Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe F
  3. // PSG/FC Barcelone

Qui va briser l'invincibilité du Barça ?

13 heures et 11 minutes. Ce n'est pas la durée de contrat qui reste à Laurent Blanc, mais l'invincibilité en cours de la défense du FC Barcelone, toujours vierge depuis le début de la saison. Une série impressionnante qui pourrait prendre fin dès ce soir, sur la pelouse du Parc des Princes. À qui la faute ?

Modififié
  • Edinson Cavani

    « Aujourd'hui, hier et demain, le Matador Cavani marque toujours. » Bien courageux serait l'homme capable d'aller voir Raffaele Auriemma, commentateur officiel du Napoli, pour lui dire que son gimmick est une arnaque. Pourtant, du côté de Paris, où l'impatience est loi (n'est-ce pas Serge Aurier), le transfert d'Edinson Cavani à 62 millions d'euros ferait cher le Brandão. De l'Uruguayen, on vante la débauche d'énergie, les appels de balle, le « loupé » de Stamford Bridge et regrette les crochets maladroits et le total de buts (29 en 52 matchs). Autant dire que ce soir est le grand soir pour Cavani. Comme un grand joueur qu'il est, le Matador va briller dans l'arène du Parc et tromper Marc-André ter Stegen. Avant d'être remplacé par Jean-Christophe Bahebeck. Soirée noms composés, pour lui.

    Probabilité : 25%

  • Lucas Moura

    «  Éperviers, sortez ! » Si le Parc des Princes était une cour de récréation, le duel entre Neymar et Lucas Moura aurait pu se régler ainsi. Au petit jeu du qui fera le plus beau rush, le Parisien a ses chances. Lui, le meilleur joueur de la planète quand il s'agit de marquer le « presque but de l'année » , a prouvé face à Caen qu'il pouvait compiler fantaisie et efficacité. Pas impossible donc de le voir partir en contre, fausser compagnie à Jordi Alba, claquer un double contact devant Jérémy Mathieu avant de piquer un ballon au-dessus de Marc-André ter Stegen, puis de célébrer son but en dégainant un salto puis en montrant un T-shirt « pour toi Ménez, mon frère  » avant de filer se replacer.

    Probabilité : 20%


  • Marquinhos

    À tout juste vingt piges, le Marquis est sans aucun doute l'un des meilleurs Parisiens depuis le début de la saison. Sérieux défensivement où son sens de l'anticipation fait mouche, le plus kabyle des Brésiliens est également un danger permanent sur coups de pied arrêtés. Buteur face à Caen la semaine passée et auteur de trois pions lors de la dernière campagne parisienne en C1, le natif de São Paulo pourrait bien profiter de la fébrilité catalane sur corners pour venir placer une tête victorieuse. Enfin ça, c'est si Piqué est titulaire à la place de Javier Mascherano.

    Probabilité : 10%

  • Marco Verratti

    Avec l'absence de Zlatan Ibrahimović, les chances de voir Marco Verratti déclencher une frappe face au FC Barcelone sont passée de 1/10 000 à 1/1 000. Auteur de trois buts lors des 172 matchs qu'il a disputés au cours de sa carrière, Marco le crado a clairement fait des râteaux devant sa surface de réparation une priorité. Joueur génial, on ne cesse de le pousser à plus prendre sa chance. D'autant que le gamin, capable d'envoyer des transversales de 50 mètres dans les pieds, a ce qu'il faut pour déflorer la lucarne de Marc-André ter Stegen. La vérité, c'est que Marco attendait juste le bon moment. Il voulait la caler en finale du Mondial avec l'Italie, mais il devra attendre 2018. Du coup, c'est pour ce soir.

    Probabilité : 1%

  • Olivier Tallaron

    Après avoir rediffusé les deux PSG/Barça de 2012-2013, le Sochaux/PSG d'Amara Diané, Looking for Barcelona, Zlatan l'Intégrale, Les Spécialistes PSG, Olive et Tom au Parc des Princes puis le Globecooker dans les cuisines du Camp des Loges, Canal+ se demande ce qui va bien pouvoir faire vibrer ses abonnés. Deux semaines après la folie de la headcam - une go-pro attachée au front d'Olivier Tallaron -, le service des sports de la chaîne cryptée tentent la streakercam. « Pour vivre l'action d'encore plus près, Olivier Tallaron utilisera son accréditation pour être au plus prêt de l'action avant de se mettre à poil, entrer sur la pelouse, choper le ballon dans les pieds de Jérémy Mathieu, tromper Marc-André ter Stegen d'un plat du pied droit et donner une interview à Laurent Paganelli. » Oui, le meilleur du foot est sur Canal+. Enfin, on leur souhaite, en tous les cas.

    Probabilité : 1%


  • Tibor Kovacs

    Dans un monde du football vérolé par Jorge Mendes, un agent comme « Manu » apporte une touche de fraîcheur. Successeur du président Spinzer, Nasser Al-Khelaïfi le reçoit en urgence dans son bureau qu'Oscar Marbello vient de quitter. Sorti de la prison de Fresnes, un jeune international hongrois répondant au nom de Tibor Kovacs* a été mis sur la liste de la Ligue des champions aux dépens d'Adrien Rabiot et de sa mère qui se plaint « qu'un taulard de l'Est prenne la place et l'argent de son gentil fils  » . Titulaire dans l'entrejeu aux côtés de Javier Pastore où il fait des miracles, Kovacs plante un retourné et le dédicace à Ronaldinho sous les yeux de Fabien Onteniente, présent dans les tribunes du Parc des Princes. Mickaël Sylvain, lui, a loupé le pion. Il était dans le parking du Parc, le salaud.

    Probabilité : 0,1%
    *Tibor Kovacs est le héros du film Trois zéros, pour les incultes

  • Personne

    Sans Jean-Christophe Bahebeck dans sa ligne d'attaque, le Paris Saint-Germain n'y arrive pas, tandis que Rakitić, Busquets et Iniesta réussissent à se hisser au niveau du trident toulousain Aguilar, Doumbia et Regattin pour faire douter le milieu de terrain du champion de France en titre.

    Probabilité : 42,9%

    Par Swann Borsellino
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 1 heure EXCEPTIONNEL : 10€ offerts sans sortir la CB + 100€ remboursés en CASH sur votre 1er pari il y a 2 heures LOTO Spécial Fête de Mères : 10 Millions d'€ mis en jeu ce samedi 25 mai
    Hier à 17:11 L'association nationale des supporters dénonce des mesures préfectorales "démesurées" 9
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 12:46 Canal+ et RMC Sport se partagent les droits de la Premier League 45