Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Foot & baccalauréat
  2. // Philosophie
  3. // Citations

Quelles citations de footballeurs placer dans sa dissert’ de philo ?

Ce jeudi, le baccalauréat démarre comme d'habitude avec l'épreuve de philosophie tant redoutée. Pour réussir sa dissertation, les professeurs de philo sont formels : il faut argumenter avec des exemples et des citations. Et le football est là pour étayer votre propos.

Modififié

La politique


  • « Au royaume des aveugles, le borgne est roi. Mais il reste aveugle. » Johan Cruyff, la vision du jeu, ça le connaît.

  • « Si celui qui commande est faible, les autres seront encore plus faibles. » J-C a encore parlé.

  • « Si tu vas avec un bon chien, tu chasses plus. Si tu vas avec un chat, tu chasse moins, mais tu chasses quand même. » José Mourinho, à l’époque où il devait composer entre Karim Benzema et Gonzalo Higuaín sur le front de l’attaque du Real.

  • « Nous serions des éléphants aux pattes d’argile si nous nous laissions déstabiliser par le premier guignol venu. » Pape Diouf, ce poète.

  • « Mes détracteurs, je les encule à pied, à cheval et en voiture. » Louis Nicollin, un autre genre de poète.

  • « Je savais que j'étais le meilleur, mais j'aurais dû faire profil bas. De toute façon, les gens auraient bien fini par s'en rendre compte par eux-mêmes... » Brian Clough, The Damned United.



    La religion


  • « Tout sur Terre est un jeu. Une chose qui passe. On finira tous morts. On finira tous pareil, non ? » Pelé, le plus grand.

  • « Je me suis fâché avec le pape. Je suis allé au Vatican : le plafond était recouvert d'or. Et après, on nous dit que l'église se préoccupe des plus pauvres. Mais, putain, mec, vends le toit ! Fais quelque chose ! » Diego Maradona, le touriste jamais content.

  • « Sous quel prétexte n’aurions-nous qu’une seule vie ? Et pourquoi cette vie ? » Glenn Hoddle, ancien sélectionneur de l’Angleterre, qui avait foi dans les guérisseurs.



    Le désir


  • « Les gardiens se tapent toujours les plus moches. » Germán Burgos, ancien gardien et actuel entraîneur adjoint de Diego Simeone à l’Atlético, jaloux de ses coéquipiers.


  • « Un joueur de football, c’est comme une femme, il ne faut pas le contraindre à jouer dans certaines positions. » Carlos Bilardo, champion du monde 1986 à la tête de l’Argentine.

  • « En 1969, j'ai arrêté les femmes et l'alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie. » George Best, qui n'était pas gardien.

  • « Il y a deux choses que les hommes apprécient plus que tout : le football et les gros seins. » Rio Ferdinand, qui a fait toute sa carrière en Angleterre. Ceci explique cela.

  • « Faire l’amour à une femme, c’est pour lui donner du plaisir, faire l’amour à un défenseur, c’est pour le ridiculiser. » Éric Cantona, Mancunien et épicurien comme Rio Ferdinand.



    La vérité


  • « Je n'aime pas les indics. C'est comme ça que commencent les guerres. » Roger Lemerre, l'ex-sélectionneur des Bleus, méfiant avant l’Euro 2000.

  • « Les statistiques, c’est comme les minijupes : ça donne des idées, mais ça cache l’essentiel. » Christian Bracconi, ex-coach de l’AC Ajaccio, sûrement adepte du nudisme.

  • « C'est comme la légende de Frankenstein : les États-Unis ne peuvent pas se plaindre, car ils ont aidé Ben Laden quand l'Union soviétique occupait l'Afghanistan... » Diego Maradona et les attentats du 11 septembre.

  • « Je préférerais qu'on me surnomme "Sabot", plutôt que "Sage", car la seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien. » Luis Aragonés, feu le sélectionneur de l’Espagne – le premier surnom faisant référence à sa démarche particulière.

  • « Je demande mille fois pardon aux Anglais, mais la vérité, c'est que je le referais mille fois (la main de Dieu, ndlr). Je vous ai volé le portefeuille et vous n'avez pas cligné des yeux. » Diego Maradona et la revanche des Malouines.



    La liberté


  • « Il vaut mieux perdre avec ses idées qu’avec celles d’un autre. » Johan Cruyff, le père du grand Barça.

  • « Tout au long de ma carrière, j’ai été victime des changements d’entraîneurs. Mais j’en ai jamais sucé un. » Mickaël Madar est innocent ! Encore une fois.



    Le bonheur


  • « Parfois, vous voyez une vache dans un champ et vous vous dites qu'elle est mieux que la vache que vous avez dans votre propre champ. C'est un fait qui paraît indiscutable et pourtant, les choses ne fonctionnent pas comme ça. » Alex Ferguson, qui a toujours préféré sa pelouse à celle du voisin.

  • « Moi, je n’ai rien demandé ! Je voulais juste être chauffeur livreur. » Zinédine Zidane, qui aura quand même livré trois buts en finales de Coupe du monde.

  • « J’ai connu Miss Canada, puis Miss Grande-Bretagne, puis Miss Monde. Ma vie, finalement, est assez monotone. » George Best portait bien son nom.

  • « J’ai dépensé beaucoup d’argent dans les voitures, dans l’alcool et dans les femmes. Le reste, je l’ai gaspillé. » , George Best, l’homme qui avait une vie assez monotone.

  • « C’est seulement à l'instant de les quitter que l'on mesure son attachement à un lieu, une maison ou à sa famille. » Éric Cantona, King in the North(of England).

  • « Pour l’opinion publique, un footballeur doit se coucher tôt, ne pas boire, ne pas fumer. Ne pas être heureux dans sa vie, quoi. » Lothar Matthäus dit fuck les rageux.



    Le travail et la technique


  • « Tu dois savoir ce que tu ne sais pas faire. » Johan Cruyff, qui savait quand même à peu près tout faire.

  • « J’adore travailler, mais seulement le travail que j’aime faire. » J-C encore lui.



  • « Je gagne 82 000 dollars par semaine, en travaillant trois heures par jour, mais la vie est dure quand tu es incapable de comprendre ta facture d’électricité. » Hernán Crespo doit quand même être bien emmerdé par sa feuille d’impôts.

  • « Avant, je galérais pour m’acheter des Air Max. Maintenant, le poisson que je mange coûte ma paire d’Air Max. Alors que je vais le chier dans une heure. » Souleymane Diawara prend soin de son corps.

  • « On ne fait pas de sport si on n’a pas d’idéal. S’il s’agit juste de gagner, alors entre sur le terrain avec des kalachnikovs. » Christian Gourcuff rejette la victoire à tout prix.

  • « Pour s’améliorer, il faut s’ennuyer. » Marcelo Bielsa, stakhanoviste.

  • « Je ne célèbre pas mes buts parce que c’est mon travail. T’as déjà vu un facteur sauter de joie quand il vient de livrer un colis ? » Mario Balotelli, humble travailleur.



    L’expérience


  • « À 17 ans, je remplissais les étalages de bananes ou de pommes. Et je me rappelle que pendant que je faisais ça, je me disais que ça ne pouvait pas être ça, le sens de ma vie. » Henrik Larsson, une autre success story suédoise.

  • « Je n’avais jamais réalisé que pour devenir jockey, il fallait d’abord avoir été un cheval. » Arrigo Sacchi, pas un grand joueur, mais un très grand entraîneur.

  • « Mon dentiste est très bon, et pourtant il n’a jamais été particulièrement malade des dents. » José Mourinho, pour apporter de l'eau au moulin de Sacchi.


    La société et l’État


  • « Parfois, je me dis qu’en ayant été envahis par les Allemands, on serait mieux dirigés aujourd’hui. » Emmanuel Petit refait l’histoire.

  • « En gros, si je marque, je suis français, et si je ne marque pas, je suis arabe. » Karim Benzema, double identité.

  • « Tu sors de la banlieue, mais pour que la banlieue sorte de toi... » Thierry Henry, qui a inspiré plus tard Zlatan.

  • « Très peu d’entre nous ont idée de ce qu’est la vie dans un bocal de poissons rouges, excepté, bien sûr, ceux qui sont des poissons rouges. » Graham Taylor, coach anglais qui portait des lunettes rectangulaires. C'est peut-être un détail pour vous, mais pour votre prof ça veut dire beaucoup.

  • « Quand on ne sait pas, on a peur. » Éric Cantona, acteur fearless.

  • « Il ne suffit pas de se balader avec des livres sur l'esclavage, des lunettes et un chapeau pour devenir Malcom X. » Quand Évra veut devenir calife à la place du Thuram.



    Par Florian Lefèvre Sources : FIFA.com // archives de So Foot // Le Petit Livre Vert, So Lonely
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75