Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Rocchia : « Quand je viens au stade, il ne se passe rien »

Modififié
Coup de gueule à l'OM. Rami ? Mandanda ? Non, Rocchia.

Après une nouvelle élimination piteuse en Coupe de France contre Andrézieux (2-0) lundi, l'OM tente de recoller les morceaux via une série de mises au vert. Et pour ça, rien de mieux que le dialogue.

À l'issue d'une séance collective hier soir, chaque joueur a été prié de vider son sac. Si Luiz Gustavo a notamment fait valoir son aura pour secouer tout le monde, c'est bien le minot Christopher Rocchia (aucune apparition en Ligue 1 cette saison) qui a poussé la plus grosse soufflante.


« Je suis un pur Marseillais, je bande pour l'OM. Petit, j'allais au Vélodrome, quand j'avais dix ans, je vibrais pour Steve (Mandanda). Aujourd'hui, quand je viens au stade, c'est vide, il ne se passe rien, jusqu'à me dire que je préférerais regarder le match à la maison. Comment on est passé de la folie d'avril-mai (2018) à ce néant ? » , se serait emporté le latéral de 20 ans, dans des propos relayés par L'Équipe.

Steve Mandanda aura bien noté l'emploi de l'imparfait pour le verbe « vibrer » . DDG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

il y a 10 minutes L'Inter Miami dévoile son futur stade, facturé près d'1 milliard de dollars 1
il y a 2 heures Pour Guardiola, l'Atalanta est « un adversaire coriace » 12
Hier à 15:52 Gignac présente ses excuses après son but contre Veracruz 42
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 13:29 Jonathan Barnett est l'agent le plus puissant en 2019 40