Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 31e journée
  3. // Marseille/PSG

Ravanelli jauge le PSG et l'OM

Modififié
À quelques heures du match décisif entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain, pour le compte de la 31e journée de Ligue 1, consultants, experts et anciens joueurs y vont tous de leur avis. Ancien buteur de l'OM entre 1997 et 1999, Fabrizio Ravanelli n'échappe pas à la règle.

Dans les colonnes de La Provence, ce vendredi, l'Italien a estimé que la tâche s'annonçait difficile pour le club phocéen. « Paris a une équipe pour gagner la Ligue des champions. Mais cette année, ils peuvent aller au bout. C'est bizarre, le PSG peut être champion d'Europe, battre Barcelone et perdre contre l'OM, parce que c'est le football. Contre Lyon, l'OM a gagné ! Son but était valable ! Il faut donc y croire. J'ai une grande admiration pour Ibrahimović, j'aimerais diriger un tel joueur, je suis fan de Verratti, qui devient un grand, j'aime bien Sirigu aussi, mais mon cœur est à Marseille, je ne peux pas le cacher, je serai pour l'OM » a-t-il expliqué, avant de chanter les louanges de l'effectif marseillais. « L'OM n'a pas un joueur au-dessus des autres, c'est son niveau général et son homogénéité qui font sa force. Payet est excellent, Ayew admirable, Gignac a réussi une première moitié de saison de haut niveau, Mandanda est sûr, Imbula et Thauvin me plaisent beaucoup, le jeune Belge est capable de marquer de grands buts. »


Et si Batshuayi remettait le même but que Ravanelli en 1999-2000, après un une-deux avec Payet ? GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:45 Leeds enchaîne 17
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom
vendredi 17 août Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 168
À lire ensuite
Gerets arrêtera en 2016