Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus-Real Madrid

Pourquoi la Juve va taper le Real

Les supporters madrilènes en sont convaincus : ce samedi soir, leur club favori entrera dans l'histoire en devenant le premier club à réaliser le doublé depuis le lancement de la nouvelle formule de la Ligue des champions. Sauf qu'ils oublient qu'en face, il y a une Vieille Dame qui n'est pas près de se laisser faire. On vous explique pourquoi.

Modififié

Parce que Khedira et Higuaín vont refaire le coup de Morata il y a deux ans


Il y a deux ans, avant de perdre la finale contre le Barça, la Juventus avait éliminé le Real Madrid. Cette qualification, c'était l'œuvre d'un homme : Álvaro Morata. Prêté par les Madrilènes à l'époque, l'attaquant espagnol avait montré qu'il avait les qualités pour évoluer chez les Merengues, en marquant un but à l'aller et un but au retour, permettant à la Vieille Dame de passer. Cette fois, l'Espagnol est de retour dans les rangs madrilènes, mais deux autres anciens de la maison vont faire le même coup. Khedira et Higuaín, tous les deux partis par la petite porte, ont à cœur de montrer de quel bois on se chauffe côté Bianconero. Longue balle de Pjanić, Higuaín dévie avec son bide proéminent pour Khedira, qui s'infiltre entre Ramos et Varane. Navas ne peut rien faire. C'est la douzième minute, et ça fait déjà 1-0. La BBC juventina ferme derrière et, à l'image de Suárez, CR7 et son armada se cassent les dents sur Chiellini et ses comparses. En fin de match, Higuaín part seul en contre-attaque, dribble toute la défense... et tire sur la barre. Il est tout de même nommé homme du match.


Parce que Cristiano Ronaldo aurait peur qu’on lui érige une statue en cas de but victorieux


Cristiano a moins marqué que les saisons précédentes, mais il a toujours marqué au bon moment. À tel point que malgré des chiffres moins impressionnants, il reste l'un des grands artisans de cette grosse saison madrilène. Mais pas ce soir. Il ne veut pas être le héros du match, il préfère laisser ça à Buffon. Par respect pour la carrière du portier italien ? Non. Il s'agit d'un traumatisme visuel : en cas de doublé, il entrerait encore plus dans l'histoire de la Casa Blanca et risquerait d'avoir désormais une statue du côté de Santiago Bernabéu. Mais l'échec de Madère est encore trop présent dans son cœur. Il se contentera de quelques sifflets de ses supporters. Une statue ratée, c'est déjà une de trop.


Parce que Ramos va être exclu après un tacle assassin sur un petit ailier argentin


C'est bien connu : cette année, le Real ne gagne que dans les derniers instants, grâce à un coup de casque de son aviateur en chef, Sergio Ramos. Sauf que cette fois, ça n'arrivera pas. Vieille Dame ou pas, Serge n'est pas du genre à tenir la main. Il tacle. À la 65e, un petit Argentin part en contre-attaque, prêt à aller inscrire le but décisif. Mais Ramos ne laissera pas passer cela. Pied en avant et en hauteur, il stoppe net les espoirs du prodige sud-américain. Étonné, il reçoit un carton rouge et doit laisser ses coéquipiers. Il n'y aura donc pas de tête salvatrice dans les arrêts de jeu. Pire, cette crapule d'Argentin se permet d'aller parader en montrant le numéro de son maillot aux supporters madrilènes présents à Cardiff.



Parce que Clémentine est TOUJOURS dans Koh-Lanta


Si une peste pareille arrive à se maintenir jusqu'en finale de Koh-Lanta, tout en se faisant en plus apprécier par ses camarades avant un dernier petit coup de pute pour éliminer Sébastien, dangereux rival, c'est un signe pour la Juve. Koh-Lanta a Clémentine, la Vieille Dame a Chiellini. Toujours là quand il faut pour faire la faute intelligente, il va emmener la Juve à la victoire. Avec son totem d'immunité nommé Gianluigi Buffon, et son attaquant Higuaín qui a visiblement abusé des récompenses alimentaires lors des conforts, Chiellini peut voir venir. Benzema part tout seul ? Un petit croche-pied fera l'affaire. Cristiano Ronaldo fait joujou avec la balle ? Une petite semelle et au revoir. Au poteau sur tous les corners, Giorgio ne laissera rien passer. Et, comme dans Koh-Lanta, le salopard triomphera.


Parce que Dani Alves est en forme et va être surmotivé


Quand on a un jour évolué sous les couleurs du Barça, la haine du Real Madrid, c'est pour la vie. Sauf si on s'appelle Figo. Ou Laudrup. Ou Schuster. Ou Saviola. Ou Ronaldo. En tout cas, Dani Alves, lui, est chaud bouillant pour continuer à alimenter les cauchemars du Real. Après avoir donné une leçon de football aux benjamins monégasques, Dani s'apprête à faire de même avec son compatriote Marcelo. Depuis quand un sosie de Fabrice Eboué peut contenir le talent du meilleur lateral droit actuel ? Il a éliminé son ancienne équipe, il ne peut désormais pas se permettre de laisser le rival historique remporter une douzième Ligue des champions. Devant, derrière, au milieu, Dani Alves va être encore plus omniprésent que sur Instagram. Marcelo va tourner en rond, pendant que Dani Alves mettra des petits ponts à Cristiano Ronaldo. Dans le pire des cas, il pourra toujours tomber et faire exclure un défenseur madrilène. Et ajouter un vingt-cinquième titre à son actif, soit dix de plus que Florentino Pérez depuis son arrivée à la tête du club.




Parce que d'un côté il y a Buffon, de l'autre, Navas


Faut vraiment vous faire un dessin ?


  • Profitez de nos bonus et pariez sur la finale de Ligue des champions

    Par Arthur Lejeune, avec la rédaction de sofoot.com
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 6 heures Premier League : le nombre d'étrangers bientôt être limité ? 55
    il y a 8 heures Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 18

    Le Kiosque SO PRESS

    il y a 10 heures Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21 il y a 10 heures René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 il y a 11 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 11
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
    il y a 11 heures Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22 il y a 15 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14