Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // 8es
  3. // Uruguay-Portugal

Quaresma, extérieur du pied sécurité

Buteur face à l'Iran d'un sublime extérieur du pied, Ricardo Quaresma a prouvé qu'il était, à 34 ans, dans la meilleure période de sa carrière. Et cela tombe bien puisque l'ailier du Beşiktaş a des comptes à régler avec la Coupe du monde qu'il découvre en Russie et qui l'a déjà snobé à quatre reprises.

Modififié

La roulette de Zidane, l’enchaînement crochet-frappe enroulée du gauche de Robben, le roulé-boulé de Mathieu Valbuena, la blessure de Yoann Gourcuff. Certains joueurs se distinguent des autres par une spécificité qui leur sont propres. Ricardo Quaresma fait clairement partie de cette caste avec son fameux extérieur du pied, souvent copié, jamais égalé. Alors, au moment de recevoir le ballon le long de la ligne de touche face à l’Iran, l’ailier du Beşiktaş sait très bien ce qu’il va tenter. Un petit appui sur Adrien Silva qui lui remet le cuir d’une subtile talonnade et voilà Ricardo Quaresma qui se présente seul aux 20 mètres. Ni une, ni deux, O Cigano dégaine son soyeux extérieur du pied droit et fait trembler les filets d’un Alireza Beiranvand impuissant. Après la rencontre, l’ancien chouchou des supporters du FC Porto est revenu sur son bijou : « J’ai bien tapé dans le ballon, et j’ai eu de la chance que ça rentre. » Chance ? Non, talent.

Un premier Mondial à 34 ans


Finalement, personne n’a été totalement surpris de voir Ricardo Quaresma ouvrir le score de cette manière, lui qui avait déjà fait parler son extérieur du pied sur un centre millimétré quelques minutes plus tôt ou lors de son entrée en jeu face à l’Espagne lors du premier match. Mais, plus que pour sa beauté et son impact sur la qualification du Portugal, cette réalisation est importante pour le natif de Lisbonne, car elle lui permet de devenir, à 34 ans et 272 jours, le joueur le plus âgé à inscrire un but lors de sa première titularisation en Coupe du monde. Car oui, aussi surprenant que cela puisse paraître au regard du talent du bonhomme, Ricardo Quaresma dispute, en Russie, le premier Mondial de sa carrière.


2002 ? Révélation de la saison avec le Sporting Portugal, Quaresma est annoncé comme 24e homme par António Oliveira, au cas où Luís Figo, incertain, doive déclarer forfait. Raté. 2006 ? Alors qu’il sort d’une belle saison avec le FC Porto, O Cigano se fait snober par Luiz Felipe Scolari qui lui préfère notamment Luis Boa Morte. 2010 ? Après deux saisons sans vraiment jouer avec l’Inter, Quaresma n’entre logiquement pas dans les plans de Carlos Queiroz. 2014 ? Après s’être perdu aux Émirats arabes unis, il revient et casse la baraque avec Porto. Suffisant pour être dans les 30 de Paulo Bento, pas pour faire partie des 23 qui s’envolent au Brésil avec Rafa, Varela et Vieirinha. L’absence de trop pour les supporters portugais qui ne comprennent pas ce choix de Paulo Bento justifié par des raisons « technico-tactiques » qui ne se sont pas vraiment vues.

Le chouchou de Santos


En revanche, au moment de choisir ses 23 guerriers qui partiront en Russie, Fernando Santos, lui, n’a pas vraiment hésité à mettre le nom de Ricardo Quaresma, qui était l’un des premiers cochés par l’ancien sélectionneur de la Grèce. Un choix absolument pas dicté par sa solide amitié avec Cristiano Ronaldo. Il faut dire que le ministre de l’Extérieur du Portugal n’a jamais semblé aussi fort avec la Selecção que sous l’ère Santos dans son meilleur rôle : celui de supersub, capable d’apporter sa folie offensive et sa rage défensive. Et cela fonctionne. Comme lors de l’Euro 2016, où Ricardo est sorti du banc en huitièmes pour délivrer le Portugal face à la Croatie en prolongation, avant d’inscrire le tir au but de la qualification au tour suivant contre la Pologne.


Mais, plus que sur le terrain où il semble avoir gommé une partie de ses défauts – même s’il a toujours tendance parfois à péter un plomb tout seul –, c’est dans le vestiaire que Ricardo Quaresma a évolué en devenant un des leaders derrière CR7. C’est d’ailleurs lui qui est monté au créneau après le match face à l’Iran pour critiquer les déclarations de Carlos Queiroz sur l’utilisation de la VAR et la faute de Cristiano : « Je ne vais pas répondre à Queiroz, sinon on va y passer la nuit. Les Iraniens m’ont irrité, mais l’entraîneur encore plus. En tant que Portugais, il devrait avoir plus de respect pour les Portugais. » Les Uruguayens sont prévenus : en cas de tacle sur le quintuple Ballon d’or, Quaresma sera là pour le venger. De l'extérieur du pied, évidemment.







par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

FC Thouroude #30 - CHAMPION DU MONDE !

Vidéo
FC Thouroude #30 - CHAMPION DU MONDE ! FC Thouroude #29 - FAUT RAMENER LA COUPE A LA MAISON ! FC Thouroude #28 - Les Anglais à la maison, Enzo raconte France 98 FC Thouroude #27 - ON EST EN FINALE !!! FC Thouroude #26 - Une histoire belge, la chatte à DD, la chanson de La Pioche FC Thouroude #25 - It's coming home, la Belgeance et Thierry Henry FC Thouroude #24 - Enzo le footix, les vacances et l’eliminacao du Brésil FC Thouroude #23 - Le secret de Kylian et de l'Uruguay, l'artiste Neymar FC Thouroude #22 - Le giga best-of des chansons FC Thouroude #21 - Valérie Damidot, Grizou, Chuck Norris, l'astrologie FC Thouroude #20 - le hit de Kylian, la perf de Neymar, les Suèdoises FC THOUROUDE #19 - Le grand Raí, Hiroki Sakaï, le prono mysterio FC THOUROUDE #18 - Kylian, Benjamin et Enzo, notre footix préféré FC THOUROUDE #17 - Kanté va bouffer Messi, Quaresma icone fétichiste, Enzo le footix FC THOUROUDE #16 - Pas de match alors que faire aujourd'hui ? FC THOUROUDE #15 - bye bye les Allemands, Kevin de Bruyne, le prono Balec FC THOUROUDE #14 - Quel Brésilien va chialer ce soir ? FC THOUROUDE #13 - Enzo un supporter un peu lourd, le prono Thauvin, la mutinerie argentine FC THOUROUDE #12 - Où est le vrai Suarez, la pilosité de Ronaldo et Joachim Löw FC THOUROUDE #11 FC THOUROUDE #10 - Neymar, Kanté et Thomas VDB FC THOUROUDE #9 - Florian Thauvin, invité exclusif FC THOUROUDE #8 - Le gars sûr Ngolo, le pansement Giroud et l’incroyable Cristiano FC THOUROUDE #7 - Le marché noir des pénos, Tonton Pat, Da Costa



Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur