Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Qualif’ en vue pour Arsenal, crise en vue à Milan

Ça va décidément très mal à l'AC Milan, maîtrisé à San Siro par le Betis Séville de Lo Celso, étincelant buteur (1-2), et relégué à la deuxième place de son groupe. Tout va bien en revanche pour Arsenal, auteur à Lisbonne de son onzième succès de rang face au Sporting, son troisième dans la compétition. Trois sur trois également pour Zürich, le Dinamo Zagreb et Salzbourg, qui devraient être au rendez-vous au printemps. Last but not least, dans le choc des sans-grade, Qarabağ s’est incliné à domicile face au Vorskla Poltava (0-1), malgré Abdellah Zoubir et Innocent Emeghara.

Modififié

Groupe A

AEK Larnaca 1-1 Ludogorets

Buts : Larena (25e sp) pour Larnaca // Lukoki (8e) pour Ludogorets

Zurich 3-2 Bayer Leverkusen

Buts : Marchesano (45e), Domgjoni (59e) et Odey (78e) pour Zürich // Bellarabi (50e et 54e) pour le Bayer

Adepte des retournements de situation dans la compétition, le Bayer Leverkusen a bien cru en signer un troisième en autant de journées, après avoir renversé Ludogorets (de 2-0 à 2-3) et Larnaca (de 0-1 à 4-2) lors des deux premières. Menée 1-0 à la pause à la suite d'un but sur le gong de Marchesano (45e), l’équipe de Kiese Thelin a rapidement refait son retard et même pris les devants après les citrons. Non pas grâce à l’ancien Bordelais, pourtant préféré ce soir à Julian Brandt ou Lucas Alario, mais par l’intermédiaire de Karim Bellarabi, double buteur (50e et 54e). Jamais deux sans trois ? L’adage ne s’est vérifié ni pour l’international allemand, ni pour le Bayer, qui a cédé par deux fois devant Domgjoni (59e) et Odey (78e). Si Zürich, tenu en échec lors de ses trois dernières rencontres domestiques, a cédé la deuxième place du championnat suisse à Thoune, c’est bien le club suisse qui, auteur d’un sans-faute, occupe la première place du groupe A ce soir. Treizième de Bundesliga, le Bayer a manqué là une belle occasion de se relancer.


Groupe B

Leipzig 2-0 Celtic Glagow

Buts : Cunha (31e) et Bruma (35e) pour Leipzig

Salzbourg 3-0 Rosenborg

Buts : Dabbur (34e et 59e sp) et Wolf (53e) pour Salzbourg

Pour quiconque souhaitait avoir des nouvelles d’Alex Gersbach, c’est vers Salzbourg qu’il fallait regarder. À la Red Bull Arena, l’ancien Lensois et Rosenborg, tenus en échec lors de leurs deux dernières sorties en championnat et mis sous pression par Brann Bergen dans le haut du classement norvégien, espéraient regoûter aux joies de la victoire. Et même goûter aux joies de la victoire tout court dans cette Ligue Europa, eux qui se sont inclinés à Glasgow et face à Leipzig. Raté : de leur voyage en Autriche, les Norvégiens se souviendront qu’ils ont assisté aux 4e et 5e buts – déjà – de Munas Dabbur dans la compétition (34e et 59e). Et histoire de repartir à Trondheim les valises bien pleines, les hommes de Rini Coolen ont aussi encaissé un troisième pion signé Wolf. Contrarié le week-end dernier par Wacker (1-1), modeste 10e du championnat autrichien, Salzbourg a vite repris sa marche en avant, et signe un troisième succès dans la compétition. Red Bull donne des ailes, et celles des Autrichiens devraient les mener jusqu’en seizièmes au moins.


Groupe C

Copenhague 0-1 Slavia Prague

But : Matousek (46e) pour le Slavia

Zénith Saint-Pétersbourg 2-1 Bordeaux

Buts : Dzyuba (40e) et Kuzyayev (85e) pour le Zénith // Briand (26e) pour les Girondins



Groupe D

Anderlecht 2-2 Fenerbahçe

Buts : Bakkali (35e et 50e) pour les Mauves // Frey (54e) et Kaldırım (58e) pour le Fener

Didillon, Trebel et Ivan Santini côté Anderlecht, Benzia, Isla et Michael Frey côté Fener. De quoi donner le moral aux amoureux de la Ligue 1 Conforama. Histoire de respecter l’équilibre, l’entraîneur turc avait même laissé Valbuena et Ayew sur le banc. Sans eux, Fenerbahçe a pris des pions, avant de combler son retard en quatre minutes. Suffisant pour rester dans la course à la qualif’. Pas pour s’assurer une sortie de crise : pour cela, Fenerbahçe, quinzième du championnat turc, devra s’éloigner de la zone rouge en Superlig.

Trnava 1-2 Dinamo Zagreb

Buts : Ghorbani (32e) pour le Spartak // Gavranović (65e) pour le Dinamo


Groupe E

Qarabağ 0-1 Vorskla Poltava

But : Kulach (48e) pour Poltava

Sporting 0-1 Arsenal

But : Welbeck (77e) pour les Gunners


Une qualification (0-3) sur la pelouse du GS Loures (D3) lors du troisième tour de la Coupe du Portugal : pour le Sporting, la préparation semblait un peu légère avant de recevoir Arsenal et ses dix victoires de rang toutes compétitions confondues. Mais face à des Gunners entrés sur la pelouse du stade José Alvalade sans Alexandre Lacazette ni Mesut Özil, remplaçants, les Portugais ont longtemps tenu la route et même fait passer pas mal de frayeurs dans la surface londonienne. Déjà buteur lors du premier match, Welbeck, opportuniste, a finalement libéré Arsenal (77e) et offert aux hommes d’Unai Emery leur onzième succès de rang, leur troisième dans la compétition.


Groupe F

AC Milan 1-2 Betis Séville

Buts : Cutrone (83e) pour Milan // Sanabria (29e) et Lo Celso (55e) pour le Betis

Numéro 11 dans le dos, cheveux blanc argenté : en ce jour de Lazio-Marseille, l’hommage de Fabio Borini à Fabrizio Ravanelli était réussi. Du moins visuellement. Car si la Penna Bianca plantait et grattait des pénos, Borini était lui ce soir à la rue. Comme à peu près l’ensemble des Milanais, qui avaient pourtant beaucoup à se faire pardonner auprès de leur public après la défaite dans le derby face à l’Inter. Pas venu pour s’apitoyer sur le sort milanais, le Betis est de son côté apparu plutôt inspiré, à l’image de Giovani Lo Celso, passeur décisif pour Sanabria, bien aidé par un Reina trop court et un Romagnoli aux choux (0-1, 29e). L’addition aurait pu être beaucoup plus salée à la pause pour les Rossoneri. Mais Sanabria s’est vu refuser le doublé pour un hors-jeu de Sergio Leon (33e). Surtout bons à mettre des pains dans le premier acte, les hommes de Gennaro Gattuso ont tout de même été proches d’arracher l’égalisation par Gonzalo Higuaín, beaucoup plus prompt à réclamer un penalty et à s’embrouiller avec la quasi-totalité de l’arrière-garde andalouse qu’à pousser le ballon dans le but vide après avoir éliminé Pau Lopez. Les entrées conjuguées dès le retour des vestiaires de Suso et Cutrone n’y ont rien fait : à la reprise, la maîtrise était toujours espagnole et, après quelques banderilles non cadrées, Lo Celso a, d’un enroulé di mariesque, signé l’un des buts de la soirée (0-2, 55e). Inspiré par l’Argentin, Castillejo s’est essayé de la même position, mais sa frappe lourde du gauche s’est écrasée sur le poteau. À défaut de planter, l’Espagnol a lui aussi signé une passe dé, pour Cutrone (1-2, 83e). Avant de se voir refuser un penalty et d’écoper d’un rouge dans le temps additionnel. Douzième de Serie A et désormais deuxième du groupe derrière le Betis, Milan va décidément très mal. Les jours de Gattuso sur le banc milanais semblent comptés.

Dudelange 0-2 Olympiakos

Buts : Torosidis (66e) et Fortounis (81e) pour Olympiakos

Comme à l'AC Milan et au Betis, Dudelange a, avec sa défense à cinq et l’immense Milan Biševac en libéro à l’ancienne, pas mal fait galérer l’Olympiakos, et tenu le nul jusqu’à la pause (0-0). Mais comme face aux Lombards (0-1) et aux Andalous (3-0), l’actuel quatrième du championnat luxembourgeois a fini par rendre les armes après le repos, concédant deux buts. L’un de l’inusable Torosidis (66e) après l’heure de jeu, l’autre de Fortounis dans les dix dernières minutes (81e). Les Grecs profitent ainsi du faux pas de Milan pour recoller au classement. Gare à ne pas foirer la manche retour au Pirée pour espérer disputer la qualification aux Rossoneri et au Betis jusqu’au bout.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 14:30 Le but de raccroc d'Habibou 9
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
    Hier à 10:30 Un quadruplé pour Gignac 25