Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Que faire avec l'argent du transfert de James Rodríguez ?

À Madrid, on avance s'être délesté de 80 millions d'euros pour s'acheter les services de James. Du côté de Monaco, on parle plutôt de 90 millions plus 8 en bonus. Quoi qu'il en soit, ça fait un sacré pactole. Maintenant, que faire avec cet argent ?

Modififié
  • On fait n'importe quoi, comme Tottenham
    Souviens-toi, l'été dernier. Les Spurs vendent Gareth Bale plus de 90 millions d'euros au Real et gagnent au loto. Derrière, les dirigeants des Spurs réinvestissent l'intégralité de la somme sur plusieurs joueurs prometteurs mais aucun top player : Paulinho, Capoue, Chadli, Lamela, Soldado ou le Danois Eriksen. Au final, c'est un fiasco. À l'exception de l'ancien de l'Ajax, très prometteur et intelligent dans le jeu (7 buts), tous les autres ont connu une saison cauchemardesque à Tottenham. Entre les blessures de Capoue, l'inefficacité de Soldado (6 buts en Premier League), les méformes de Chadli et Paulinho et le mystère autour du système immunitaire de Lamela (9 matchs, 1 but), les Spurs ont brillamment montré tout ce qu'il ne fallait pas faire quand on devient riche du jour au lendemain. L'exemple à ne pas suivre. Sauf si on aime le cuir et le latex.

  • On place, comme Manchester United
    Cristiano Ronaldo part dans le club de ses rêves. En échange, le Real Madrid donne gentiment 94 millions d'euros à Manchester United. Une belle somme que les dirigeants mancuniens vont s'empresser de… ne pas dépenser. Cet été-là, en 2009, MUFC réalise un mercato presque ridicule : Antonio Valencia est acheté pour 25 millions, Michael Owen arrive libre et Fergie tente deux paris perdants : Gabriel Obertan et Mame Biram Diouf. Tout simplement parce que les Red Devils ont déjà un temps d'avance. Le départ de Cristiano Ronaldo permet surtout à Wayne Rooney de s'émanciper. Il devient le patron mancunien et enfile 26 buts en Premier League. Sir Alex Ferguson responsabilise son numéro 10 et lui donne la mène de l'équipe. Boum, MUFC termine champion d'Angleterre et Rooney devient le patron. Pendant ce temps-là, le pognon est placé sur un compte épargne. Au chaud. De la gestion de bon père de famille.

  • On recrute des cracks, comme la Juventus Turin
    2001, le Real Madrid – encore lui – remplit un chèque de 75 millions d'euros à l'ordre de la Juventus Turin pour Zinedine Zidane. En Italie, on laisse partir le génie à moitié chauve. D'une, c'est une somme rondelette. De deux, le plan B est déjà en marche. Avec l'argent, la Vieille Dame décide de ne recruter que du lourd : Pavel Nedvěd, Marcelo Salas, Lilian Thuram et Gianluigi Buffon. Soit quatre titulaires indiscutables pour une équipe qui va terminer la saison championne d'Italie et finaliste de la Coupe. Perdre un génie pour en recruter quatre autres pour la même somme. Cela demande un scouting astucieux et un don pour les négociations au-dessus de la moyenne. Mais quand on vend Emmanuel Rivière 9 millions d'euros à Newcastle, tout est permis.

  • On repart de zéro, comme les Chicago Bulls
    1998, les Bulls viennent de braquer trois titres NBA de suite et laissent partir Michael Jordan (retraite), Scottie Pippen (Houston) et Dennis Rodman (Lakers) et Phil Jackson. Tim Floyd arrive sur le banc et Toni Kukoc devient le patron de l'équipe. Moralité, les Bulls vont terminer avec un magnifique bilan de 13-37 (saison raccourcie en raison du lock-out) et terminent derniers de leur division. En NBA, quand on laisse filer à ce point une saison, c'est pour choper le gros lot lors de la draft suivante. Bingo puisque Chicago hérite du premier choix (Elton Brand) et débauche aussi Ron Artest en seizième position. Ça part de là.

  • On réinvestit dans l'immobilier, comme des Russes à Monaco
    À Monaco, les chantiers sont présents à chaque coin de rue. Quand ce n'est pas la tour Odéon de Jean Nouvel, c'est un palace qui sort de terre à vitesse grand V. Le Rocher est petit mais il permet aux promoteurs immobiliers de se gaver. Pendant un moment, le président de Monaco Dmitry Rybolovlev souhaitait faire d'importants travaux au Louis-II. Histoire d'aménager les loges, d'agrandir la capacité du stade, de lui donner une autre gueule, quoi. Face au refus du Palais princier, le Président doit trouver autre chose. Et pourquoi pas construire une nouvelle enceinte pour l'ASM ? Avec 90 millions, c'est un bon début pour n'importe quel projet immobilier.

    Par Mathieu Faure, à Monaco
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 58 minutes Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 23
    Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 21

    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 22
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
    À lire ensuite
    OM : une histoire de stade