Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Qui es-tu Douglas Costa ?

Pour 35 millions d'euros, le Bayern Munich devrait conclure prochainement l'arrivée de Douglas Costa. Le talentueux milieu offensif du Shakhtar Dontesk aura la lourde tâche de suppléer Ribéry et Robben dans l'animation offensive bavaroise.

Modififié
Sauf revirement de situation, le Bayern Munich va prochainement boucler le recrutement de Douglas Costa pour 35 millions d'euros. Une information récemment confirmée par l'entraîneur du Shakhtar Donetsk Mircea Lucescu sur le site roumain Dolce Sport, le technicien estimant que « Douglas ne pouvait plus progresser » en Ukraine, alors qu'en Bavière, il pourrait se rapprocher du niveau d'Arjen Robben. Les dirigeants du Bayern, quant à eux, espère voir le petit Brésilien d'1,70m justifier l'investissement en apportant de nouvelles solutions offensives, notamment quand Franck Ribéry est sur le flanc.

Le nouveau Ronaldinho pour 6 millions plus intéressement


À bientôt 25 ans, Douglas Costa n'a pas encore l'aura de ses deux nouveaux partenaires Robben et Ribéry, mais possède un vrai potentiel pour les égaler. Un temps surnommé le nouveau Ronaldinho au Brésil, en raison de sa qualité technique et de son début de carrière au Grêmio Porto Alegre, le gaucher a découvert la Serie A du Brasileiro en 2008 à seulement 18 ans, avant de signer début 2010 pour le Shakhtar contre un chèque de 6 millions d'euros plus un intéressement à la revente de 15%. Le tout avant de s'être rendu indispensable pour Grêmio, mais en ayant gagné la Copa América U20, puis atteint la finale de la Coupe du monde de la catégorie avec le Brésil.

À l'époque, sa signature en Ukraine n'a pas forcément fait la Une des journaux occidentaux, et pourtant, Sir Alex Ferguson avait déjà coché son nom sur sa liste de courses, et mentionné le Brésilien comme « le meilleur joueur d'Amérique du Sud » . Manchester United n'a jamais franchi le pas, contrairement à l'équipe de Donetsk, pour qui Douglas Costa est devenu le symbole de sa très réussie politique de recrutement auriverde. Sur place, le milieu offensif y a démontré ses qualités techniques au-dessus de la moyenne, son sens du dribble et son aisance sur coup de pied arrêtés. Et il y a également garni son CV avec quatre championnats et trois coupes d'Ukraine, ainsi qu'une présence récurrente en Ligue des champions. De quoi attirer l'attention de Carlos Dunga et de débarquer en Seleção en novembre dernier, avant de faire partie du voyage pour la Copa América au Chili cet été, compétition durant laquelle il a mis son premier but international et offert une victoire dans les arrêts de jeu au Brésil contre le Pérou.

Futur pote de Franck Ribéry


Il y a un an, Monaco avait songé à lui pour compenser le départ de James Rodríguez, mais avait revu sa copie et sa politique sportive en cours de route. Il y a encore quelques mois, le Brésilien semblait proche de Chelsea, club dont il vantait les qualités de « José Mourinho » et qui semblait disposé à mettre le prix. Au final, c'est le Bayern qui s'apprête à mettre la main sur un joueur devant lui offrir de nouvelles solutions sur les ailes et que Pep Guardiola avait déjà affronté en 2011 quand il coachait le Barça, puis au printemps dernier quand son Bayern a atomisé le Shakhtar 7-0 en huitième de finale retour de Ligue des champions.


Une double confrontation durant laquelle Douglas Costa n'avait pas donné sa meilleure image ni préparé le terrain de la meilleure manière pour s'intégrer dans le vestiaire bavarois. Franck Ribéry se souvient d'avoir « pris beaucoup de coups de Douglas Costa » et avoir lutté intérieurement pour « rester calme » . La relation entre les deux hommes, amenés à être concurrents directs pour animer le flanc gauche, s'annonce houleuse, le Français ayant déjà marqué son territoire dans Bild avant même l'annonce d'une première recrue : « Si je ne suis pas blessé et que je suis à 100%, il peut venir n'importe qui. » Qu'il s'agisse de Di María, Griezmann et donc Douglas Costa, qui, en plus de savoir s'adapter au niveau d'exigence du Bayern Munich, va aussi devoir gérer au mieux ses relations humaines.

D'autant plus que le Sud-Américain a beau avoir été comparé à Lionel Messi par son capitaine Darijo Srna un soir de 2011, après une démonstration personnelle à Braga en Ligue des champions (deux passes et un but pour une victoire 3-0), il est encore loin des prouesses de l'Argentin malgré un talent indéniable. D'une part, car il ne marque jamais plus d'une dizaine de buts par saison, d'autre part, car il lui manque encore quelques références lors de matchs couperets sur la scène européenne ou internationale. Lors de la Copa América 2015, qu'il a disputée comme remplaçant, il a raté son tir au but lors de l'élimination du Brésil face au Paraguay, et en Ligue des champions, il n'a jamais permis à son équipe de réaliser un exploit contre les gros cadors européens tels Barcelone, le Bayern ou même le Borussia Dortmund. À Munich, Douglas Costa ne va donc pas arriver en terrain conquis.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 135 il y a 6 heures Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 31
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur