Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 37e journée
  3. // ManUnited/Sunderland

Ryan Giggs doit-il rester à la tête de Manchester United ?

Le magicien gallois assure l’intérim depuis le solde de tout compte de David Moyes. Une probante victoire de MUFC contre Norwich (4-0) a fait du Gallois un potentiel coach pour les Diables rouges. Question : installer durablement le joueur - il n’a toujours pas raccroché les crampons - sur le banc d’Old Trafford est-elle une bonne idée ?

Modififié

Oui, il est l’incarnation du club

35 trophées gagnés depuis ses débuts en 1991 avec Manchester United, personne n’incarne mieux le club que Ryan Giggs. L’homme a tout connu à United : les maillots Umbro, Éric Cantona, William Prunier, Jordi Cruyff, le triplé de 1999, Manchester City en deuxième division, Rooney avec des vrais cheveux, Rio Ferdinand à son top, Cole et Yorke, David Bellion, bref, Giggs est une légende à Manchester. Un mythe. Le voir poser son cul sur le banc, costard du club sur le dos, est une évidence d’une logique implacable, même. Récemment, Wayne Rooney a adoubé le Gallois en estimant que l’actuel numéro 11 « a toutes les références pour être notre prochain entraîneur » . Au Barça, lancer Guardiola comme entraîneur avait été une franche réussite. L’homme qui a tout gagné sur le pré et qui débute sur le banc de son club de cœur, c’est l’histoire parfaite. Pour ça, il doit rester.

Oui, il a des potes glamour

La « class of 92 » (vainqueur de l’équivalent de la Gambardella en Angleterre) a toujours eu un impact sur Manchester United. Depuis que Ryan Giggs a repris le bâton merdeux de David Moyes, ils sont quelques-uns de la grande époque à lui filer un coup de main. Ainsi, Phil Neville était déjà l’assistant de Moyes avant son licenciement. Le plus jeune des frères Neville est resté dans le coin pour aider son ancien pote de promo. Avec lui, Paul Scholes et Nicky Butt sont également montés en grade. Les deux roux étaient déjà dans l’organigramme de United, mais ils s’occupaient des jeunes. Avec Giggs, cela fait quatre mecs de la grande formation mancunienne au cœur du réacteur. Comme pour mieux insuffler cette gagne des 90’s à l’effectif. Quand on sait que David Beckham et Gary Neville, autres illustres pensionnaires de cette génération dorée, ne sont pas très loin, on se dit que Giggs a de quoi surmonter les contraintes inhérentes à sa nouvelle fonction. D’ailleurs, certains d’entre eux s’étaient pris d’affection pour la gestion sportive d’un club il y a peu. Ils avaient tenté d’acquérir le club de Salford City en D8 anglaise. Une information confirmée par Ryan Giggs à la BBC : « Nous voulons profiter de notre expérience du football et nos connaissances pour faire progresser les jeunes talents. » Ils ont la possibilité de le faire aujourd’hui. Mais à United. On a connu dépucelage plus douloureux.

Non, il est inexpérimenté

Tout joueur exceptionnel qu’il a été, Ryan Giggs n’a jamais entraîné au plus haut niveau. Et là, on parle de Manchester United. D’un club au sein duquel il était encore titulaire il y a un mois en Ligue des champions. Pas évident de passer de l’autre côté de la barrière. Surtout dans ces circonstances-là. L’an prochain, sans Coupe d’Europe au menu, MUFC n’aura plus le droit de se (re)planter. En résumé, on demande au prochain manager de United de gagner un trophée. Et, surtout, de retrouver la Ligue des champions. Ryan Giggs est-il capable, dès sa première saison sur un banc, d’un tel miracle ? Difficile à dire. Mais le risque est trop grand pour la renommée du club. Se rater deux saisons de suite pour une institution comme ça, c’est dur. Surtout, une nouvelle saison dans l’ombre écorcherait l’image de Ryan Giggs. Savoir partir au sommet, c’est un art. Sir Alex Ferguson en sait quelque chose.

Non, il n’est pas fidèle

Chez les Giggs, le lien du sang n’est rien comparé au lien du sperme. Ainsi, depuis que Ryan Giggs a fait des cochonneries avec la femme de son frère, la cellule familiale est un gros bordel. Depuis son enfance, Ryan Giggs a toujours été proche de sa mère (dont il porte le nom) plutôt que de son père, Danny Wilson. Ce dernier est rancunier et s’est fait plaisir dans les colonnes du Sun quand son fils a été promu manager de MUFC : « Pour être le manager, vous devez inspirer confiance. Je ne vois pas comment les joueurs peuvent le croire après ce qu’il a fait à son frère. Vous jugez un homme sur ses actions. Si vous savez qu’un homme est un tricheur, infidèle et menteur, comment pouvez-vous le croire ? » Dans les colonnes du quotidien anglais, Danny Wilson va même plus loin, qualifiant la légende des Red Devils de « lâche » et de « fils à maman » et il ne s’est pas arrêté là. Pour lui, Ryan Giggs est quelqu’un de « fade » et « sans personnalité » . Bon, pas idéal pour arriver le torse bombé dans le vestiaire mancunien.

Non, Louis van Gaal a déjà placé ses pions

Pour l’instant, l’homme au goitre est toujours le sélectionneur des Pays-Bas. Et ce, jusqu’à la fin du Mondial. De toute façon, même sans Manchester United, l’ancien coach de l’Ajax avait déjà négocié sa sortie de route. Après le Brésil, c’est Guus Hiddink qui embrayera chez les Oranjes. C’est dealé. Dès lors, le 13 juillet au plus tard, Louis est sur le marché. Et dans son esprit, il se verrait bien sur le banc de Manchester lors de la reprise de la Premier League. Alors que tout semblait ficelé avec Tottenham, le départ de David Moyes de United a tout remis en cause. En privé, le pélican rêve de la Premier League et, surtout, d’un club prestigieux. Ses méthodes très dirigistes et son CV pourraient permettre à MUFC de filer droit. Et puis, il ne vient pas du sérail. Parfait pour œuvrer sur le moyen terme et partir une fois la machine relancée. Après tout, l’homme a été champion dans tous les pays où il est passé (Pays-Bas, Espagne, Allemagne) et connaît la Ligue des champions depuis plus de 20 ans. Dans les canards bataves, il se murmure que Van Gaal pourrait amener Kluivert et Blind dans ses bagages comme adjoint. Un trio qui a de la gueule et qui pourrait envoyer Giggs dans les cordes.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 93
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 15 lundi 13 août Rooney, héros de la 95e minute 18 lundi 13 août Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27
À lire ensuite
En Avant Trincamp !