Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 26e journée
  3. // PSG/OM

PSG-OM : Anigo est confiant

Modififié
Clásicos en série. Dans une semaine, la France du foot aura droit à sa double dose de PSG-OM. Le premier, lors de la 26e journée du championnat (dimanche 24 février), le second, en huitièmes de finale de la Coupe de France (mercredi 27 février). Une double confrontation qui fait (déjà) saliver les supporters de chacune des deux équipes.

S’il avoue être « emmerdé » par le PSG, José Anigo, interrogé par RMC Sport, reste confiant sur les chances olympiennes. « Ce match de Coupe, il nous emmerde. Ce n’est pas un cadeau. Paris, c’est l’équipe à ne pas prendre, emmerdante à jouer. Mais on va y aller sans complexe, on va se défendre, on ne va pas y aller en victime. L’objectif principal, c’est le championnat. Ça, c’est la priorité pour le club, mais le match de Coupe, on ne va pas le jeter à la poubelle. »

Le directeur sportif olympien est, par ailleurs, revenu sur le fait de jouer les deux rencontres au Parc des Princes et sur la joie que lui procurerait une victoire face à Zlatan et ses potes. « On aurait préféré jouer à Marseille avec un public qui nous porte, mais ne croyez pas que ce sera facile de nous battre. Sur la longueur, Paris est l’équipe qui est certainement la meilleure. Mais sur un match, pourquoi pas ? Sur ces deux matchs-là, on va bien faire quelque chose. Gagner à Paris, c’est toujours jouissif. Je peux vous dire que c’est vraiment un bonheur. Et quand on perd, on se fait tout petits, on rentre chez nous et on attend que ça passe. Et ça ne passe pas très vite. »


On te croit, José. GB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié