Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Quand Salif Keita adressait un bras d’honneur à Roger Rocher

Modififié
Petit amuse-gueule avant OM-ASSE.

Dans son édition du jour, La Provence a dépoussiéré un fait de match qui a eu lieu en 1972 lors du match entre l'Olympique de Marseille et l'AS Saint-Étienne. Tout part d'une banale histoire de contrat pas prolongé dans le Forez. Arrivé chez les Verts cinq ans plus tôt, Salif Keita désire changer d'air et partir libre. Son président de l'époque, Roger Rocher, pète une durite, le laisse partir libre, mais le suspend jusque mi-novembre. L'OM récupère le Malien, qui sera cependant barré par cette suspension, mais aussi à cause de la présence de plusieurs étrangers dans l'effectif phocéen. En effet, à l'époque, seuls deux joueurs étrangers pouvaient être alignés sur le pré. Le karma ou le hasard du calendrier fait que Keita joue son premier match sous ses nouvelles couleurs face à Sainté, le 19 novembre.


Le buteur fait trembler les filets dès la 23e minute et lance son meilleur regard noir envers le banc stéphanois, où le président Roger Rocher était assis. Le match se poursuit, les Marseillais doublent la mise avant la réduction du score des Stéphanois quelques minutes plus tard (2-1). En fin de rencontre, à la 83e minute, Salif Keita crucifie les Verts en plantant une superbe tête (3-1). « Et là, coup de théâtre : il part au sprint vers le banc stéphanois, s'arrête à deux pas de son ex-président et lui balance un bras d'honneur qui fait le bonheur du public marseillais qui n'avait plus vu l'OM battre l'ASSE depuis juin 1968 » , relate le journaliste Mario Albano. À la suite de ce geste, Salif Keita écopera d'une nouvelle suspension d'un match et d'une amende de 300 000 francs.

Même s'il est d'humeur chambreur, pas sûr que Payet soit aussi véhément envers Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ce jeudi. TM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 16:30 Wilshere s'entraîne dans un parc : « Ce n'est pas l'Emirates, mais c'est suffisant » 6
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:16 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! demain 6