Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quart de finale
  3. // PSG/Chelsea (3-1)

On a suivi PSG-Chelsea sur Twitter

Mercredi soir, les twittos s'en sont donné à cœur joie pendant que Parisiens et Blues gambadaient sur la pelouse du Parc. Peu inspirés par le but d'Eden Hazard, les gazouillis se sont multipliés sur les réalisation parisiennes, avec le bijou de Pastore comme point d'orgue. Retour sur #PSGCHE.

Modififié
Un peu plus de 90 minutes avant le début de la rencontre, les téléspectateurs découvrent que le grand club qu'est Chelsea ne laisse rien au hasard. Même lorsqu’il s'agit de constituer un staff de qualité.



Nicolas Anelka, qui a joué dans les deux clubs, opte pour la neutralité, tandis que Neeskens Kebano souhaite bonne chance à ses anciens coéquipiers.





Pendant ce temps-là, le Mou et le Z s'adonnent à une baston de regards.



De son côté, Gradur, le rappeur/poète du 5-9, a déjà sorti le sopalin.



Anne Hidalgo bien installée, la rencontre peut enfin débuter.



Quatre minutes, le temps qu'il faut à Ezequiel Lavezzi pour ouvrir le score. Au plus grand bonheur de Michaël Ciani, Nicolas Batum et son compatriote Dario Cvitanich.







L'égalisation des Blues laisse Twitter de marbre. Sébastien-Abdelhamid en profite tout de même pour être le 1254e à sortir la vanne sur la ressemblance entre David Luiz et Tahiti Bob. Toujours un succès.



La tension retombe un peu. L'occasion pour le milieu de l'AC Ajaccio, Ricardo Faty, de donner son avis sur la performance de Blaise Matuidi.



Peu avant la pause, Gary Cahill s'amuse avec Edinson Cavani. Penalty selon Larsen Touré, l'attaquant du Levski Sofia, et Robbie Savage. Mais pas selon l'arbitre.





« Le combat, c’est de promouvoir l’excellence du sport. On en a une superbe vitrine ce soir avec le Paris Saint-Germain. En même temps, c’est faire en sorte que cette énergie, cet enthousiasme à l’état pur se transmettent et donnent envie aux jeunes de pratiquer du sport, aux femmes aussi : vous savez que c’est un sujet qui me tient à cœur, je vais pouvoir continuer sur ce chemin. » La déclaration de Najat Vallaud-Belkacem, fraîchement nommée ministre du Droit des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, ne convainc pas grand monde à la pause. Et surtout pas Rim'K et Jennifer Mendelewitsch, l'agent de joueur.





Mais ça, Najat s'en fiche. Elle se sent bien, dans ce Parc des Princes.



La partie reprend, le sémillant Toifilou Maoulida livre une analyse pleine de flair.



David Luiz provoque un coup franc qu'il prend soin de mettre lui-même au fond de ses propres filets. Une mésaventure qui lui vaut les félicitations de Mokless, le MC de la Goutte d'Or, les reproches de Gary Lineker et la poésie de Médina Cruz.







Coup dur pour Paris, avec la blessure d'Ibrahimović. Heureusement pour lui, il bénéficie du diagnostic de Doc Barton.



Javier Pastore dribble la défense londonienne en moonwalk et plante le troisième but parisien dans les derniers instants de la rencontre. Dario Cvitanich y va de son hommage, tout comme Valentin Vada, l'espoir argentin des Girondins. Ricardo Faty, lui, pense un peu comme tout le monde aux 42 millions qu'a coûté le Flaco. Le Rennais Paul-Georges Ntep et Nicolas Batum exultent.











Mais le plus geste technique de cette partie restera ce doigt de Marco Verratti pointé en direction de José Mourinho. Quel génie !



La rencontre à peine terminée, il est déjà temps de causer mercato...



Et pour le Twitter du PSG, décidément de plus en plus moqueur, sûr de lui et offensif, de saluer d'un léger mouvement gauche-droite-gauche-droite de la main, la tribune visiteurs du Parc des Princes :


C'est à Florent Sinama-Pongolle, qui ambiance le FK Rostov depuis deux saisons, que revient le mot de la fin. Un message plein d'amour.




Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:01 Tournois rétro vintage indoor 2019 5
Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 4

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:35 Alessandro Nesta va prolonger l'aventure à Pérouse 19
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 14:27 Un match de D4 argentine retardé à cause d'une grenade 1
À lire ensuite
Paris chante le blues