Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Galatasaray

Reyes recale Galatasaray

Tout était prêt. Le président avait marqué sur son compte Twitter que l'affaire était réglée, les bouteilles de champagne étaient au frais, les supporters du club déjà à l'aéroport d'Istanbul. Pourtant, José Antonio Reyes ne sera, sans doute, jamais dans l'avion Iberia en provenance de Madrid. Et pour cause, l'ailier colchonero a recalé les avances de Galatasaray.

Hier, lors d'une réunion entre le directeur sportif de l'Atletico, José Luiz Perez Caminero, l'agent du joueur, Mariano Aguilar et Reyes, les trois personnes ont étudié la proposition turque. Finalement elle n'a pas convaincu l'ancien Gunners.

Pourtant, sur le papier, l'affaire était belle. Galatasaray proposait 10 millions d'euros et un salaire de 4,5 millions d'euros par an au joueur. Mais celui-ci veut rester à Madrid comme il l'a avoué, lui aussi, sur son Twitter : J « 'ai dit à Caminero qu'il était très difficile pour moi de partir. Je suis heureux ici. Je reste ! Vive l'Atlético ! » .

Il ne reste plus qu'à tout remballer alors.


NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


À lire ensuite
Le cas Varane, encore