Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // France – Ligue 1 – Olympique lyonnais

Quel joker médical pour l'Olympique lyonnais ?

Alors que les ligaments croisés du genou droit de Nabil Fekir se sont rompus, ce vendredi soir, l'Olympique lyonnais devrait, conformément au règlement de la Ligue, pouvoir recruter un joker médical. Mais quel homme pourrait bien remplacer le meilleur joueur de l'Olympique lyonnais ?

Modififié
Il venait de réaliser une prestation de patron face à Caen, en championnat, et il était titulaire avec l'équipe de France pour un match amical de prestige face au Portugal. C'est bien au plus mauvais moment que Nabil Fekir s'est blessé. Le plus mauvais moment pour lui, bien entendu, tant la gravité de sa blessure floute un avenir que tout le monde imaginait radieux. Le plus mauvais moment pour son club, également, tant ce dernier s'accrochait à sa pépite pour braver les flots de la saison à venir. Désemparé ou pas, l'Olympique lyonnais va devoir rapidement trouver une solution de rechange, et peut d'ores et déjà remercier l'article 213 du règlement de la LFP, qui va lui permettre de recruter un joker médical. Et pour pallier l'absence de Nabil Fekir, voici quelques pistes sur lesquelles le club pourrait s'engager.

  • Younès Belhanda

    Déjà approché par les Gones pendant le mercato d'été, Younès Belhanda semble être une piste crédible pour jouer les remplaçants de dernière minute. Valbuena puis Darder lui ayant été préféré coup après coup, le joueur du Dynamo Kiev expliquait il y a deux jours au micro de RMC ne pas vraiment comprendre pourquoi il n'avait finalement pas signé à l'OL : « Cela a failli se faire, mais après ça s'est joué à des détails. C'était un super challenge, surtout le challenge lyonnais. Ils jouaient la Ligue des champions. C'était un super club. L'OL voulait continuer à grandir. » Avec un fessier un peu moins développé que celui de Nabil Fekir, Younès Belhanda possède tout de même des qualités de percussion et de passe non négligeables. Et puis, ce serait un nom à rayer en plus sur la liste des Français qui n'auraient jamais dû quitter la Ligue 1.

  • Paul-Georges Ntep



    Alors qu'on pensait que l'Europe du football s'arracherait le talentueux joueur du Stade rennais, Paul-Georges Ntep n'a finalement pas quitté la Bretagne. Jeune et ambitieux, Ntep semble pouvoir remplir plusieurs critères du grand projet de Jean-Michel Aulas. De plus, il est apparu en forme pour son retour en Ligue 1, le 29 août dernier, permettant même à son Stade rennais de s'imposer face à Toulouse. Un jeu aérien, des pointes de vitesse folles... Paul-Georges a tout pour plaire. Et rêve sans doute de disputer la Ligue des champions.

  • Wissam Ben Yedder



    Longtemps annoncé à l'Olympique de Marseille, l'attaquant de Toulouse n'a finalement pas bougé à l'issue de ce mercato très animé. Pas grand-chose à voir avec Lyon, pensez-vous. Et pourtant, dès qu'il s'agit de faire un joli pied de nez aux rivaux olympiens et à Vincent Labrune, Jean-Michel Aulas n'est pas en reste. Par ailleurs, Ben Yedder est très mécontent de ne pas avoir pu bouger. Alors, pourquoi pas ? Seul problème, il n'a pas vraiment le même profil que Nabil Fekir.

  • Morgan Sanson



    Puisque Louis Nicollin est connu pour faire des cadeaux à l'Olympique lyonnais – en ouvrant sa défense en championnat, par exemple – il pourrait bien proposer à son pote Jean-Michel un petit Morgan Sanson. Blessé lui aussi, mais de nouveau apte en octobre, il pourrait être une alternative potentielle au jeu de Nabil Fekir. Alors que des contacts entre le MHSC et l'OL ont été confirmés cet été pour discuter Sanson – en langage des signes, donc –, Lyon pourrait bien devenir Morgan de lui, de sa technique et de sa vivacité.

  • Mehdi Zeffane



    Transféré de Lyon à Rennes après avoir joué approximativement une minute et trente secondes lors des trois dernières saisons, le latéral a redécouvert son football en Bretagne. Désormais ailier gauche, l'international algérien a fait payer à ses anciens coéquipiers en marquant lors de la venue de Rennes à Gerland. Maintenant les vieilles rancœurs oubliées, Mehdi pourrait rentrer à Lyon pour devenir le nouveau Nabil Fekir. En plus, il n'a jamais hésité entre la France et l'Algérie.


  • Lionel Messi



    « Vous ne le connaissez sans doute pas Arsène, mais c'est un petit joueur très talentueux, ce Lionel Messi. Il est très adroit des deux pieds et peut dribbler toute une défense pour aller marquer un but sensationnel, à suivre donc ! » C'est par ces quelques mots que Christian Jeanpierre a mis la puce à l'oreille de Jean-Michel Aulas. Certes, le joueur du FC Barcelone n'a sans aucun doute pas le quart du talent de Nabil Fekir – ne dit-on pas « Nabil Fekir a un Messi dans chaque orteil » entre Rhône et Saône ? – mais il peut sans doute faire l'affaire pendant quelques mois.

  • Hatem Ben Arfa



    Eh bien oui ! Bien avant la hype Nabil Fekir, Lyon avait déjà sorti un joueur qui puait le football de son centre de formation. Ce joueur-là, à Lyon comme ailleurs, on le connaît depuis gamin, quand il allait en classe de soutien avec Garra Dembélé et qu'il se foutait de lui parce qu'il ne savait pas écrire le mot oncle. Et puis depuis son retour à Nice, Hatem a prouvé à tout le monde qu'il avait encore largement de quoi donner des frissons à toute la France. En plus, il s'est occupé lui-même de se fabriquer un postérieur digne de celui de Nabil Fekir. Alors le président Aulas ferait bien d'envoyer un SMS à son ancien protégé : « Si tu reviens, j'oublie tout. »

    Par Gabriel Cnudde
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 17:53 Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 41 Hier à 16:34 Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 14 Hier à 16:06 La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 25 Hier à 15:31 La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 24
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 14:32 Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 23 Hier à 14:28 Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 203