Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 29e journée
  3. // Rennes/Saint-Étienne (2-2)

Rennes bute sur les Verts

En besoin de points pour retrouver les places européennes, le Stade rennais a dû se contenter d'un nouveau match nul sur sa pelouse (2-2). Les Verts, eux, sont toujours invaincus depuis le début de l'année.

Modififié
Rennes 2-2 Saint-Étienne
Buts : Danzé (44e) et Féret (51e) pour Rennes ; Mollo (45e) et Aubameyang (65e) pour les Verts

Il faudra prendre Saint-Étienne très au sérieux pour cette fin de saison. Car les Verts n'ont pas seulement un bon effectif, ils ont aussi un sacré mental. Après l'épisode Jérémy Clément, la bande à Galtier a montré qu'elle avait du répondant. Menés deux fois au score, les invaincus de 2013 sont à chaque fois revenus dans la partie quand celle-ci se compliquait pour eux. Quand ces Rennais en quête de réaction mettaient sérieusement la pression sur le but de Ruffier. La finale de la Coupe de la Ligue avant l'heure a été animée et agréable à observer, mais en retard au classement, les Bretons ne se contenteront pas de ce petit point. Un quatrième nul lors des sept dernières journées. Un quatrième 2-2.

Du rythme, du jeu et des buts

Jérémy Clément n'est pas la seule pièce qui manque à la belle machine stéphanoise, puisque Brandão est lui aussi forfait. Avec une seule victoire lors des six dernières journées, Antonetti, lui, est nerveux. « Oh ! Même moi, je le savais qu'il allait faire faute dès sa première intervention, cet arrière-gauche. » Vous imaginez sa tronche quand M. Kalt refuse l'ouverture du score aux siens, alors que Ruffier avait balbutié sa sortie aérienne et envoyé la balle dans son propre but. Quand Ligue 1 rime avec pas touche au gardien. Dans une partie rythmée et de qualité, deux hommes se distinguent. Côté rennais, Pitroipa, en mode feu follet, passe à un sauvetage de Bayal d'ouvrir la marque. Chez les Verts, c'est l'arme fatale Aubameyang qui trouve d'abord Costil sur son passage, avant de flirter avec le poteau. La balle fuse d'un camp à l'autre, avec deux équipes évoluant dans un registre différent. Dominateur au milieu de terrain, où le ballon circule bien, l'ASSE attaque avec organisation. Les Bretons, eux, sont plus directs. Et plus puissants dans le domaine aérien, ce qui permet à Danzé d'ouvrir le score sur corner (44e). Un contrôle raté d'Aubameyang plus tard, Mollo égalise logiquement (45e), juste avant la mi-temps. Vivement la suite.

Des Verts à réaction

Intéressant dans ses appels en première période, mais inefficace, Erding s'agace des ballons pourris que lui envoie Diallo. Féret, lui, n'était pas non plus en réussite jusqu'à cette passe parfaite de Pitroipa, que le non-international français pique par-dessus Ruffier (51e). Classe. Les locaux ont pris le dessus, mais ni Féret ni Danzé n'enfoncent le clou. Ce que le gang des crêtes sanctionne immédiatement. Très bon ce soir, Mollo fait la différence et trouve son nouveau meilleur pote Aubame fils qui égalise de près (65e). Et de 16 pour le Gabonais. Deuxième coup dur consécutif pour le Stade rennais, Féret se tient la cuisse et doit sortir. Putain de déchirures musculaires ! Ça chauffe sur le crâne d'Antonetti, qui commence à parler corse. Signe que ça se complique pour ses garçons. Le rythme, lui, s'en est allé avec Féret. Il a laissé place à la tension. L'idée sur cette fin de match, c'est avant tout de ne pas perdre. Rennes met quand même la pression sur les toutes dernières minutes, mais gâche ses deux très bons coups francs. Saint-Étienne est imbattable en 2013.

par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 19 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 08:00 Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14