Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lyon

Quelle saison 2019-2020 pour l'OL de Mourinho ?

José Mourinho aurait été aperçu à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry dans la journée de mardi, selon plusieurs médias. Une simple rumeur suffisante pour faire du technicien portugais un possible successeur à Bruno Genesio sur le banc de l'OL la saison prochaine. Et si le Special One posait ses valises dans la capitale des Gaules cet été ? Fiction.

Modififié

  • Au revoir Bruno, bonjour Mourinho
  • Après une dernière défaite à Nîmes (2-3) et une troisième place au classement, Jean-Michel Aulas repousse légèrement l’échéance : il prendra une décision quant à l’avenir de Bruno Genesio après ses vacances à Saint-Tropez. Dans le flou le plus total, le technicien rhodanien apprend la nouvelle trois semaines plus tard sur Twitter, comme tout le monde : « #BienvenueJosé, OL très content de pouvoir travailler avec le Special One, grandes ambitions pour l’institution et 22 fois Europ d suite. La succ de Bruno entre de bonnes mains, merci pour tout BG. » Le président lyonnais est un poil plus clair en conférence de presse, le 1er juillet, où il explique avoir pris un vent par Laurent Blanc, pas vraiment emballé par les complexes de golf en région lyonnaise. Place à Mourinho !



  • Folies sur le mercato

  • L’arrivée du coach portugais sur le banc de l’OL et la garantie de voir le club jouer la phase de poules de C1, Naples ayant remporté la Ligue Europa, s’avèrent être des arguments de poids pour le mercato. JMA a promis des moyens à son nouveau protégé : aucun cadre ne s’en va et Lyon enregistre les arrivées de Rúben Dias, Juan Mata et... Mario Balotelli. L’attaquant italien prend sa décision le 31 août, après une quatrième victoire en quatre matchs pour l’équipe du Mou, plantant l’OM et son nouvel entraîneur Didier Drogba ( « J’ai toujours dit que je reviendrais un jour à Marseille. » ), obligé de se rabattre sur Choupo-Moting. Kamoulox.




  • Mapou, Maxwel et le Yorkshire Terrier

  • Fin de la trêve internationale, José pique son coup de gueule traditionnel contre les sélections après avoir perdu Memphis Depay et Jérémy Morel sur blessures : « Vous ne comprenez pas l’importance d’un garçon comme Jérémy dans cette équipe, il me rappelle le Didier (Drogba) de la grande époque. » Pas grave, le Portugais sort Mapou Yanga-Mbiwa et Maxwel Cornet du placard pour les faire briller au Parc des Princes. Résultat, le premier met le duo Mbappé-Neymar dans sa poche et le second plante un triplé (3-1). Nous sommes fin septembre, Lyon s’empare de la première place, Mourinho fête ce succès en faisant trois fois le tour du terrain et décide de donner le nom de Maxwel à son nouveau chien, un Yorkshire Terrier. La vie est belle à l'OL.


  • Ligue Europa is the new sexy

  • Mais les premiers couacs pointent le bout de leur nez : Lyon enchaîne deux défaites contre Brest et Rennes en championnat, Balotelli se blesse après une soirée « feux d'artifice » à la patinoire, et surtout, l'équipe se vautre complètement pour ses débuts dans un groupe relevé et symbolique en C1 (Barcelone, Manchester United et Istanbul Başakşehir). Une manita au Camp Nou, une défaite à la maison contre le MU de Solskjær et quatre petits points dans la double confrontation face au club turc. L'OL dit rapidement adieu aux huitièmes de finale, mais ces quatre unités suffisent à décrocher un ticket pour la C3. « Quel est notre nombre de points ?, s'agace Mourinho en conférence de presse. Quatre, voilà. Qu'est-ce que c'est aussi ? Les quatre titres européens que j'ai gagnés, soit le double de vos petits clubs français. Quatre pour moi, deux pour vous. Alors respect. » Pour ne rien gâcher, la lune de miel entre JMA et son nouveau coach n'est pas encore terminée, comme l'indique le président lyonnais sur son compte Twitter : « C1 réservée aux puissants comme le Qatar, C3 devenue vraie Coup d'Europe et OL ambition gagner trophée. Critique injustes contre José, grand entraîneur, jeu flamboyant, plus grand nb tirs cadrés par match Ligue 1. Complot journalistes pour déstabiliser OL et son Académie (1re Europe). » Ah et sinon, Bruno Genesio prend la place de Rafael Benítez à Newcastle.




  • Rendez-vous sur le parking

  • Dernier match de l'année civile au Groupama Stadium : Lyon-Marseille. Les retrouvailles avec Didier Drogba sont chaleureuses et l'OL est assuré de terminer la phase aller sur le podium, déjà loin derrière le PSG. Mais les embrouilles se multiplient chez les Gones : le Mou ne s'entend plus avec Memphis Depay, lui préférant le virevoltant Maxwel Cornet pour animer l'attaque lyonnaise, et commence à se payer l'arbitrage français. L'OM s'impose au terme d'un match fou sur la pelouse de Lyon (5-4), et le technicien portugais ne loupe pas Clément Turpin, coupable d'avoir accordé trois penaltys aux Phocéens après consultation de la VAR. Après la rencontre, Mourinho file sur le parking du Groupama pour attendre l'homme en jaune et obtenir des explications. Les caméras de Canal + captent ce moment d'anthologie, Laurent Paganelli tente de se faufiler entre les voitures pour avoir une réaction du Special One, et Pierre Ménès se gausse de cette situation ubuesque. Classique.



  • Le tympan de Printant

  • Après s'être fait claquer à l'aller (3-0), les Verts sont revanchards au moment de retrouver le rival lyonnais à Geoffroy-Guichard, début février. Jean-Louis Gasset donne une leçon tactique à José Mourinho dans une rencontre électrique, étouffant Aouar et ses potes et écrasant l'OL sur le score de 4 à 1. Au coup de sifflet final, les deux camps s'échauffent et Mourinho pète un boulon en allant fourrer son doigt dans l'oreille de Ghislain Printant, l'adjoint de l'entraîneur stéphanois. Le diagnostic est terrible : la victime a le tympan perforé et la Commission de discipline inflige dix matchs de suspension au Mou. Outch.




  • Aulas-Mourinho : la guerre est déclarée

  • Coup de tonnerre : le NK Maribor éjecte Lyon de la C3 (1-0, 2-0) et éveille les tensions entre Aulas et son nouvel entraîneur. « Je suis un cadeau pour un club comme l'OL, certaines personnes devraient s'en rappeler » , lâche le technicien dans un français absolument parfait. Sans surprise, JMA choisit de lui répondre sur Twitter, son outil de communication favori : « OL est une institution forte qui doit être respectée et José ne doit pas l'oublier. 63M euros d'EBITDA pour 2018-2019, soit plus 1/4 chiffre affaire. Stratégie OK, propriétaire stade et Académie performante, n'est-ce pas Jozé ?? » Bonne ambiance.



  • Neymar et le cinéma

  • Si en Ligue 1, Lyon doit désormais se contenter d'assurer une place sur le podium, il peut toujours espérer un trophée avec la Coupe de France. Après avoir éliminé Lyon-Duchère, Guipry-Messac, Schiltigeim, Caen et Les Herbiers, l'OL retrouve le PSG au Stade de France. Enfin, l'affiche rêvée pour la FFF et les diffuseurs. Avant la rencontre, Aulas en profite pour en remettre une couche sur le Qatar et met la pression à l'arbitre, pendant que Mourinho se charge de rappeler à tous les journalistes qu'il a remporté deux Ligues des champions de plus que Paris. Le club de la capitale remporte finalement un énième trophée, grâce à un triplé de l'intenable Neymar, et Mourinho décide de se le payer après la rencontre : « On dit que les inventeurs du cinéma sont lyonnais, mais ce soir, j'ai surtout vu des comédiens à Paris, à commencer par Neymar. » Vraiment le digne successeur de Léo Messi.




  • La Ligue 1 dit adieu à la VAR

  • Lyon termine la saison à la 3e place, comme prévu. Maxwel Cornet termine meilleur buteur de Ligue 1 (34 pions), comme prévu. Et Mourinho, lui, fait parler son influence sur le football français. Après ses coups de gueule répétés, le Portugais est chaleureusement reçu au siège de la LFP par Didier Quillot et Nathalie Boy de la Tour, désireux de faire grandir le football hexagonal. L'entraîneur lyonnais est clair : il faut supprimer la VAR et installer trois arbitres devant chaque surface pour avoir une Ligue 1 plus compétitive. Aussitôt dit, aussitôt fait : le football français dit adieu à la vidéo et se retrouvera avec dix arbitres sur chaque rencontre dès la saison 2020-2021.



  • Gros chèque et hypothèque

  • Aulas, lui, aimerait se séparer de Mourinho, mais le Portugais est lié au club jusqu'en 2024. Le conflit entre les deux hommes rythme l'intersaison et les nombreux départs (Fekir, Aouar, Ndombele, Dembélé) dépriment les supporters lyonnais. Résultat : le Mou foire complètement les quatre premiers mois de sa deuxième saison, ce qui oblige JMA à le mettre à la porte. Problème : le président de 71 ans doit lâcher un chèque de 26 millions d'euros et annonce l'hypothèque du Groupama Stadium. De son côté, Mourinho part déjà à la recherche d'un nouveau club : « J'ai toujours été intéressé par la Jupiler League, c'est un championnat fabuleux ! » Ah et sinon, Bruno Genesio vient de se faire licencier par Newcastle.



    Par Clément Gavard, dans le turfu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

    Hier à 14:08 L'UEFA pourrait retirer la finale de la C1 à Istanbul 37
    Hier à 13:55 Guendouzi dans la liste des 20 nommés pour le Golden Boy 2019 17
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 10:17 Cenk Şahin « libéré » par Sankt Pauli après avoir soutenu l'armée turque 63
    À lire ensuite
    Plus belle Naby