Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. //

Queiroz : « La VAR n’est pas née pour couvrir les erreurs humaines »

Modififié
Le procès de la VAR, épisode 65.

Invité en conférence de presse ce dimanche à la veille de son match capital face au Portugal, le sélectionneur iranien, Carlos Queiroz, a tenu à envoyer une lettre passionnée aux instances gouvernantes. Selon lui, la VAR et l’arbitrage tels que mis en place lors de ce Mondial ne conviennent pas aux standards d’un sport traditionnellement populaire et participatif. « C’est important de dire que le sport qu’est le football appartient au peuple. ça ne peut pas changer. C’est le sport du peuple. C’est crucial et fondamental qu’un groupe de dirigeants n’intellectualise pas ce sport et ses coulisses sans que personne ne sache ce qu’il se passe » , a-t-il argumenté devant un parterre de journalistes.

L’ombrageux Lusitanien ne voit pas de réelle avancée dans la méthode actuelle : « Ce n’est pas bon pour le futur et le prestige de ce sport. Le jeu doit être clair et tout doit être évident. Se tromper est humain, et la VAR n’est pas née pour couvrir les erreurs humaines. La VAR est née pour ne pas en faire. Ce n’est pas humain de mettre en œuvre un système et revenir avec les mêmes excuses qu’on a eues par le passé. C’est une question de principes. »

Il a ensuite fustigé le manque d’éclaircissement quand il s’agit d’arbitrage : « Hier, si nous avions un problème pour une commotion cérébrale, ou au sujet de la sécurité, nous avons immédiatement un meeting d’urgence avec les autorités. Si nous avons besoin d’une clarification sur l’arbitrage, nous devons écrire à la FIFA. "Nous vous donnerons une réponse après." Nous devons savoir qui arbitre vraiment le match. C’est un sport qui appartient au peuple et celui-ci doit savoir les règles de ce jeu. À mon avis, ce sport ne peut pas aller dans ce sens. »


Carlos Queiroz, prof de philo. AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Zlatan confirme qu'il reste en MLS 10
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 13:51 Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 18