Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Ajax-Real

Real, programmé pour l'instant T

Irrégulier lors de la première moitié de saison, le Real Madrid semble avoir trouvé son rythme de croisière cet hiver. Comme souvent ces dernières années, qui ont vu le club espagnol monter en puissance en même temps que les grands rendez-vous de Ligue des champions approchaient.

Modififié

Samedi, ce fut une belle victoire au Wanda Metropolitano. Mais pas une victoire comme les autres pour le Real Madrid. D'abord, bien sûr, parce qu'elle intervenait contre le rival de la ville nommé Atlético de Madrid. Et un derby remporté sur la pelouse de l'ennemi a davantage de saveur qu'un succès chez la majorité des autres équipes de Liga. Surtout quand il permet de passer devant le frère honni au classement.


Mais domination de la capitale mise à part, cette victoire est également différente pour ce qu'elle dit des Merengues et de leur santé du moment. Ce 9 février 2019, la Maison-Blanche a en effet enchaîné son septième match sans défaite toutes compétitions confondues (un seul nul, sur le terrain de Barcelone, durant ce laps de temps). Une première dans sa saison 2018-2019. Il s'agissait en outre de sa cinquième victoire consécutives en championnat. Une première lors de l'exercice, là aussi. Signe qu'actuellement, les Galactiques de Karim Benzema sont en forme.

Tendance contraire


Beaucoup plus, en tout cas, qu'il y a quelques semaines ou quelques mois. Englué dans un début de saison marqué par des résultats plus que décevants, le Real abandonné par Zinédine Zidane a carrément dû se résoudre à remplacer Julen Lopetegui par Santiago Solari après une humiliante défaite à Barcelone (5-1). Un choix en apparence fructueux à court terme (quatre succès d'affilée pour commencer la nouvelle aventure), mais qui a ensuite été remis en question du fait de performances inacceptables (revers 3-0 à Eibar, même résultat contre le CSKA Moscou, nouveau cassage de gueule à domicile devant la Real Sociedad en début d'année...). Et puis, le jeu direct et le travail mis en place par le nouveau coach ont payé. À tel point qu'aujourd'hui, les Madrilènes s'avancent confiants à l'heure de retrouver leur Ligue des champions et l'Ajax Amsterdam en huitièmes de finale de la compétition.



Alors bien sûr, les Hollandais ont leur mot à dire. Impressionnants et invaincus en C1 cette saison, les Néerlandais ont fait mieux que résister au Bayern Munich en phase de poules (1-1, 3-3) et n'ont plus perdu devant leur public depuis le 5 novembre... 2017. Sauf que Frenkie de Jong, leur maître à jouer, est incertain pour la bataille. Et que depuis que son prochain transfert au Barça a été annoncé, le futur Catalan peine en même temps que ses partenaires. La défaite du week-end à Heracles (1-0) et la fessée concédée à Feyenoord le 27 janvier en sont la preuve. Enfin, le deuxième d'Eredivisie n'a pas de bol : il s'apprête à recevoir un adversaire qui lui fait souvent mal (six défaites en six confrontations depuis 2010) et qui adore cette période de l'année.

Puissance février


Ces dernières années, le Real paraît en effet monter en puissance au fur et à mesure que le tournoi avance. Comme une sélection internationale qui se préparerait avant tout pour les rencontres à élimination directe d'une Coupe du monde. Peu convaincants en première partie de saison, mais fous amoureux d'un trophée qu'ils viennent de soulever quatre fois en cinq éditions (dont les trois dernières), les Merengues se transforment en machine de guerre lorsque le 1er de l'an est passé.


En 2015-2016, Zidane succède à Rafael Benítez le 4 janvier à la tête d'une équipe éliminée administrativement de la Coupe du Roi (à cause de la présence sur le pré d'un Denis Cheryshev normalement suspendu) qui a déjà connu trois défaites en Liga, qui n'en subira plus qu'une en championnat et qui ira au bout de la C1 de manière assez sereine malgré un faux pas à Wolfsburg en mars lors du quart de finale aller. En 2016-2017, les Madrilènes impressionnent en championnat, mais ont davantage de mal en LDC pendant la phase de groupes où ils concèdent trois nuls (dont un contre le Legia Varsovie) et laissent la première place au Borussia Dortmund. Mais le 15 janvier passé, les hommes du double Z s'assurent le leadership en Liga, cartouche Naples en huitièmes et font tomber le Bayern Munich, l'Atlético et la Juventus. Enfin, la saison dernière voit ZZ être remis en cause (quatre défaites en championnat, deuxième de la poule en C1 derrière Tottenham) jusqu'en janvier avant de démonter le Paris Saint-Germain, la Juve, le Bayern et Liverpool. Au suivant, Monsieur l'Ajax ?

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Pronostic Lyon Barcelone : 10€ offerts sans dépôt sur le match de Ligue des champions Hier à 13:04 Prolongation : 10€ offerts sans sortir sa CB pour parier ce week-end 4
Hier à 17:10 Serie C : à sept, Pro Piacenza prend vingt buts 24
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
Hier à 09:30 Gignac se rapproche des cent buts 25
À lire ensuite
Plus le temps de rêver