Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

Raúl : « Le Barça ne serait pas aussi fort sans le Real Madrid et vice-versa »

Modififié
La concurrence amène la performance.

C’est en suivant cette philosophie libérale que Raúl a évoqué la rivalité entre les deux géants du football espagnol. Selon lui, la rivalité est belle, car elle permet aux deux clubs de se surpasser et elle ne doit en aucun cas engendrer la haine de l’autre. « Je me suis promené mille fois dans les rues de Barcelone avec ma femme, et les gens nous ont très bien traités » , raconte le buteur espagnol dans les colonnes de Vanity Fair. « La rivalité aide les deux clubs : le Barça ne serait pas aussi fort sans le Real Madrid et vice-versa. Chacun a besoin de l’autre. Quand ils gagnent une Coupe d’Europe, je suis content, au final, c’est une équipe espagnole et je n’ai aucun problème à l’avouer publiquement. Pourquoi irais-je souhaiter du mal à quelqu’un ? Ça ne fait pas partie de ma façon d’être. »


Pas sûr que tous les fans merengues seraient contents de voir les Catalans soulever d’autres C1. FM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:45 Leeds enchaîne 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
vendredi 17 août Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 168