Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // 8es
  3. // Russie-Espagne (1-1, 4 à 3 t.a.b)

Quand Diego Costa se plaignait des choix de Hierro

Modififié
L’autogestion qui n’est pas totalement auto.

Si la prestation de dimanche du groupe de Fernando Hierro face à la Russie est à retenir par-dessus tout, certains médias ont pointé les désaccords au moment d’aborder les ultimes tirs au but. Koke notamment, pas dans un grand soir, a été l’objet de certaines discussions quant à sa présence pour botter face à Akinfeev. Et c’est Deportes Cuatro qui l’a reporté hier après avoir filmé le banc espagnol.

Vidéo

La décision de Hierro d'aligner Koke ne fait alors pas consensus. Notamment pour Diego Costa, qui le somme de ne pas l’envoyer au casse-pipe. Hierro reste droit dans ses bottes, défendant bec et ongles son agneau comme il l’avait fait auparavant pour ne pas le remplacer avant de proposer à l’intéressé qui accepte prestement.

Lorsque le petit milieu de terrain rate son tir croisé, Diego ne manque pas de se tourner vers son coach, lui lançant un regard noir suivi d’un « je te l’avais dit ! » plein de dépit.

Ambiance à prévoir au prochain rassemblement. AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
La Une polémique du Sun