Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Amiens-Lyon

Que faire à Amiens entre deux matchs de foot ?

Pour la deuxième fois en quatre jours (et la troisième fois de la saison), l’Olympique lyonnais retrouve le stade de la Licorne d’Amiens. Mais si le club a choisi de faire deux allers-retours, il aurait très bien pu permettre à ses joueurs de rester quelques jours dans la « petite Venise du Nord » pour profiter des nombreuses activités proposées par la région.

Modififié

  • Réserver une table au Chancellor
  • Si « le pain à burger laisse à désirer » , selon Marie T., d’autres se sont régalés avec la terrine ou le bourguignon en sauce proposés par le resto du centre-ville. Toutefois, l’établissement ne fait pas consensus sur Trip Advisor, avec 3 petites étoiles pour évaluation, mais Ganso et sa famille s’y sont régalés pendant leur court passage en Picardie. « Je ne m’intéresse pas au football, je ne l’ai pas reconnu, c’est un client qui m’a dit que c’était Ganso » , témoignait un des salariés au Courrier Picard. Pas suffisant cependant pour retenir le Brésilien dans la région.


  • Rendre visite à Jules Verne
  • La liste des grands hommes d’Amiens ne se limite pas uniquement à Emmanuel Macron, Jean-Pierre Pernaut et Christophe Pélissier. La capitale picarde a aussi abrité l’auteur du Tour du monde en 80 jours à la fin de sa vie. Visiter sa maison pourrait permettre aux Lyonnais de trouver l’inspiration avant d’attaquer un nouveau chapitre de leur histoire, avec le prochain Voyage au centre de la terre. Ou au Camp Nou, c’est selon. Même si c’est peut-être plus au cirque municipal, ouvert par le même Jules Verne, que cela risquerait de ressembler.



  • Voir le spectacle des Bodin’s au Zénith
  • Ville de Florence Foresti et de nombreux théâtres d’impro, Lyon est une férue d’humour. Mais après s’être bien bidonnés la semaine passée dans le temps additionnel face à leurs voisins stéphanois, les urbains lyonnais auraient pu se payer une tranche d’humour campagnard entre deux matchs. Les trois dates amiénoises du duo formé par Vincent Dubois (alias Maria Bodin) et Jean-Christian Fraiscinet (alias Christian) sont sold-out. Tant pis : il faudra donc patienter jusqu’en novembre prochain pour les voir à Lyon. Ou pas.

    Vidéo


  • Découvrir le Parc de Samara
  • Situé à une dizaine de kilomètres du centre-ville, le Parc de Samara est une véritable vitrine du patrimoine archéologique de la Somme. Cet espace naturel de plus de 100 hectares reconstitue la vie préhistorique. Il propose un lot d'activités ludiques pour appréhender les us et coutumes d'antan. Poterie, reconstitutions d’habitats, labyrinthe végétal... Les Lyonnais auraient pu y développer leur instinct de survie à trois semaines d'affronter Lionel Messi.


  • Se pointer sur le parvis de la gare et discuter politique avec Thomas Monconduit
  • Ce ne sont pas les gilets jaunes qui manquent dans la ville des Hauts-de-France et la mobilisation y a été importante presque chaque week-end depuis le début de l’hiver (même si les « pacifistes » se sont retrouvés à 5 ce samedi). Samedi, ils ont reçu un soutien de poids, en la personne de Thomas Monconduit. « Leur combat est légitime, même si parfois j'ai l'impression que chacun revendique ses propres trucs, a déclaré le milieu de l’ASC dans L’Équipe. Mais je pense que la vraie problématique pour demain n'est pas politique, mais écologique. » De quoi ouvrir un débat qui pourrait tenir en haleine jusqu’au coup d’envoi du match.





  • Naviguer sur les hortillonnages
  • Les hortillonnages, le Central Park amiénois. Sur un dédale de 65 km de canaux, en plein cœur de la ville, les hortillonnages d'Amiens sont un ensemble de jardins flottants. Ils offrent un cadre naturel pour naviguer entre des jardins, sur une barque avec des amis. Une activité qui aurait été idéale pour consolider l'esprit du groupe lyonnais ainsi qu'apprendre aux vice-capitaines à aussi bien mener la barque que Nabil Fekir.


  • Acheter des chocolats à la maison Trogneux
  • Gérée par Jean-Alexandre Trogneux, neveu de Brigitte Macron, la maison Trogneux est une institution à Amiens. Experte en chocolat et macarons, elle offre également une gamme de spécialités régionales. Elle possède plusieurs enseignes en France, mais sa boutique la plus importante se trouve à Amiens, à deux pas de la place de l'Hôtel de Ville. Bruno Génésio et son staff auraient pu s’offrir un instant de plaisir pour se récompenser de la victoire lors du derby le week-end dernier.



  • S'imaginer quelques instants dans un choc de Premier League
  • En plein cœur d'Amiens et du quartier Saint-Acheul se trouve un quartier dit « à l'anglaise » . Des maisons en brique rouge garnissent les rues et rappellent le Royaume-Uni. Leurs noms plongent d'ailleurs immédiatement dans l'ambiance : avenue de Londres, avenue de Dublin, avenue d’Édimbourg. Une visite dépaysante pour oublier que l'on affronte le 17e de Ligue 1.



    Par Arthur Courant et Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom

    Hier à 14:15 EuroMillions : 188 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
    Hier à 15:33 Des remplacements temporaires en cas de commotion à l’étude 18
    Hier à 15:00 Nouveauté pour le Ballon d’or 2019 99 Hier à 13:21 Bradford donne un numéro à tous ses joueurs depuis 1903 8 Hier à 12:13 Un but de fou furieux et un record pour Josef Martínez en MLS 15
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    À lire ensuite
    OM, pétard et cafard