Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Quand un maire juventino se fout du Napoli

Le comportement de Dimitri Russo a été apprécié moyennement du côté du public du Napoli.

Le maire de Castel Volturno, à 50 kilomètres de Naples, a créé une vive polémique ce mercredi, après s’être foutu des Partenopei - qui s'entraînent dans sa ville - sur Facebook en manifestant son engouement pour le cinquième Scudetto d’affilée remporté par la Juventus. Alors que la phrase « Et encore cette année, vous le gagnerez l’an prochain » a été taguée sur un mur à proximité du centre d’entraînement des Napolitains, dans cette même commune, Russo a utilisé ce message pour en faire sa nouvelle photo de couverture sur les réseaux sociaux.

D’après Tuttosport, le maire aurait ensuite répondu aux commentaires de haine des nombreux supporters azzurri avec un post ironique sur son mur, supprimé par après : « Merci à chacun des supporters volontaires du Napoli que je remercie du fond du cœur pour avoir enlevé l’écriture. J’ai contacté personnellement la Digos (l’équivalent du RAID) et les services secrets pour débusquer les voyous ! L’acte, très grave, a détérioré un de nos monuments les plus importants. Plus jamais une chose pareille ne devra se produire. J’ai quelques soupçons et demain j’irai en faire part au juge. Honteux ! »



Quelqu'un lui dit que les Napolitains ne rigolent pas avec ça ? GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


il y a 4 heures Horoya AC : Didier Gomes Da Rosa remplace Patrice Neveu 14
il y a 5 heures Une joueuse de Sheffield United suspendue pour insultes racistes 17 il y a 11 heures En Copa Sudamericana, une équipe bolivienne tire 54 fois au but... et perd 35
À lire ensuite
Pascal Feindouno a rejoué