Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Raphaël Varane : « Paul, c'est le feu. Moi, c'est plus l'eau »

Modififié
Varane n'avait marqué aucun but cette saison, et il a bien choisi son jour pour ouvrir le compteur.

L'homme n'est pas du genre à s'emballer, mais il ne peut cacher un petit sourire en parlant de ses belles performances depuis le début du Mondial : « J'avais raté l'Euro 2016, ça me fait plaisir de retrouver une grande compétition en étant bien physiquement et bien mentalement. »


En demi-finales, le défenseur du Real croisera la route de la Belgique. Un pays qu'il connaît bien puisqu'il a passé sa jeunesse à quelques kilomètres de la frontière : « Il y a un rapport affectif. Quand j'étais petit, parfois j'avais des tournois de foot en Belgique. J'ai des amis aussi là-bas, il y a forcément un lien un peu particulier. Mais sur un affrontement en Coupe du monde, il n'y a pas d'amis. »


Ses vrais potes, ils sont en équipe de France. Et si le collectif tourne aussi bien, c'est en grande partie parce que les Bleus ont des personnalités différentes et qui se complètent. Une théorie qu'il a illustrée en donnant cet exemple : « Paul, c'est le feu. Moi, c'est plus l'eau. »

Pas mal, le nouveau Pokémon. AD, à Istra
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

Henry : le retour

Vidéo

Dans cet article


Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 22

Le Kiosque SO PRESS