Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Jupiler Pro League
  2. // J13
  3. // Beerschot-Anderlecht

Pourquoi le Beerschot est l'équipe la plus sexy d'Europe

Être novice en Jupiler Pro League n'a pas empêché le K. Beerschot VA de devenir la sensation du début de saison chez nos voisins belges. Alors qu'ils accueillent ce dimanche Anderlecht, les Mannekes ont les arguments pour continuer sur leur lancée. Et voici pourquoi.

  • Parce qu'il fait honneur à son héritage

  • L'historique a de quoi faire mal au crâne. Septuple champion de Belgique, vainqueur de deux coupes nationales, pensionnaire de première division durant 81 saisons au total, le K. Beerschot Voetbal en Athletiek Club (à ne pas confondre avec l'actuel K. Beerschot Voetbalclub Antwerpen, attention) s'est éteint lors de sa centième année d'existence, en 1999, pour cause de banqueroute. Après l'échec du Beerschot AC, lui aussi disparu en 2013 après avoir pris la relève de son prédécesseur, l'honneur de l'institution Beerschot a été sauvé quand l'ancien K. FC Olympia Wilrijk a repris ce vocable - sous l'impulsion de supporters qui voulaient le faire perdurer - pour l'amener, de nouveau, vers les sommets. Parti de quatrième division en 2014, le club a rapidement gravi les échelons et a l'an dernier accédé à l'élite avec un titre de champion dans l'antichambre. La suite appartient à l'histoire.



  • Parce qu'avec lui, c'est spectacle garanti

  • Bielsa et son Leeds United n'ont qu'à bien se tenir : au jeu de celui qui se prendra le plus de pions à cause de sa générosité offensive débordante, El Loco a trouvé à qui parler. Depuis l'entame de cet exercice, le Beerschot - qui affichait l'an passé des stats raisonnables - réussit à demeurer la meilleure attaque et la pire défense de Division 1A, mais aussi d'Europe si l'on jette un coup d'œil aux chiffres des dix plus gros championnats du continent : avec ses 33 caramels envoyés dans les ficelles adverses, et les 30 ballons que Mike Vanhamel est allé chercher au fond des siennes (en douze rencontres), le Kiel fait à la fois mieux, et pire, que tout le monde. Des buts marqués lors de chaque sortie (2,75 par match en moyenne), une seule clean sheet cette saison, et des scores de malade : victoire 5-2 contre Genk, 6-3 face à Saint-Trond ou 4-2 devant Louvain, revers 5-1 sur le pré de La Gantoise... Lors de la dernière journée, la fiche technique du duel Courtrai-Beerschot a dû en secouer plus d'un, avec un score final de cinq buts partout après 90 minutes d'orgie footballistique et un dernier pion encaissé dans les ultimes secondes par les visiteurs à cause d'une audacieuse, mais néanmoins abominable gestion du hors-jeu sur un coup franc adverse : symbolique de cette escouade d'Anvers candide et effrontée. Malgré tout ça, elle réussit l'exploit de truster le podium du championnat, avec le même nombre de succès (sept) que les deux premiers, le FC Bruges et Charleroi. Het mooie spel, comme on dit en néerlandais.




  • Parce qu’il y a du talent à tous les étages

  • Il n'a raté que trois bouts de matchs cette saison et on comprend pourquoi : le géant autrichien Raphael Holzhauser (1,93m) est la pièce maîtresse de cette formation prête à partir à l'assaut du Plat Pays. Puisque le Beerschot a décidé de prendre la lumière dans toutes les catégories cette saison, le milieu offensif de 27 piges est dans le thème : il facture neuf réalisations et huit assists cette saison, ce qui fait de lui le meilleur buteur et le meilleur distributeur du territoire. Nouvelle attraction en Belgique, le garçon formé au Rapid Vienne et lancé à Stuttgart a logiquement fêté ses deux premières capes avec son pays, en octobre et novembre. Mais la patte gauche de ce Jan Koller 2.0 n'est pas le seul facteur qui explique la magie qui opère à Anvers en ce moment, puisque le club a également attiré cet été l'avant-centre international japonais Musashi Suzuki, qui découvre l'Europe et a déjà inscrit cinq pions en huit joutes depuis son arrivée, et que son compère le virevoltant Tarik Tissoudali, qui n'a jamais eu sa chance au Havre, carbure lui aussi à plein régime (six buts et quatre offrandes). Dans l'entrejeu, pour protéger une défense dont fait partie le Français Pierre Bourdin, le prospect malien Ismaila Coulibaly - acheté deux millions par Sheffield United en provenance de Norvège et arrivé pour un prêt de trois ans - s'est déjà fait une place, à même pas vingt ans, entre l'ex-Grenoblois Ryan Sanusi et Tom Pietermaat. Bref, que du beau monde.


    Musashi Suzuki



  • Parce qu'Hernán Losada est le sauveur du Beerschot

  • Comment un milieu offensif argentin, natif de Buenos Aires, façonné à l'Independiente, en est-il arrivé à se prendre d'affection pour la ville d'Anvers, son quartier de Kiel et les couleurs du Beerschot ? Toujours est-il qu'après quatre années passées dans les rangs du Beerschot AC (anciennement Germinal Beerschot) puis trois dans ceux de son successeur le KBVA, l'homme aux 41 pions et 35 caviars dans le championnat belge est presque directement passé de l'entrejeu au banc de touche pour enfiler, il y a 13 mois, la casquette d'entraîneur principal des Mauve et Blanc, à 37 ans seulement. Bien lui en a pris : alors que la formation flamande se viandait en play-offs depuis deux ans, elle a validé sa montée pour la première saison de Losada à la tête de l'écurie, et surfe sur la vague depuis trois mois. Le 3-4-1-2 du technicien argentin, instauré à la suite de son intronisation et encore de rigueur aujourd'hui, y est peut-être pour quelque chose, avec bien sûr le rouage Holzhauser au cœur de l'engrenage, dans un rôle de meneur de jeu versatile. Mais également sa philosophie champagnesque, qu'il exposait en octobre à la sortie d'une défaite dans le derby anversois (3-2) : « Nous voulons gagner chaque match... sans garer le bus devant notre but. Perdre comme contre l'Antwerp ? Je peux vivre avec. Ça fait partie des risques quand on veut aller vers l'avant. » Plus tôt en septembre, il disait aussi ceci, non sans une attention toute particulière pour l'un de ses compatriotes évoqué plus haut : « On veut prolonger notre bonne période en proposant une identité à laquelle les supporters peuvent s’identifier. Un peu comme Leeds en Angleterre. » En voilà un qui a étudié à la bonne école.

    Par Jérémie Baron Propos de Losada via walfoot.be et lesoir.be
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 16:00 Suspendu pour avoir touché... un pénis 18
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 11:00 Valencia poursuit sa carrière au Mexique 7 Hier à 09:30 Al Ahly s’offre une neuvième C1 africaine 11