Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

Rendez-vous en Terrier connu

Lyon s’apprête à poser autour de 15 millions d’euros pour un jeune qui ne compte qu’une douzaine de titularisations en Ligue 1. Ce qui, a priori, ressemble à une belle affaire pour toutes les parties, à savoir l’OL, Lille, Strasbourg et bien sûr Martin Terrier lui-même.

Modififié
Les yeux bandés dans un hall d’aéroport, avec une valise dans chaque main : l'une remplie d’affaires chaudes pour les hivers frisquets rhodaniens, l’autre plus légère pour la douceur méditerranéenne. Martin Terrier, en ce début de mois de janvier, n’a pas eu besoin d’être collé aux basques par Frédéric Lopez pour savoir qu’il allait bientôt lever le camp. Les deux Olympiques, celui de Marseille et de Lyon, se disputent depuis une semaine le droit d’accueillir l’actuel attaquant lillois, prêté cette saison à Strasbourg. Avec quatre villes concernées par le cas d'un seul joueur de 20 ans, les chocs culturels semblaient inévitables. L’épilogue qui s’écrit voit l’OL être en passe de rafler la mise, et comme dans l’émission de France 2, tout le monde à la fin semble grandi par cette expérience. Sauf un, Marseille, qui voit filer un joueur qui faisait pourtant consensus dans l’équipe dirigeante phocéenne.

Salut le Terrier


Avec ce transfert, le natif d’Armentières (Nord) ferait une croix sur une carrière dans son club formateur et de cœur. S’il a accepté d’être prêté cette saison en Alsace, c’était dans l’unique but de revenir dans la peau d’un titulaire chez les Dogues, sachant que Marcelo Bielsa avait décelé son potentiel lors de la préparation. Au regard de ses prestations avec les Espoirs, où il a inscrit sept buts en cinq matchs, ainsi que celles avec le Racing, difficile de dire que le coach argentin s’était trompé. Mais six mois plus tard, le projet lillois a pris pas mal de plomb dans l’aile. Et pour celui qui rêvait de séduire El Loco, revenir à Lille n’était plus une priorité.


Cela tombe bien, le LOSC est aujourd’hui rattrapé par le colbac par la DNCG, est interdit de recrutement et doit rapidement trouver 25 millions d’euros. Bien que les seuls renforts possibles soient donc par le biais de retours de joueurs prêtés, comme Eder et Xeka, Christophe Galtier pense pouvoir se débrouiller sans Terrier : « Le joueur n’a pas émis le souhait de venir nous rejoindre pour la deuxième partie de championnat. Je pense que les choses sont assez claires quant à son avenir au club. Dans l’absolu et dans la réalité des choses, si Terrier est vendu et que ça va pour le club, moi je ne perds pas de joueurs, donc ça va. » La porte est donc ouverte pour un départ.

En Terrier conquis


Une aubaine pour les gros bras du championnat. « S'il souhaite venir un jour à Lyon, je serais ravi, car c'est un excellent joueur. Il a, au travers de sa jeunesse, sa technique et sa rapidité, les atouts qui correspondent au jeu de l'Olympique lyonnais » , expliquait Jean-Michel Aulas dimanche dernier. Surtout que ce transfert est dans la lignée de ceux de Maxwel Cornet, Lucas Tousart ou Tanguy Ndombele. En plus des talents sortis de leur centre de formation, les Gones n’hésitent plus à récupérer ceux des autres et assurer leur post-formation. « C'est le profil type de joueur qui pourrait correspondre à l'OL. Sur et en dehors du terrain, c'est un mec top, se réjouissait Lucas Tousart face à la perspective de retrouver un de ses coéquipiers en sélection. Je l'aime vraiment bien. Ce serait bien qu'il rejoigne Lyon. »


Malgré les appels du pied du trio Eyraud-Zubizarreta-Garcia, Martin Terrier prend donc le chemin de Lyon, qui n’était pas pressé de recruter pour cet hiver, mais qui réalise un investissement d’avenir pour gagner du temps l’été prochain. Car dans le même temps, Strasbourg ne peut pas se sentir lésé. « Le défi maintenant, ce sera de trouver un gars dans son profil l'été prochain » , relativisait Thierry Laurey dans L’Équipe. Considéré comme un homme fort du onze strasbourgeois et un atout indéniable pour le maintien, le joueur pourrait engranger encore de l’expérience et finir la saison libéré des incertitudes autour de son avenir. Autrement dit : Martin Terrier pourrait encore faire des ravages en Ligue 1 cette saison et les 15 millions sortis cet hiver pourraient être perçus comme une jolie affaire, ce qui était un obstacle cet hiver pour les dirigeants de l'OM. Après tout, Kylian Mbappé n’aurait pas coûté la moitié de son prix à Paris s’il avait été recruté dès janvier 2017.

Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall