Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Boxing Day

Les enjeux du Boxing Day

Ça y est, Noël est passé et le meilleur jour de l’année est enfin arrivé : le 26 décembre, aussi appelé le Boxing Day. Une tradition pour l’Angleterre qui va pouvoir digérer sa dinde devant un spectacle de football (six matchs). Mais si le public sera de la partie et les enjeux importants à tous les niveaux ce dimanche, la crise sanitaire risque de gâcher un peu la fête.

Modififié

  • Les Foxes pourront-il freiner l'Eurostar Manchester City ?

  • Le début de saison timide (défaite lors du Community Shield contre Leicester ainsi qu’en ouverture de la Premier League à Tottenham) paraît bien loin pour les Citizens. Première de son groupe en Ligue des champions devant le Paris Saint-Germain, l’équipe de Pep Guardiola a également passé la vitesse supérieure en championnat où sa dernière défaite remonte à la 10e journée face à Crystal Palace. Depuis ? Le grand huit, avec le plein lors des huit dernières journées, dont deux récents cartons contre Leeds et Newcastle, et le trône de Premier League récupéré avec autorité. Il ne reste plus qu’à poursuivre la dynamique face à Leicester, moins fringant cette saison (neuvième), mais une des rares équipes outre-Manche à régulièrement titiller les Skyblues (trois victoires pour les Foxes et un nul sur les neuf derniers duels entre les deux clubs). Alors, stop ou encore ?



  • Tuchel est-il allergique aux fêtes de fin d'année ?

  • Viré il y a pile un an du Paris Saint-Germain, Thomas Tuchel aura attendu presque un an pour connaître ses premières turbulences sur le banc de Chelsea. Impressionnant leader en début de saison, le club londonien traîne des pieds depuis plusieurs semaines avec trois succès seulement et huit buts encaissés lors des sept dernières journées, loin de la solidité défensive saluée en début d’année (quatre pions sur les douze premiers matchs), et le fauteuil de leader abandonné à Manchester City. D’autant que les Blues ne peuvent guère compter sur leurs avants-centres pour les porter, Romelu Lukaku et Timo Werner oscillants entre absence et inefficacité (trois buts pour le Belge, le dernier remontant au 11 septembre et un seul pion pour l’Allemand). Seule bonne nouvelle pour Tuchel, le retour de ses joueurs touchés par la Covid-19 ces dernières semaines, hormis Mateo Kovačić. Et il faudra bien ça pour franchir l’obstacle Aston Villa, qui va mieux depuis l’arrivée de Steven Gerrard sur le banc (quatre victoires en six matchs). Vite, le printemps, pour que l'Allemand retrouve des couleurs !


  • Harry Kane pourra-t-il aller chercher le record de Fowler ?

  • Le transfert avorté à Manchester City cet été aura finalement pesé très lourd pour Harry Kane qui n’est que l’ombre de lui-même depuis le début de la saison. Neuf pions en 22 matchs toutes compétitions confondues, mais seulement deux en Premier League au sein d’une équipe de Tottenham plus inconstante que jamais. Et si le Boxing Day était l’occasion rêvée pour l’international anglais de redresser la barre ? Buteur contre Liverpool le week-end dernier, le numéro 10 des Spurs est un spécialiste de la période avec huit pions inscrits les 26 décembre. Il pourrait enchaîner ce dimanche face à Crystal Palace et rejoindre, voire dépasser les neuf buts de l’ancienne légende des Reds, Robbie Fowler, et devenir le meilleur buteur de l’histoire du Boxing Day depuis la création de la Premier League en 1992. Donnez-lui un manteau rouge et une hotte en osier !



  • Le casse-tête du maintien

  • Watford, Burnley, Newcastle et Norwich, voilà dans l’ordre le quatuor qui semble condamné à se battre pour sa survie en Premier League, alors que l’écart entre le 17e (13 points) et le 20e (10 unités) est faible. Qui sera relégable à la fin de la 19e journée ? Difficile à pronostiquer entre les matchs reportés des uns (Watford à Wolverhampton et Burnley contre Everton) et les affrontements présumés difficiles pour les autres (Norwich et Newcastle qui accueillent respectivement Arsenal et Manchester United). Si pour les deux premiers, qui comptent désormais trois et quatre matchs de retard, l’urgence est moindre, Norwich et Newcastle auraient tout intérêt à freiner les deux gros morceaux aux ambitions européennes, sachant que les Canaries n’ont plus battu les Gunners depuis 2012, tandis que les Magpies restent sur quatre lourds revers consécutifs contre les Red Devils (trois fois 4-1 et une fois 3-1). Bon courage.





  • Covid-19 : à qui le tour ?

  • L’invité surprise du Boxing Day, celui dont on se serait bien passé. Alors que le variant Omicron se répand à toute berzingue en Angleterre (87 533 nouveaux cas détectés en moyenne sur les sept derniers jours, un nouveau pic record à 106 199 le 23 décembre), la Premier League n’est pas épargnée avec 132 cas positifs à la Covid-19 recensés entre le 6 et le 19 décembre, alors que la campagne de vaccination est encore en cours (92% des effectifs de Premier League ont reçu une, deux ou trois doses selon la Ligue anglaise). Si les dirigeants des vingt clubs du championnat ont décidé de poursuivre les hostilités pendant les fêtes de fin d’année, les forfaits continuent néanmoins de pleuvoir. Trois matchs ont été déprogrammés pour le Boxing Day (Wolverhampton-Watford, Liverpool-Leeds et Burnley-Everton), chamboulant ainsi le calendrier très chargé en Angleterre. Et la situation risque d'empirer dans les prochains jours...

    Par Fabien Gelinat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons