Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Burnley-Chelsea (2-4)

Pulisic, American Express

Auteur d'un joli triplé à Burnley où il était titulaire alors qu'il n'a disposé que de peu de temps de jeu depuis le début de saison, Christian Pulisic paraît enfin lancé. À l'instar de Chelsea, où la mayonnaise semble sérieusement prendre et dans laquelle l'Américain souhaite constituer l'un des ingrédients primordiaux.

Modififié
Visiblement, un triplé n'était pas assez voyant pour lui. Parce que récupérer un ballon à la fin d'une rencontre, c'est sympathique, mais pas non plus orgasmique. Non, ce samedi après-midi sur la pelouse de Burnley pour le compte de la dixième journée de Premier League, il voulait quelque chose d'encore plus remarquable. Au cas où un autre joueur du championnat anglais signerait un hat-trick, et lui volerait la vedette. D'ailleurs, Jamie Vardy et Ayoze Pérez avaient déjà réalisé l' « exploit » la veille lors de l'incroyable raclée 9-0 sur le terrain de Southampton.


Alors, Christian Pulisic a fait les choses bien. D'abord, une frappe gagnante du gauche en bout de course pour ouvrir le score à la 21e minute. Ensuite, une adroite conduite de balle magnifiée par un tir du droit décisif pour s'offrir le break juste avant la pause. Enfin, un centre de Mason Mount repris du dos - et non pas de la tête - pour confirmer un succès pas si facile à l'heure de jeu. Pied gauche, pied droit, colonne vertébrale : un coup du chapeau - devenant à 21 ans le plus jeune joueur du club à réaliser cette performance - et un maximum de confiance pour lui, une victoire 4-2 et une jolie impression globale pour Chelsea.

Futur Hazard ou prochain Giroud ?


Définitivement lancé, le Pulisic ? Peut-être bien, peut-être pas. En tout cas, cette performance XXL peut lui servir de déclic. Car jusqu'ici, la machine américaine ne paraissait pas encore en parfait état de fonctionnement. Acheté 64 millions d'euros par le club londonien, l'ancien du Borussia Dortmund semblait encore avoir besoin de temps pour se montrer sous son meilleur jour. Seulement trois fois titulaire en PL sans grand résultat et n'ayant eu droit qu'à 24 maigrichonnes minutes en Ligue des champions, la promesse disposait d'un statut plus proche de celui du remplaçant Olivier Giroud que de celui du futur Eden Hazard ou du nouveau Arjen Robben (comme l'avait présenté Tony Cascarino, dans les colonnes du Times). Seulement consolé par sa passe décisive pour le but de Michy Batshuayi en milieu de semaine face à l'Ajax Amsterdam, le jeune Christian voyait la concurrence le freiner dans sa quête d'évolution.


Reste que Frank Lampard, lui, y croyait dur comme fer bien avant d'avoir observé sa folle prestation. « Au regard de sa façon de jouer, il aurait mérité de faire partie du onze de départ plus régulièrement au cours des dernières semaines. Mais c'est pareil pour les autres et c’est ce que je répète sans cesse, c’est le beau problème que j’ai, s'est ainsi défendu l'entraîneur en conférence de presse à quelques heures de la rencontre contre Burnley, citant Callum Hudson-Odoi ou Willian en guise de barrières. Ces joueurs sont de bonnes options pour moi, mais Christian devient de plus en plus fort et il est de plus en plus dans le groupe. » Voilà pourquoi le coach anglais a eu la bonne idée d'aligner d'entrée sa recrue - ce qui n'était plus arrivé depuis le mois d'août - sans s'être enflammé auparavant, alors même que sa team s'en sort actuellement très bien sans son héros du week-end.

Mount et Abraham, les espoirs


L'objectif premier de Pulisic, justement, est là : grandir en même temps que ce nouveau Chelsea muant plus rapidement que prévu, et s'y faire progressivement une place afin d'en devenir l'un des piliers. Difficile mission puisque les Blues sont sérieusement en train de se trouver, de se créer une innovante identité et de réussir leur pari musclé (sept victoires consécutives toutes compétitions confondues, et une agréable quatrième place sur la scène nationale à deux points du champion en titre Manchester City) sans forcément faire toujours appel à lui.


La chance que l'international a, outre son talent, c'est que l'homme qui possède les clés de la maison laisse la porte largement ouverte aux gamins de son âge. Dans le vestiaire de Lampard, trois des six joueurs de champ les plus utilisés n'ont par exemple pas encore soufflé leur 23e bougie (Fikayo Tomori, Mount et Tammy Abraham). Des occasions de planter un triplé, l'Américain devrait donc en avoir beaucoup d'autres. Et tant pis s'il n'utilise qu'une seule partie de son corps, cette fois.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 17:11 Le responsable de la VAR en Premier League lui donnerait « environ 7 sur 10 » 23 Hier à 16:17 Un coach amateur mis à pied pour avoir traité son équipe de pieds carrés sur Facebook 34
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 10:34 Inscris-toi au 1er tournoi de la communauté SoFoot.com ! 84
À lire ensuite
Memphis aîné