Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 31e journée
  3. // Rennes/Bastia (3-0)

Rennes surclasse Bastia

En pleine bourre, Rennes s'est largement imposé sur sa pelouse face à Bastia. Emmenés par un très bon Alessandrini et un toujours surprenant Toivonen, les Bretons s'éloignent de la zone de relégation et poursuivent leur bonne série. Pour Bastia, l'après-midi a été longue.

Modififié
Boum boum. Si le refrain de Factor X a marqué les esprits au début des années 2000, c'est bien dans le stade de la route de Lorient qu'il a résonné en ce dimanche ensoleillé. Sur deux coups de canon signés Alessandrini et Toivonen, les hommes de Philippe Montanier ont fait explosé une équipe de Bastia à la peine. Après leur victoire à l'arrachée face à Marseille et la qualification pour les demi-finales de la Coupe de France en milieu de semaine, les Bretons ont fait la démonstration de la forme qui les habite, à quelques encablures de la fin du championnat. Une bonne nouvelle dans la course au maintien pour une équipe qui n'avait jamais connu ça, jamais, cette saison. Pour les Corses, acculés et sans ressources, le SOS Mayday Mayday aurait été de rigueur.

Ils sont forts ces Bretons

Fatigué Rennes ? Pas vraiment. Quelques jours après avoir séché Lille, Rennes s'avance sur sa pelouse avec une sérénité retrouvée. Joueur et rapide, le 16e de Ligue 1 avant le coup d'envoi ne laisse pas respirer son adversaire. Constamment au pressing, les Rouge et Noir prennent rapidement le contrôle du ballon. Pour ne plus jamais le lâcher. Avec Makoun et Doucouré en guise de rampes de lancement, Rennes s'impose facilement au milieu et donne loisir à son trident offensif de venir chatouiller l'arrière-garde à cinq têtes mise en place par Frédéric Hantz. Par ses dribbles, Kadir affole le côté droit pendant qu'Alessandrini se déplace avec une facilité déconcertante dans les 30 mètres. En pointe, Toivonen confirme ses qualités et joue le rôle du poison avec brio. Alors Bastia souffre. Toujours à la limite, les Corses repoussent tant bien que mal les incursions adverses et surtout, ne se montrent quasiment pas dans la surface gardée par Benoît Costil. Dès lors, le résultat ne fait aucun doute. Mais Rennes va y mettre la manière.

Bastia explose


Impressionnant, Romain Alessandrini est le premier à alerter la défense adverse sur un une-deux avec Toivonen. Si le contrôle est un peu long, le Français ne tarde pas à se remettre en évidence dans son exercice favori : le caramel des 20 mètres. Du gauche, il déclenche une frappe qui déconcerte un Landreau à la main molle et permet à son équipe de prendre les devants (15e). Mérité, cet avantage ne tarde pas à grandir. Sans doute soucieux d'imiter son coéquipier, Ola Toivonen trouve juste avant la demi-heure la lucarne d'une demi-volée limpide (28e). 6e but en 9 matchs : le Suédois est définitivement la bonne trouvaille du mercato d'hiver. Complètement à la ramasse, à l'image de cette tête de Squillaci qui amène le second but, Bastia n'est déjà plus dans la partie. Et si Landreau empêche les siens de sombrer par deux fois, il ne fait que retarder l'échéance. Malgré le repos, Rennes écrase de domination des Corses sonnés et amorphes, et va enfoncer le clou grâce à son petit Jean II. Profitant d'un excellent appui de Toivonen, le Camerounais file au but et trompe le portier bastiais pour sceller l'issue de la rencontre (58e). Une rencontre où Rennes aura démontré que la deuxième partie de classement n'est pas digne de son réel niveau.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 17 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur