Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Top 14
  2. // Finale

Revivez la victoire de Montpellier face à Castres en finale du Top 14

Sur la pelouse du Stade de France en ce 24 juin 2022, les Montpelliérains de Philippe Saint-André ont démarré pied au plancher, et ont fini toutes dents dehors pour étouffer le Castres Olympique. Le MHR prend sa revanche après la finale perdue de 2018, et décroche ainsi le premier bouclier de Brennus de son histoire.

Modififié

Castres 10 - 29 Montpellier



Castres : essai de Botitu (75è, t.), pénalité de Dumora (34è)
Montpellier : essais de Vincent (6è), Verhaeghe (10è, t.), Bouthier (12è) ; pénalités de Paillaugue (21è, 39è), Garbisi (68è), Pollard (77è)

Carton : pour Montpellier, jaune (Janse Van Rensburg, 62è)


80è : On rend l'antenne ! Merci à tous d'avoir suivi cette finale de Top 14 sur So Foot.com, c'était chouette. Bravo aux Montpelliérains, et bon courage à eux pour défendre leur Brennus l'an prochain. À bientôt, et hydratez-vous !

80è : « P'tain qu'c'est bon d'être champion d'France quoi ! » , dixit Anthony Bouthier, grand artisan de la victoire d'aujourd'hui ! On est heureux pour lui, pour PSA aussi, qui après ses galères au gouvernail du XV de France, confirme qu'il est aussi capable de faire de très belles choses sur un banc, et pas uniquement sur le terrain.

80è : C'est cruel pour les Castrais, dont le parcours jusqu'ici était proche de la perfection. Mais sur cette finale, il n'y a pas photo, les Montpelliérains méritent leur sacre.

80è : C'EST TERMINÉ ! LE MHR DÉCROCHE SON PREMIER BOUCLIER DE BRENNUS !

79è : C'est Rattez qui a gagné le sprint ! Ça vaut des points, ça ?

77è : Au bout du bout du bout du temps qui lui est imparti, Handré Pollard donne trois nouveaux points au MHR.

75è : QUEL ESSAI CASTRAIS !!! L'honneur est sauf. Santiago Arata est un filou, et son coup de pied au millimètre a envoyé la fusée Botitu de l'autre côté de l'en-but montpelliérain.

71è : Ça se congratule déjà sur le banc héraultais. Fulgence Ouaissssssssdraogo a le sourire, tout comme Guilhem Guirado qui a semblé bien rigoler tout du long sur la touche.

69è : Et quand l'Italien sort, c'est l'international sud-africain Handré Pollard qui débarque. Les numéro 10 bourrés de talent à Montpellier, c'est pas ce qu'il manque, et Téji Savanier n'est pas l'exception qui confirme la règle.

68è : Les Bleus sont trop bleus, ce soir au Stade de France. Les plus solides portaient un maillot blanc, et Paolo Garbisi est de ceux-là. 26-3, avantage MHR.

66è : Le numéro d'Anthony Bouthier, à rien d'inscrire un doublé ! Interception, cloche, et le coup de pied à suivre qui file en touche. C'était du grand art.

62è : Biscotte pour l'Héraultais Nicolaas Janse Van Rensburg après un plaquage illicite. Et, une fois n'est pas coutume, le MHR se défend comme un beau diable et renvoie le CO dans son camp en annihilant une nouvelle offensive.

61è : Plaisir immodéré que de voir les arbitres faire régner la loi au milieu de ces rassemblements d'armoires à glace. Tual Trainini est le maître à bord.

60è : Rory Kockott fait grise mine en tribune. Encore 20 minutes à tirer.

58è : Deuxième essai logiquement refusé pour les Castrais ! Fernandez avait filé en beauté, mais ça n'a pas suffi. L'en-but du MHR est décidément une forteresse imprenable.

57è : Encore une faute grattée par le cheatcode australien Tom Staniforth, qui pilonne le premier rideau héraultais dès qu'il en a l'occasion. Amateurs de chocolat, vous voilà servis.

55è : Quand Yacouba Camara pose ses mains sur le ballon, on ne le revoit plus. Grattage de patron devant sa ligne pour le capitaine du MHR.

52è : Les Montpelliérains ne lâchent pas facilement le bout de gras, faut dire. Toujours une paire de bras pour harceler le porteur. Ils ont trop regardé Giorgio Chiellini défendre ou quoi ?

51è : Ohhhhh Julien Dumora à littéralement deux doigts d'inscrire le premier essai des siens ! Les Castrais toquent à la porte !

50è : Gros temps fort des Castrais, qui accumulent les petits tas et se rapprochent de la ligne. Et si ?

47è : Premières sorties côté tarnais. Santiago Arata, le demi de mêlée teigneux à souhait, laisse ses partenaires après une prestation qui laisse à désirer, au vu de sa demi-finale princière face à Toulouse.

47è : Thomas Combezou perce le rideau blanc, mais il est atrocement seul et le CO lâche le ballon.

43è : Arthur Vincent rate son contrôle, et voilà le MHR sous pression dans ses 22. Saleté de ballon ovale.

41è : On est reparti ! Pas le temps de respirer que les Montpelliérains repartent déjà de l'avant !

40è : Paolo Garbisi patiente juste ce qu'il faut et envoie les 30 acteurs au vestiaire ! Montpellier marche sur cette finale, après un démarrage pétaradant. L'intensité est héraultaise, la réussite est héraultaise, le score est donc logiquement en faveur des Héraultais. Mais n'enterrons pas les Tarnais, aussi ternes soient-ils. À tout à l'heure pour la deuxième période !

39è : Paillaugue ne se fait pas prier pour tenir Castres à distance, 23-3.

38è : Et il n'a pas dû se rappeler quel jour on était, puisqu'il ne reviendra pas sur le terrain. Pas l'impression qu'il manque à son pack cependant, qui vient d'enfoncer la mêlée.

36è : Guilhem Guirado fait des allers-retours sur le bord, après sa sortie sur contact à la tête. La joie des protocoles commotion.

34è : Qui d'autre que Julien Dumora pour redonner du baume aux cœurs castrais ? 20-3 après une savoureuse pénalité. Il était temps.

32è : Quand ça veut pas, ça veut pas. Ballon perdu, nouvelle touche récupérée, ballon reperdu sur le lancer.

31è : Touche à cinq mètres pour le CO ! On pousse avec les Tarnais, pour que cette finale reprenne du croquant.

29è : Comme un symbole, personne n'est à la réception de la chandelle, côté castrais. On les sent dépassés.

27è : Toujours un bonheur, ces maillots de rugby sans flocage personnalisé. Didier Bourdon s'en donnerait à cœur joie. « Hé Tressol Chabrier connard ! »



24è : Tout l'inverse de Zach Mercer, le 8 montpelliérain, fin gourmet anglais qui alterne les caviars et les caramels depuis le coup d'envoi.

22è : Nakosi, c'est bêtise sur bêtise quand le ballon lui arrive. Première mi-temps à l'envers du Fidjien.


19è : Mêlée castraise, le pack d'avants du MHR fait le boulot et envoie à la faute les gros du Tarn.

15è : Les Héraultais sont morts de faim. Seul point négatif : ça fait faire quelques fautes de gourmand. Mais si même Julien Dumora ne capitalise pas, on voit mal comment le CO va repartir de l'avant. Laissons-leur une chance, les supporters toulousains ne diront pas le contraire.

12è : TROISIÈME ESSAI DU MHR !!!!!! MAIS QUE SE PASSE-T-IL AU STADE DE FRANCE ???? Cette fois, c'est Anthony Bouthier qui dépasse la ligne, au bout d'une nouvelle action d'école où tous les trois-quarts y vont de leur passe ! Et Urdapilleta qui sort dépité !

11è : Paillaugue transforme, et voilà déjà 12 points de retard pour le CO. Urdapilleta boîte bas, en prime. Sale début de match côté castrais.

10è : NOUVEL ESSAI DU MHR ! Florian Verhaeghe file à l'anglaise derrière la ligne après un superbe enchaînement de passes après contact !

9è : Les Castrais retournent à la charge, mais le surpuissant Nakosi échappe le ballon sur sa percussion. Le genre de gars qui ne sentait pas sa force au collège.

6è : MAIS C'EST BIEN LE MHR QUI OUVRE LA MARQUE ! Arthur Vincent conclut en coin, après que Bouthier a renvoyé les Castrais dans leur camp sur le turn-over ! Geoffrey Palis, tu as du sang sur les mains avec ton petit coup de pied manqué...

4è : Premier lancement de jeu digne de ce nom des Castrais, qui envoient l'ailier Nakosi au charbon. Arata se fait la malle, ça avance.

2è : Ça se chauffe d'entrée entre les Blanc et Bleu et les Bleu et Blanc, après un plaquage bien trop haut d'un centre montpelliérain. Benoît Paillaugue est au sol.

1ère : C'est parti ! Garbisi a lancé les hostilités, et ça joue déjà au pied.

21h01 : Le duel d'ouvreurs entre Urdapilleta et Garbisi fait saliver. Le divin presque chauve du Tarn ou la pépite transalpine, lequel tirera son épingle du jeu ?

20h59 : L'inusable Guilhem Guirado, remercié par le Président pour ses années de galère passées au talon de l'équipe de France. Mais si, souvenez-vous, quand on perdait contre l'Irlande, l'Angleterre, le Pays de Galles...

20h56 : C'est plus Staniforth, c'est Staniforce. Le mulet, la tête de plus que tous les copains, le numéro 5 dans le dos : ce qu'on appelle un beau bébé.

20h54 : Il sourit Manu, on jurerait qu'il a obtenu une majorité absolue aux élections législatives !

20h52 : Ça pourrait bien être la troisième levée de bouclier du CO en 9 saisons, ce soir. Montpellier, en revanche, court toujours après son premier Brennus, malgré deux finales en 2011 et 2018.

20h47 : Ici, c'est team France 2. Le tandem Lartot - Yachvili, ça c'est de la charnière.

20h44 : En face, voilà l'équipe alignée par Philippe Saint-André : Lamositele - Guirado - Hahouas, Verhaeghe - Chalureau, Bécognée - Mercer - Camara pour les gros. Viennent ensuite : Paillaugue - Garbisi, Rattez - Serfontein - Doumayrou - Vincent, et le lanceur d'ogives en chef, Anthony Bouthier à l'arrière. Déception pour mes rugbix, numéro deux : Fulgence Ouedraogo n'est pas aligné non plus.

20h41 : Les Tarnais évolueront comme suit : Walcker - Barlot - Hounkpatin en première ligne, Vanverberghe - Staniforth derrière eux, puis Babillot - Ben-Nicholas - Champion de Cressigny pour compléter le paquet d'avants. Arata et Urdapilleta forment la charnière. Suivent Nakosi, Botitu, Combezou et Palis. L'incontournable Julien Dumora est à l'arrière. Déception pour les rugbix : Rory Kockott, la légende sud-af' du CO, n'est pas sur la feuille de match.

20h34 : Qualifiés d'office en demi-finales, les deux protagonistes ont respectivement écarté les gros morceaux que sont le Stade Toulousain (24-18) et l'Union Bordeaux-Bègles (19-10).

20h30 : Salut les affreux ! Vous n'avez quand même pas cru qu'on allait vous laisser tranquilles parce que la saison de foot est finie ? Je vous souhaite la bienvenue sur So Foot.com pour cette finale de Top 14, qui oppose le Castres Olympique, premier de la saison régulière, au Montpellier Hérault Rugby, deuxième de la saison régulière. Une finale tout ce qu'il y a de logique, en somme.

Par Paul Citron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié





Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom