Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 31 Résultats Classements Options

Quand un narco demandait l'autorisation à Asprilla pour tuer Chilavert

Modififié
La clause libératoire, façon narcotrafiquant.

En 1997, la Colombie affrontait le Paraguay lors d'un match éliminatoire à la Coupe du monde 1998. À la fin de la rencontre, Faustino Asprilla, l'attaquant de la sélection colombienne de l'époque, et le mythique gardien Chilavert ont une discussion musclée qui cause l'expulsion des deux protagonistes. Les joueurs prennent le chemin des vestiaires, et les caméras captent le moment où le portier envoie un coup de poing en plein visage du buteur de Newcastle, qui était assis. Résultat, ce premier coup déclenche une bagarre générale sur la pelouse.


Comme « Tino » Asprilla le raconte, dans un documentaire diffusé sur Telepacífico, on lui aurait proposé, à l'issue de la rencontre, de tuer son rival du soir : « À peine le match terminé, j'ai reçu un appel : "Salut, je suis Julio Fierro (un narcotrafiquant colombien), tu peux venir à mon hôtel dans les dix minutes, j'aimerais te parler." Donc j'y suis allé et le type qui m'avait appelé était avec dix autres mecs bourrés. » Il poursuit l'histoire folle : « J'étais là avec Víctor Aristizábal et ils m'ont dit : "Nous avons besoin de ton autorisation pour que ces deux mecs que tu vois là restent à Asunción, ils veulent tuer ce gros Chilavert." Je ne pouvais pas y croire, je leur ai répondu qu'ils étaient complètement fous. Pour moi, ce qui se passe sur la pelouse reste sur la pelouse. Oui, Chilavert m'a mis un coup de poing, on s'est disputé, mais après ça, tout est terminé.



Andrés Escobar n'avait pas eu la chance de José Luís. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 17:15 Niko Kovač fait du groundhopping en Angleterre 14
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Hier à 12:14 Amazon Prime bat des records de nouveaux abonnés grâce à la Premier League 11