Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 47 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Rennes s’éclate, Bordeaux enchaîne et Bastia respire

De l’intensité, de jolis buts et des retournements de situation dans tous les sens. Bordeaux revient en haut du classement en prenant la mesure de Lille, Bastia prend un bon bol d’air dans la course au maintien, à l'inverse de Guingamp, rejoint au buzzer par Nantes.

Modififié

Toulouse FC 0-0 Paris Saint-Germain

But : Zlatan (70e)

En Avant de Guingamp 2-2 FC Nantes

Buts : Bénézet (3e), Salibur (24e) pour Guingamp // Kerbrat (64e c.s.c) et Sabaly (90e + 1) pour Nantes

Scénario catastrophe au Roudourou. Alors que les Bretons avaient la victoire en main, Guingnamp a faibli dans les derniers instants et laisse filer des points qu’il pourrait bien regretter plus tard. Ça avait pourtant bien débuté pour l’EAG. À défaut de se montrer très dangereux, l'EAG se montre très réaliste, marquant sur ses deux seules véritables occasions de la mi-temps. Bénézet ouvre le score en opportuniste et offre le second à Salibur. Mais les choses se gâtent ensuite, surtout quand Kerbrat marque contre son camp. Les Canaris se mettent alors à pousser, laissant des espaces et un Bénézet malchanceux qui volleye sur la transversale de Riou. Dommage, car, dans les derniers instants, les Nantais et Sabaly, grâce à un numéro de soliste, s'évitent la défaite. Guingamp reste toujours scotché à la zone rouge.

ES Troyes Aube Champagne 2-4 Stade rennais FC

Buts : Camus (7e), Jean (15e) pour Troyes // Diagne (21e s.p, 39e s.p), Dembele (28e) et Grosicki (81e) pour Rennes

Rennes est en train de nous habituer aux remontées fantastiques. Comme face à Lorient la semaine dernière, les Bretons ont attendu d’être menés deux buts à zéro avant de se mettre à jouer. Oui, l'ESTAC s'était bien mis dans les meilleures dispositions grâce à Fabien Camus dès la 7e, d'une superbe frappe des 25 mètres. Il est ensuite passeur pour Corentin Jean. Le début du petit cauchemar. Deux fautes bêtes, deux penalties et deux buts de Fallou Diagne d'abord, qui met fin à la malédiction des Rennais dans cet exercice. Entre-temps, l’une des révélations de cette saison, Ousmane Dembelé avait inscrit le but de l’égalisation avec une action pleine de sang-froid. Si bien que les Bretons rentrent au vestiaire avec l'avantage. En deuxième période, c'est récital offensif pour les hommes de Montanier, sous l’impulsion de Boga et Dembelé. Ça va d’un but à l’autre, Jean manque l'égalisation à 3-3, et Grosicki alourdit la charge, après s'être amusé de trois défenseurs dans le dernier quart d'heure.

FC Girondins de Bordeaux 1-0 Lille Olympique SC

But : Diabaté (51e) pour Bordeaux

Match entre deux équipes du ventre mou qui vont mieux depuis quelque temps, Bordeaux et Lille restant sur huit matchs sans défaite toutes compétitions confondues. L’inévitable Cheick Diabaté va pourtant mettre fin à la série des Nordistes. Et c’est plutôt mérité. Globalement dominateur, Bordeaux a donné plusieurs avertissements aux Lillois, avant que Diabaté ne prononce la sentence. De la tête, bien évidemment, en reprenant un excellent ballon de Wahbi Khazri. Après leur but, les Girondins gèrent tranquillement leur avance, contrôlant les quelques offensives trop timides du LOSC. Khazri aurait même pu alourdir le score si son coup franc n’avait pas tapé la barre d’Enyeama. Mais Bordeaux ne va pas faire la fine bouche avec cette nouvelle victoire qui confirme le regain de forme des joueurs de Willy Sagnol. Pour la première fois depuis le début de la saison, les Girondins sont dans la partie haute du classement.

Gazélec FC Ajaccio 2-2 Stade de Reims Champagne

Buts : Boutaib (2e) et Djokovic (72e) pour le Gaz’ // De Préville (22e et 31e) pour Reims


Que d’intensité ce soir à Ajaccio. Mené après seulement deux minutes de jeu à cause d’une erreur défensive évitable, Reims a fait preuve de caractère pour revenir dans le match grâce au talent de De Préville. L’attaquant rémois a remis les pendules à l’heure à lui tout seul, notamment par un lob de toute beauté, rappelant les plus belles heures de Pauleta. Mais le Gaz’ lui aussi a montré qu’il avait des ressources et n’a cessé de pousser pour revenir au score, finalement récompensé par un but de Djokovic, après un superbe travail de harcèlement de Ducourtioux. Pitoyable depuis de nombreuses semaines, Reims peut tout de même trouver dans ce match des raisons de croire au maintien. Le Gaz, lui, a encore évité la défaite et poursuit sa série d’invincibilité (11 matchs) qui devient impressionnante.

SC Bastia 1-0 Montpellier-Hérault SC

But : Ayité (48e) pour Bastia

La guerre a été rude à Furiani. Dans un match crucial pour la course au maintien, les Bastiais ont remporté la bataille du milieu de terrain pour aller chercher la victoire avec leurs tripes, à défaut de beaucoup d'occasions. 4 frappes en tout et pour tout dans cette rencontre très équilibrée qui aurait pu (dû ?) se terminer sur un score nul et vierge. C’était sans compter sur Floyd Ayité qui a endossé le costume de sauveur pour son retour en Ligue 1, en reprenant un bon centre de Palmieri. Le match aurait pu tourner en faveur des Montpelliérains après l’expulsion de Siko Fofana pour un coup de tête bien stupide, mais Congré est lui aussi à prendre sa douche avant tout le monde, une minute plus tard. Malgré deux dernières alertes de Boudebouz ou Ninga, Jean-Louis Leca préserve le maigre avantage, grâce, peut-être bien, à la parade de la semaine.



Par Fausto Munz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 il y a 8 heures Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 21

Le Kiosque SO PRESS