Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. // En partenariat avec BKT

Qui es-tu vraiment, le championnat des pelouses ?

Tout le monde connaît les classements de Ligue 1 Conforama et Domino’s Ligue 2 qui déterminent les places européennes, les titres, les montées et les descentes. Mais on connaît moins le championnat des pelouses BKT qui récompense pourtant les plus beaux gazons de l’Hexagone. Un véritable Graal pour les jardiniers du football français !

Modififié
Parce qu’il est important de bichonner son outil de travail, la LFP a décidé de lancer en 2013 le championnat des pelouses, une sorte de ligue parallèle pour évaluer le soin apporté par les clubs à leur gazon. À Brest, comme partout en France, on prend ce championnat très au sérieux. Si le Stade brestois va lutter pour son maintien dans l’élite du foot français, sa pelouse joue en revanche le podium ! Ce bon classement, c’est la récompense du travail de Jérôme Tréguier, jardinier (ou « référent pelouses » comme on dit dans le jargon) détaché auprès du club breton par la société Sparfel. Pour Jérôme, qui cajole quotidiennement la pelouse du stade Francis-Le Blé, les pelouses de France sont mieux entretenues depuis la création du championnat : «   Je trouve que depuis quelques années, les pelouses de Ligue 1 Conforma et Domino's Ligue 2 sont bien meilleures. Le championnat des pelouses BKT est une vraie source de motivation pour les jardiniers. C’est super, c’est un vrai défi pour tirer le meilleur de nous, notamment pour moi qui suis compétiteur.  »

L’œil du jardinier

Concrètement, comment ça se passe ? À chaque rencontre, la pelouse du club qui reçoit est évaluée par les clubs qui disputent le match, l’arbitre central et le réalisateur TV, qui sont amenés à juger selon des critères tels que la souplesse de la pelouse, son aspect visuel ou la trajectoire du ballon au sol. À la fin de la rencontre, en fonction de ces critères, les différentes parties donnent une note d’évaluation dont on fait ensuite la moyenne. À mi-parcours en Ligue 1 Conforama, c’est le Paris Saint-Germain qui est en tête avec une note de 19. Suivent Amiens avec 18,4 et Brest donc avec 18. «  Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. Le premier, c’est la tonte, explique Jérôme Tréguier. La Ligue a fixé une règle : la pelouse doit mesurer entre 24 à 28 millimètres, une pelouse bien tondue, ça se voit immédiatement. Moi, les semaines de match, je tonds tous les jours. Mais il y a également des aspects qui sont moins visibles notamment par les téléspectateurs. Par exemple, la souplesse et la qualité des appuis des joueurs qui sont déterminants. S’ils glissent, c’est mauvais signe...  » Quand il regarde un match à la télé, Jérôme a une petite astuce pour évaluer la qualité d’une pelouse : «  Je regarde le début et les 10 dernières minutes du match, si la pelouse n’a pas trop bougé entre les deux moments, ça veut dire qu’elle est bien entretenue.  » Imparable.

« Qu’il pleuve ou qu’il neige... »

Dans cette lutte acharnée pour remporter le championnat des pelouses, les jardiniers font face à un adversaire redoutable, impitoyable et plutôt imprévisible : la météo. Étant donné les caprices du ciel breton et la pluie abondante, le beau classement de Brest fait figure d’exploit, mais Jérôme ne se plaint pas : «  C’est vrai que parfois je me demande comment je vais faire avec toute cette flotte. Malgré tout, qu’il pleuve ou qu’il neige, il faut que la pelouse soit bien, qu’on offre le meilleur rendu possible par rapport à la météo !  » Pour cela, Jérôme a ses petites recettes miracles, un peu comme les secrets tactiques d’un coach. Des secrets qu’il évite de dévoiler aux collègues des autres clubs avec lequel il entretient de bons rapports... mais la compétition, c’est la compétition !




Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:41 Dernières places pour mater OL – Juve ce soir avec nous ! 2
Hier à 07:30 Votez pour votre photo préférée pour la collection So Foot de mars !