Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Quel attaquant sous le sapin pour la Juve ?

Des attaquants qui marquent peu de buts, ou au moins avec trop peu de régularité, un Bendtner blessé trois mois, et une doublette championnat-Ligue des champions à gérer : oui, la Juve a besoin d’un attaquant au mercato. Oui, mais qui ?

C’est un fait : depuis le départ de David Trezeguet, la Juve se cherche un buteur. Un vrai. Un mec qui te garantit près de 20 buts par saison. Or, les buteurs turinois sont loin du compte. Il suffit de regarder les meilleurs buteurs du club turinois sur les dernières saisons. 2008-09, Del Piero, 13 pions. 2009-10, Del Piero, 9 buts. 2010-11, Matri, 9 buts. 2011-12, Matri, 10 buts. Et le vrai bomber ? On le cherche encore. Pourtant, la Juve a essayé. Amauri, Toni, Borriello, Quagliarella… Mais aucun n’a réussi à enchaîner et à s’inscrire dans la lignée des grands buteurs bianconeri. Or, aujourd’hui, la Juve a besoin d’un avant-centre. Certes, cela ne l’a pas empêché, la saison dernière, d’être sacrée championne d’Italie et de terminer la saison sans la moindre défaite. Mais cette saison, c’est une autre affaire. La Juve est toujours leader de Serie A, bien sûr, mais elle a déjà perdu deux fois et a concédé deux 0-0, toujours face à des équipes de haut de tableau. Lors de ces quelque faux pas, l’absence d’un véritable buteur, devant, s’est fait ressentir. Et avec les huitièmes de finale de la Ligue des champions qui se profilent en février, il semble inévitable de passer par la case mercato.

Llorente en juin, Drogba tout de suite ?

Reste maintenant à répondre à la vraie question : qui ? En Italie, on tente d’apporter des éléments de réponse et, bien souvent, ce sont les deux mêmes noms qui reviennent en boucle. Ceux de Fernando Llorente et de Didier Drogba. Pour le premier, le feuilleton dure déjà depuis quelques mois. Cet été, en effet, la Juve s’est lancée sur les traces du buteur de l’Athletic Bilbao. Les deux parties ont discuté, ont tenté de trouver un accord économique, mais n’y sont pas parvenus. Pourtant, l’attaquant basque est en fin de contrat (juin 2013) et a exprimé son désir de rejoindre le club turinois. Plutôt que de le lâcher gratuitement en juin prochain, l’Athletic pourrait même décider de le lâcher dès le mois de janvier pour 6 ou 7 millions d’euros, alors que ses prétentions financières étaient bien plus élevées cet été. Toutefois, le président du club basque est du genre tenace et pourrait bien essayer de retenir le joueur jusqu’à la fin de la saison, pour lui proposer une prolongation de contrat. Situation compliquée, dans tous les cas.

Pour le second, en revanche, c’est un peu plus récent. Enfin, pas autant que ça. En effet, cet été, la Juve avait déjà pensé à Didier Drogba, le footballeur. Mais cela n’avait pas duré bien longtemps, puisque l’Ivoirien avait décidé d’aller s’exiler en Chine. Problème, là-bas, cela ne se passe pas si bien que ça (soucis entre les différents propriétaires du club) et l’ancien de Chelsea pourrait donc avoir envie de revenir en Europe dès janvier. Voilà pourquoi la Vieille Dame candidate pour l’accueillir à son retour. L’autre solution aurait été que Drogba vienne simplement piger à la Juve pendant la trêve du championnat chinois. La FIFA a refusé, et, du coup, l’Ivoirien a réellement envie de se barrer définitivement. Les dirigeants turinois ne sont évidemment pas contre l’idée, mais il va falloir négocier avec le joueur, qui aimerait bien signer un contrat jusqu’en 2015 (il aura alors 37 ans). Peut-être un peu trop, pour une Juve qui veut miser sur l’avenir.

Osvaldo, Destro, Lewando et Balo


Mais Llorente et Drogba ne sont pas les deux seuls choix possibles du champion d’Italie. Beppe Marotta travaille en sous-marin pour d’autres solutions, si jamais ses deux premières pistes capotent. D’abord, du côté de la Roma. De fait, Osvaldo et Destro ne laissent pas insensible Antonio Conte. La dernière idée en date, qui a fait la Une des journaux transalpins, c’est un échange entre Quagliarella et Osvaldo. Quant à Destro, il a déjà été convoité cet été, avant que la Roma ne débourse 15 millions pour devancer la concurrence. Mais il a du mal à s’imposer à Rome (même si, lors des dernières semaines, on constate un vrai mieux) et pourrait donc avoir envie de répondre aux sirènes bianconere. Outre les deux Romains, Andrea Agnelli n’oublie pas non plus la piste qui mène à Gonzalo Higuaín. Une envie de longue date du président, qui a longtemps espéré profiter de la lutte entre Benzema et « Pipita » au Real pour convaincre l’attaquant argentin de venir en Italie. D’autres noms ? Oui, pour rendre encore plus pimentée cette course au canonnier. Dans le désordre, Luis Suárez, Alexis Sánchez, David Villa, Alex Teixeira, Robert Lewandowski… ce qu’on appelle typiquement du « Fantacalcio » en Italie. Football fantaisie.

Mais les deux dernières idées sont peut-être les plus folles. Pas au même degré de folie, mais folles quand même. Il y a d’abord l’idée Gabbiadini. Bah, ce n’est pas très fou ? Si. C’est fou dans le sens où Gabbiadini est l’un des plus grands espoirs du football italien, et que la Juve l’a acheté cet été à l’Atalanta. Considéré comme encore trop jeune, il a immédiatement été prêté à Bologne. La Vieille Dame pourrait convaincre l’attaquant de revenir dès janvier, pour guider l’attaque bianconera. Ce qui serait un vrai signe fort. Le signe que la Juve veut miser sur du local, du jeune… et du pari. Enfin, l’autre rumeur vient d’Angleterre. Non pas Van Persie, non pas Agüero, mais bien Mario Balotelli. Oui oui, Supermario, peut-être l’homme le plus détesté par les tifosi de la Juve. L’avenir de l’attaquant à City est de plus incertain, et les dirigeants juventini pourraient bien avoir envie de faire une folie. N’empêche qu’avec Antonio Conte, Mario aurait tout intérêt à marcher au pas. Ce qui ne serait pas pour déplaire à Cesare Prandelli, hein.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 3 heures Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 56

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 21
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Visiblement, en Ligue 1...