Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Textile
  2. // Maillots
  3. // Nouvelle collection 2013/2014

S'habiller pour l'été : tops et flops des maillots 2014

Pas de Mademoiselle Agnès, mais une nouvelle collection été-automne-hiver-printemps pour tous les clubs d'Europe. Parce que le maillot de football est aussi devenu une assise financière et un gage de réussite. Malheureusement, certains stylistes ont pris beaucoup trop de drogues, quand d'autres ont été touchés par le doigt de Dieu. Oui, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.

Modififié
Les indémodables

Si l'Histoire ne devait retenir qu'un seul maillot de football, elle retiendrait celui de l'Ajax Amsterdam. Comme les McLeod, il ne peut en rester qu'un et c'est celui-là. L'édition 2013/2014 ne déroge pas à la règle. Toujours aussi simple. Toujours aussi significatif. Du rouge et du blanc pour l'éternité. Auto-proclamé plus beau maillot de tous les temps.


L'Uruguay n'est pas loin non plus avec son dernier millésime, débouché pour la Coupe des confédérations. L'ensemble est simple, mais le petit col avec les lacets blancs change la donne. Ça respire la première Coupe du monde, celle de 1930. Une petite touche de nostalgie céleste. Une merveille. Même avec Walter Gargano dedans.


Autre belle histoire, celle des Rangers. Tombés dans les bas fonds du championnat écossais, le club protestant revient avec une belle liquette Puma. C'est classique, mais ça en jette juste ce qu'il faut. Le maillot bleu des Gers, c'est tout un héritage.


Un peu comme le nouveau bustier du FC Nantes. Sobre et sans folie, la nouvelle tunique des Canaris est une merveille. Pour leur retour en Ligue 1, on ne pouvait pas rêver mieux.


Enfin, Manchester United a laissé tomber sa saloperie de tunique estampillé Cochonou pour revenir à un rouge uni et col noir. Du classique plutôt chic.


Les plus classes

Difficile de faire plus rétro que le nouveau maillot de Cologne. Un côté très années 80, mais revisité. Sobre, efficace, on a presque envie de se passionner pour le club de cœur de Podolski. Sans mentir, on se voit très bien partir en soirée avec un petit jean délavé, une paire de Fred Perry aux pieds, des Ray-Ban et le maillot de Cologne. Classe assurée.


Le PSV Eindhoven a également sorti le grand jeu pour célébrer son centenaire avec un jeu de maillot « 100 » . On va être franc, ça casse des briques. Même Van Bommel et Jaap Stam auraient la classe. C'est dire.


Chelsea peut également revenir pour la prochaine collection avec ce magnifique maillot blanc extérieur. Les Blues avaient l'habitude de sortir des tricots immondes, souvent fluos. Pas cette fois, avec un « away » de très bon goût. Étonnant.


Même son de cloche avec le nouveau reliquat de la sélection anglaise, très proche du domicile de United. Un rouge vif avec le logo. Rien de plus. C'est amplement suffisant.


À noter que le passage chez Nike de City donne naissance à un superbe maillot domicile. On reste dans la lignée des dernières collections citizens, qui étaient plutôt élégantes à la maison.


Comme le dernier maillot de l'OL. Un scapulaire rouge et bleu sur un fond blanc. Pas besoin d'en faire plus pour séduire les puristes.


Le plus innovant

Bastia. Sans aucune hésitation. Un recto très classique (bleu), mais un verso avec une tête de Maure qui se calque sur le visage quand le « buteur » décide de soulever son maillot et de cacher son visage dedans. Une putain de trouvaille de maquisard. Le mec qui a trouvé ça est un génie du mal. On lui pardonne la troisième tenue du Sporting, façon camouflage. Une horreur qui rappelle le maillot de l'OGC Nice époque Baky Koné. Dégueulasse. C'est à se demander si les stylistes ne sont pas payés en drogue dure. Quoi qu'il en soit, on a envie de voir les Bastiais claquer des buts. Si, si.


Les plus laids

Liverpool, forcément. Entre la tenue du gardien, le maillot extérieur et, surtout, ce maillot third violet, les Reds ont touché le fond. Comment l'un des clubs les plus mythiques du monde peut-il être à ce point mal fringué ? C'en est limite insultant pour l'ADN d'un club. Et puis merde, les Reds ne peuvent pas jouer en mauve avec un design aussi immonde. C'est péché.


L'AC Milan n'est pas loin avec son maillot or. Surtout avec le petit détail qui gâche tout : cette petite poche avant pour mettre n'importe quoi. Une faute de goût. Une vraie.


Les tentatives ratées

La France a tenté des choses. Elle a perdu. Notamment l'OM avec son extérieur façon jean made in Troyes. La ville où toute la banlieue sale vient braquer des jeans Kaporal. On comprend l'idée de départ. On comprend moins le pourquoi.


Idem pour le domicile du PSG qui ressemble à celui de l'année dernière orné d'un joli bavoir, ce qui donne cette merveilleuse bande blanche sur le thorax. Là où Patrick Vieira étalait son Vicks VapoRub.


Enfin, les Girondins de Bordeaux ont complètement craqué en braquant la feuille de style du Stade Français pour leur maillot « fleur » . On se croirait à Lacanau, avec Robert Teriitehau. Oui, l'ex de Veronika Loubry.



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Le Kiosque SO PRESS

Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 08:01 Venez regarder un match chez So Foot ! 6