive lors d’un match amical largement remporté contre les Américains de DC United (6-2), un autre en Supercoupe lors d’un Bayern-Leipzig flamboyant (5-3), trois buts en Bundesliga contre l’Eintracht Francfort (6-1) puis Bochum (7-0, avec un doublé) et un autre en Coupe d’Allemagne sur la pelouse du Viktoria Cologne (5-0, le 31 août). Son dernier avec l’ex-FC Hollywood, alors que cinq rencontres se sont déroulées depuis, dont une, face à Stuttgart (2-2) le 10 septembre, qu’il a regardée depuis le banc de touche jusqu’à la 80e minute.

Nagelsmann le préfère dans l’axe


Sadio Mané, étant l'un des meilleurs joueurs du monde, ne doit pas être surpris des critiques dont il est l’objet, qu’elles soient formulées par les supporters ou les médias. Acheté 32 millions d’euros par le Bayern et rémunéré à hauteur de 20 millions d’euros annuels, le champion d’Afrique en titre sait que la patience se marie mal avec les exigences des uns et des autres quand on possède un statut comme le sien. Le Bayern, qui n’a récolté que trois points lors des quatre dernières journées (trois nuls, une défaite), occupe la cinquième place du classement, à cinq unités de l'Union Berlin, l'inattendu leader. La méforme de Mané coïncide avec cette série de résultats domestiques décevants, alors que les Allemands brillent en Ligue des champions, où ils ont battu l’Inter Milan sur sa pelouse (2-0), puis le FC Barcelone d’un certain Robert Lewandowski. Julian Nagelsmann, à qui certains cadres du vestiaire reprochent des exigences tactiques pas toujours lisibles selon eux, a également été tancé par Philipp Lahm, un des joueurs historiques du club. Lequel a profité de la caméra de Bild TV pour évoquer le cas Mané : « Ses qualités sont indiscutables, mais il est crucial que les rôles soient clairement attribués, et cela ne se voit pas pour l’instant. Chacun doit savoir ce qu’il doit faire sur le terrain. » Une situation qui expliquerait pourquoi la recrue la plus médiatique de l’été munichois marque le pas et aurait, selon la rumeur, des difficultés à s’adapter au système de son coach.

« Il est altruiste, sait jouer pour les autres sans ballon, a un bon jeu de tête alors qu’il n’est pas très grand et est adroit devant le but. Mais il n’a évidemment pas le même profil que Lewandowski. » Olivier Perrin

Nagelsmann a plusieurs fois utilisé le Sénégalais dans l’axe, un rôle que Mané a déjà tenu à Liverpool. « D’abord, ça lui est déjà arrivé à Liverpool de rester cinq ou six matchs sans marquer, non ? Je pense que le Bayern l’a recruté pour jouer dans l'axe, et que Sadio devait savoir qu’il jouerait dans cette position. Tout le monde sait qu’il est plus à l’aise sur un côté, mais il fait partie de ces joueurs capables d’évoluer à plusieurs postes, car il a une palette très vaste : il est altruiste, sait jouer pour les autres sans ballon, a un bon jeu de tête alors qu’il n’est pas très grand et est adroit devant le but. Mais il n’a évidemment pas le même profil que Lewandowski » , intervient Olivier Perrin, ancien entraîneur et manager général à Génération Foot, l’académie dakaroise où Mané a été formé avant de signer à Metz.


Wake him up, when september ends


Le problème, c’est que les côtés sont déjà bien embouteillés à Munich. « Il y a Leroy Sané, Serge Gnabry, Kingsley Coman, Jamal Musiala et Mathys Tel. Cela fait beaucoup de monde. Je ne sais pas si Mané va s’installer dans l’axe, un poste qu’il connaît, mais je pense que Nagelsmann en a l’intention. Il ne faut pas attendre que Mané nous fasse du Lewandowski. Ce n’est pas un joueur qui va inscrire 30 buts par saison, mais comme au Bayern, il y a beaucoup d’éléments capables de marquer, ce n’est pas un problème, estime Gernot Rohr, un ancien de la maison (1972-1974), pas un seul instant inquiet pour le Sénégalais. C’est juste une question de temps, de trouver les bons automatismes, de s’adapter. Il est un peu fatigué en ce moment, ce qui peut expliquer que depuis quelques semaines, il n’est pas à son meilleur niveau, mais je suis persuadé que ça va vite s’arranger. Après tout, les grands joueurs apportent toujours la réponse qu’il faut... » Même si ce n’est pas totalement l’avis de ce bon vieux Dietmar Hamann, un ex du Bayern et de Liverpool, qui a confié, lors d’une interview accordée à GMX, « que l’axe n’est pas son poste. Il participe peu au jeu, semble isolé, et il faut l’envoyer sur le banc si c’est nécessaire... » À Munich, et sans doute un peu ailleurs aussi, le cas Mané a au moins le mérite d’alimenter le débat.

Par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 18:48 Quand un chat perturbe la conf de presse de Vinícius 26
Hier à 13:00 Programme des quarts de finale de la Coupe du monde Hier à 10:00 Résultats des huitièmes de finale de la Coupe du monde Hier à 14:33 Vahid Halilhodžić : « Les entraîneurs des grands clubs ont-ils déjà joué la Ligue des champions avec Lille ? » 
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 10:03 Noël Le Graët : « La plupart des pays à l’initiative du brassard One Love ne sont plus en lice » 223