Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lens-Caen (1-4)

Zady Sery illimité

Étincelant dans son couloir gauche à Lens samedi, Caleb Zady Sery se révèle comme l'une des pépites de la saison en Ligue 2, sous la tunique de Malherbe. À 20 ans, l'ancien de l'AC Ajaccio ne manque ni de talent, ni d'ambition.

Modififié
On ne sait pas vraiment s'il est gaucher, droitier ou les deux. Lorsque Vegedream a écrit ce que vous savez, Caleb Zady Sery n'avait que 18 ans et demi et avait débarqué quelques mois plus tôt en Corse en provenance de sa Côte d'Ivoire natale, avec du feu dans les jambes. Dix-neuf mois plus tard, il vient d'écœurer Bollaert et est en train de mettre la Ligue 2 dans sa poche. Et si son ancien partenaire Mathieu Coutadeur clame avec assurance qu' « il est droitier » , c'est à l'aide de l'autre patte ce samedi à Lens que l'ailier caennais a devancé Steven Fortes au quart d'heure de jeu puis servi sur un plateau Malik Tchokounté à l'orée du dernier quart d'heure. Au total, ce sont même deux penaltys qu'a provoqués l'ancien Ajaccien, en plus de sa passe décisive, pour faire plier à lui tout seul un Racing à l'ouest (1-4). « À la causerie, le coach m'a dit qu'il attendait ça de moi, car j'avais été inexistant contre Troyes, a lâché le héros normand après coup. Je voulais lui montrer de quoi j'étais capable. » Message reçu.


La vingtaine désormais atteinte, Zady est en train de faire fructifier les deux millions d'euros que Malherbe a posé sur la table dans le money time du dernier mercato estival, afin de le chiper à l'AC Ajaccio. Il sortait alors de son premier exercice chez les pros et avait laissé ici et là un paquet de promesses, en 21 apparitions (6 titularisations). Posé devant le match de Gambardella de l'ACA ce dimanche, Coutadeur prend le temps de raconter : « Le coach (Olivier Pantaloni, N.D.L.R.) avait sûrement ses raisons, mais au départ, il ne jouait pas avec nous, et au vu de ce qu’il montrait à l’entraînement, j’étais surpris qu’il ne soit pas titulaire. Ensuite, il nous a filé un bon coup de main pour finir la saison. » Comment ? Avec du talent, beaucoup de talent. « Il fait partie de la race des dribbleurs. Il est très puissant, et surtout il allie à ça de l’agilité avec le ballon. C’est quelqu’un qui aime provoquer, qui percute. Pour l’avoir côtoyé, c’est assez déroutant. » À l'image de son premier pion en Ligue 2, inscrit au stade de la Source en mai dernier, numéro 33 dans le dos, après avoir fait le tour de Gauthier Gallon.

Le Zady est partout


Demandez aux défenseurs de l'antichambre : l'actuel caennais possède un coup de rein et un tour de passe-passe de l'extérieur du pied qui en ont fait vriller plus d'un. « Il a une très bonne protection de balle, il est très puissant, avec un sens de l’équilibre qui est recherché par beaucoup d’équipes » , continue Mat Coutadeur. Après avoir fait ses premiers pas au poste de numéro 10, c'est principalement dans le couloir gauche que l'Ivoirien a rapidement pris place et se révèle en France. Maintenant, reste à la pile électrique d'un mètre 77 à soigner ses statistiques. « Son atout premier n'est pas sa qualité de centre, de passe ou de frappe, mais il utilise très bien ses deux pieds, sourit Coutadeur. Il sent le jeu, il a su assimiler très rapidement le jeu sans ballon, pour son âge. Dans le dernier geste, il manquait de sang-froid. Dans des situations faciles, il y a quelques fois où il a raté l’immanquable, mais il a progressé. »


Auteur d'un caramel et d'une offrande en 2018-2019, le bolide abidjanais, qui visait le 6 pions/6 assists à la trêve, en est à cinq caviars depuis l'entame de la saison, avec un but à Chambly fin janvier. Face au Paris FC en octobre, il avait déjà été impliqué sur les quatre réalisations de son équipe. « Humblement, j'essaye de le domestiquer » , déclarait Pascal Dupraz début février à son sujet, alors que son corps ne lui permet pas encore de bénéficier d'un temps de jeu optimal. Lui aspire à « figurer parmi les meilleurs joueurs de L2, le top 5 » . En attendant, de son propre aveu et de celui de son coach, il demeure le seul joueur de son profil au sein de l'effectif Malherbiste, ce qui le rend précieux. « J’ai eu des discussions assez longues avec lui pour lui dire de rester avec nous, se souvient d'ailleurs Coutadeur. Je lui disais : "Tu vas être titulaire indiscutable, tu vas encore progresser, et l’année prochaine ou même cet hiver, ce sera la Ligue 1 pour toi." » Manque de bol, Caen est englué dans le ventre mou du championnat, tandis qu'Ajaccio fanfaronne sur le podium, mais qu'importe. Le saviez-vous ? « CZS » est le code AITA faisant référence à l'aéroport international de Cruzeiro do Sul, dans l'État d'Acre au Brésil. Aujourd'hui, ces trois lettres sont aussi celles d'un joyau, issu d'une académie située à deux pas du tarmac d'Abidjan, dont il serait malin de retenir le nom. Attention au décollage.

Par Jérémie Baron Propos de Mathieu Coutadeur recueillis par JB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

Hier à 18:12 En coupe d'Essone, une équipe d'U16 s'impose 39-0 27 Hier à 17:27 L'énorme raté de Chicharito avec le LA Galaxy 10 Hier à 17:26 Une arbitre agressée et insultée à Pontoise 71
Hier à 16:04 Un hommage à Samuel Paty en Ligue 1 et Ligue 2 le week-end prochain 81
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Hier à 15:33 Un arbitre sauvé par des supporters après un arrêt cardiaque 1
Hier à 13:35 Deux joueurs de Tenerife se blessent pendant le tournage d'une vidéo 1 Hier à 11:59 Les Coupes d'Europe avec un Final 8 à partir de 2024 ? 38 Hier à 11:30 Le Racing 92, Bruno Fernandes et Z Event sont dans la newsletter Time To So Foot Hier à 11:27 Le conflit entre Luzenac et la LFP continue 16 Hier à 10:40 La Japonaise Yuki Nagasoto raconte son premier match dans un championnat masculin 37
À lire ensuite
L'équipe type du week-end