Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Everton (1-1)

Rooney éteint Anfield et arrache le nul

Dominés toute la rencontre, battus dans tous les domaines, les Toffees auront su attendre leur seule occasion du match pour s’offrir un nul par l’intermédiaire de Wayne Rooney. Un résultat aux allures de victoire pour les uns et de défaite pour les autres.

Modififié

Liverpool 1-1 Everton

Buts : Salah (42e) pour Liverpool // Rooney (77e) pour Everton

Le contact est minime. Presque insignifiant. Pourtant lorsque Calvert-Lewin s’écroule dans la surface de Liverpool à la suite d'une légère poussette de Lovren, l’arbitre de la rencontre ne réfléchit pas et offre un penalty à Everton. Rooney pose le ballon et prend Mignolet à contre-pied. Les Toffees exultent. Anfield se tait. Le contraste est stupéfiant. Il faut dire que durant les 77 minutes précédentes, il n’y a même pas eu de véritable confrontation tant Liverpool a dominé les débats. Mais à force de maladresses et d’inefficacité offensive, les Reds se sont mis eux-mêmes en danger. Et Rooney les a punis. Cruel. Terriblement cruel.

La friandise de Salah


Entre des Reds invaincus à Anfield cette saison et des Toffees incapables de s’imposer à l’extérieur, on se dit que le 229e derby de la Mersey devrait être à sens unique, ce dimanche après-midi. Une théorie qui ne tarde d’ailleurs pas à se vérifier tant Liverpool prend immédiatement le contrôle de la rencontre. Une domination intense, certes, mais qui s’avère totalement stérile, la faute à un cruel manque d’inspiration des locaux dans les vingt derniers mètres. Acculée, la défense d’Everton tient le coup, sans même trop frissonner. Alors comme bien souvent dans ce genre de situation, il faut attendre l’exploit individuel. Le coup de génie. Celui de Mohamed Salah intervient à la 42e minute. Servi sur le côté droit de la surface, l’Égyptien enrhume deux défenseurs, se remet sur son pied gauche et envoie une petite friandise dans la lucarne opposée de Pickford. Du grand art. La neige a beau tomber du ciel de Liverpool, Anfield vient de prendre un sacré coup de chaud. Mieux, les Reds ont l’occasion de faire le break dans la foulée, mais Mané, trop gourmand, tente l’aventure en solo, oubliant deux de ses coéquipiers totalement démarqués dans la surface. Le genre d’occasion que l’on regrette parfois en fin de match...

Rooney éteint Anfield


Rien. Absolument rien n’a changé en quinze minutes. Liverpool garde le ballon et se rue sur la défense d’Everton qui, tant bien que mal, tient la fébrile baraque. Toujours aussi remuant, Salah n’en finit plus de faire danser les défenseurs qui se dressent en face de lui et l’ancien Romain est même tout proche de s’offrir un doublé, mais sa reprise de la tête fuit le cadre pour quelques centimètres. Les assauts des locaux n’en finissent plus et le coup de grâce semble pouvoir être porté à tout instant. Pourtant, il ne vient pas. Et le pire est en passe de se produire. Bien lancé en profondeur par Rooney, Calvert-Lewin s’effondre dans la surface après un contact avec Lovren. L’arbitre n’hésite pas et désigne le point de penalty. Une décision très sévère, mais qui n’empêche pas Rooney de s’offrir le plaisir de faire taire Anfield. Absolument inoffensifs durant 77 minutes, voilà donc les Toffees sur le point de s’offrir un nul inespéré. Liverpool tente bien de repartir à l’attaque, en vain. Le coup a fait trop mal. Plus qu’à l’arbitre, les Reds peuvent surtout s’en vouloir à eux-mêmes. À cette domination stérile, ces occasions gâchées. Et dire au revoir au derby et au podium. Dommage.


Liverpool (4-3-3) : Mignolet - Robertson, Klavan, Lovren, Gómez - Henderson, Milner, Oxlade-Chamberlain (Coutinho, 79e) - Salah (Firmino, 67e), Solanke (Ings, 82e), Mané
Entraîneur : Jürgen Klopp

Everton (4-5-1) : Pickford - Martina, Williams, Holgate, Kenny - Sigurdsson, Rooney (Jagielka, 83e), Gueye, Davies (Schneiderlin, 46e), Calvert-Lewin - Niasse (Lennon, 46e)
Entraîneur : Sam Allardyce


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Gianni et ses nouveaux amis