Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Pourquoi la prolongation de Draxler est un bon signe pour le PSG

Ce lundi, le PSG annonce la prolongation de Julian Draxler jusqu'en 2024. Une demi-surprise pour celui qui était annoncé partant certain - en fin de contrat en juin - avant l'arrivée de Mauricio Pochettino, mais qui peut augurer une évolution positive à Paris : ne plus traiter la majorité des joueurs comme des produits à usage unique.

Modififié
Janvier 2017, le PSG claque plus de 40 millions d'euros pour arracher Julian Draxler à Wolfsburg. À 23 ans, le milieu offensif est une recrue prometteuse : régulier en équipe d'Allemagne, champion du monde 2014 et une qualité technique au-dessus de la moyenne. Les premières sorties du joueur formé à Schalke 04 sont enthousiasmantes avec quelques buts et des gestes de classe. Avant que sa situation ne se détériore dès la saison suivante, soit parce que son inconsistance devient trop constante, soit parce qu'il joue parfois dans un rôle de relayeur pour lequel il n'est pas taillé. Et comme beaucoup d'autres depuis que l'ère QSI a débuté à Paris, Julian Draxler est rapidement classé dans la catégorie des flops par un public parisien trop habitué à ce que son club signe de gros chèques avant de brader ses joueurs ou de les voir partir libres.

Aimons les intermittents du spectacle


Normalement, l'Allemand aurait dû appartenir à cette seconde catégorie, son profil d'international à plus de 50 sélections et son confortable salaire limitant ses portes de sortie depuis plusieurs mercatos. Et si Draxler était parti libre en juin, la question se serait posée de savoir s'il s'agissait d'une bonne affaire - libération de masse salariale - ou d'un énième fiasco industriel. Lequel aurait incombé autant au milieu qu'à un club qui ne sait faire évoluer un contexte où les éléments sous contrat sont sur la sellette à la moindre baisse de régime, où les entraîneurs ne s'installent pas, mais ont le temps de griller quelques cerveaux, que ce soit en les mettant au placard ou à un poste qui n'est pas le leur...



Oui, on parle du choix de mettre Danilo en défense centrale. En plus de 170 matchs à Paris depuis janvier 2017, Draxler a claqué 24 buts et 39 passes décisives. Pas de quoi revendiquer un Ballon d'or, ni même un statut de titulaire indiscutable. Mais pas de quoi non plus cataloguer le milieu offensif comme un imposteur. Au pire, la dénomination d'intermittent du spectacle lui siérait mieux. Avant l'arrivée de Mauricio Pochettino, le PSG était prêt à le laisser filer libre, lui qui est toujours sélectionné en équipe d'Allemagne, lui dont Arsenal avait étudié le profil et pour lequel le Bayern Munich avait proposé un salaire légèrement supérieur à ce que lui offrait le club de la capitale.

From Mauricio Pochettino with love


Draxler a bénéficié d'un revirement de situation, et c'est a priori une bonne nouvelle pour le PSG. D'une part parce que l'Allemand, quoi qu'en disent ses détracteurs, reste un excellent joueur sur le plan technique, capable, quand il est en confiance, de sortir des gestes de classe et de faire la différence. D'autre part, parce que sa prolongation est un choix fort de Mauricio Pochettino, un entraîneur qui ne l'a pas choisi, mais qui a décidé de lui tendre la main. Le signe, il faut l'espérer pour les Parisiens, d'une gestion des ressources humaines un peu moins expéditive et plus bienveillante qu'elle ne l'a été jusqu'à présent.

Car le football est un sport où les fluctuations de forme existent et face auxquelles les joueurs ne sont pas égaux. Mais le football est aussi un sport qui ne se perd pas grâce à des joueurs sans faille façon Marquinhos, mais qui se gagne aussi avec des joueurs imparfaits qui font la différence, façon Draxler. Des joueurs qui ont parfois besoin d'indulgence ou simplement de temps. En prolongeant Julian Draxler, Mauricio Pochettino a décidé de donner sa confiance à un joueur dont il connaît les limites - le volume de jeu et le travail défensif en sont deux criantes -, mais dont il apprécie aussi les solutions qu'il offre sur le plan de la créativité offensive. Une signature qui ne changera peut-être pas la vie du PSG dans la même proportion que le prochain choix de carrière de Kylian Mbappé, mais qui augure un PSG peut être plus serein.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 18:12 Canal+ se retire de la Ligue 1 ! 206
Hier à 16:49 La Ligue 1 diffusée sur Amazon et Canal+ sur la période 2021-2024 68


Hier à 15:03 Revivez le quiz spécial « équipe de France 98 » avec Enzo le Footix 1
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:13 (Podcast) Football Recall / Épisode 1 : Verratti, Jorginho et les pénos
Hier à 09:00 Plus d'indulgence sur les hors-jeu en Premier League la saison prochaine ? 55