Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Reims-Rennes (2-0)

Reims rebouche l'enthousiasme rennais

Des Rennais sans inspiration se sont fait secouer par une séduisante équipe de Reims. En deux contres tranchants, les Champenois ont plongé les Bretons dans le doute avant leur escapade à Séville, et se permettent même le luxe de les doubler au classement. Tchin !

Modififié

Stade de Reims 2-0 Stade rennais

Buts : Dia (3e) et Oudin (68e) pour Reims.

Oui, un match entre le onzième et le neuvième de Ligue 1 peut être considéré comme un choc. D'abord parce que leurs positions au classement ne reflètent qu'à moitié leurs dynamiques actuelles : le promu rémois est invaincu en Ligue 1 depuis le 5 décembre, pendant que le représentant français en Ligue Europa restait sur trois succès en championnat. Deux équipes qu'un petit point séparait et qui rêvaient de grimper dans le top 10. Mais sur le terrain, ce sont deux styles antagonistes qui se sont opposés. Et comme depuis neuf matchs consécutifs, c'est la désinvolture champenoise qui s'est avérée payante, au contraire de la bouillie servie par des Rennais émoussés.

Dingomé met la gomme


Trois jours après avoir goûté à la folie des soirées européennes, avec ce nul fou concédé face au Bétis (3-3), le Stade rennais reprend un nouveau shot d'euphorie bien malgré lui. Car Reims – après un hommage poignant pour Mohamed Savane, un jeune formé au club ayant succombé à 16 ans à une crise cardiaque – ne laisse pas le temps aux Bretons de redescendre de leur nuage. Sur le premier mouvement offensif, avec une vitesse de projection impressionnante, Tristan Dingomé combine avec Rémi Oudin et trouve Boulaye Dia dans la surface. L'attaquant de 22 ans se joue de Traoré et sèche Tomáš Koubek sur sa gauche, pour le deuxième but de sa carrière en Ligue 1.


Ce coup de tonnerre aura une réplique, quelques minutes plus tard sur une action similaire, avec Chavalerin et Dia aux manettes, mais Dingomé sera cette fois contrarié par un bon réflexe du gardien tchèque. Rennes ne s'affole pas, reprend progressivement ses esprits, même si les tentatives d'André, de Bourigeaud ou de Gelin prennent la direction des tribunes d'Auguste-Delaune, ou que les chevauchées nez dans le guidon de Ben Arfa restent des provocations stériles. Capitaine André tamponné par Abdelhamid à l'entrée de la surface, HBA a l'égalisation au bout du pied sur coup franc, mais sa frappe brossée échoue dans le petit filet (38e).

Rennes finit en eau d'Oudin


Les hommes de David Guion conservent le même mode opératoire : défense alternant entre bloc solidaire et pressing agressif sur des adversaire sans jus, et des flèches décochées à la moindre ouverture. Comme celle vue par Cafaro, qui décoche une frappe audacieuse des 25 mètres (53e), flirtant avec la lucarne de Koubek. Son remplaçant, Arber Zeneli, verra lui son premier ballon être dévié sur le poteau (56e). Rennes est déboussolé, croit se remettre dans le bon sens avec la bonne volonté de M'Baye Niang (65e), mais se fait piéger sur un nouveau contre saignant. Ben Arfa dépossédé du ballon, Chavalerin lance Zeneli, le Kosovar transperce la défense rouge et noir et décale Oudin, qui balance une sacoche sous la barre (68e). Déjà auteur d'un doublé à l'aller (0-2), l'attaquant fait plonger les Rennais dans le doute, bien suppléé par Edouard Mendy encore costaud dans la mêlée (87e). 38 points, une septième place, les Champenois ont quasiment assuré leur maintien. En revanche, pas besoin de préciser aux Bretons comment se consoler : leurs têtes sont déjà en Andalousie.



Reims (4-2-3-1) : Mendy - Foket, Engels, Abdelhamid, Baba - Romao, Chavalerin - Oudin, Dingomé (Doumbia, 78e), Cafaro (Zeneli, 55e) - Dia (Suk, 63e). Entraîneur : David Guion.

Rennes (4-2-3-1) : Koubek - Traoré, Da Silva, Bensebaini, Zeffane (Grenier, 67e) - Gelin, André - Bourigeaud (Lauriente, 87e), Ben Arfa, Del Castillo (Niang, 61e) - Hunou. Entraîneur : Julien Stéphan.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 17:11 Bonus FDJ : 13€ OFFERTS pour jouer à l'Euro Millions et au LOTO !
    Hier à 18:30 Un club tanzanien accusé de tentative d'empoisonnement 16 Hier à 16:04 Sébastien Frey : « J'ai failli mourir d'un virus » 38 Hier à 11:55 Platini : « Je ne me sens pas suspendu » 51
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible